Accusé de corruption: Le P-DG du port d’Alger écroué

pdg.jpgLe P-DG de l’Entreprise du port d’Alger (Epal), Bourouaï Abdelhak, le directeur adjoint, Z. Madjid, ainsi que l’ex-P-DG de la même entreprise, Ali Farah, viennent d’être écroués. Le juge du tribunal de Sidi-M’hamed a également placé sous contrôle judiciaire 4 autres cadres de l’Epal. Il s’agit des nommés N. H., directeur adjoint chargé des techniques, T. M., directeur des conteneurs, A. B., directeur de la sécurité interne, et de B. A., directeur des logistiques. Le port d’Alger vient d’être éclaboussé par un scandale. La gestion des marchés d’acquisition des clarcks a été passée au peigne fin par les enquêteurs et les conclusions de l’enquête auraient été accablantes. Ainsi, le président-directeur général, l’ancien patron de cette même entreprise,  qui a occupé ce poste durant la période allant de 1993 à 2005, et qui avait été cité comme témoin dans l’affaire du naufrage du “Béchar”, et 5 autres cadres ont été présentés au tribunal de Sidi-M’hamed, jeudi dernier en fin d’après-midi, après une enquête préliminaire menée par les officiers judiciaires militaires du Département de renseignement et de sécurité (DRS), qui a duré plus d’un mois.

Les investigations concerneraient des malversations dans l’octroi de marchés des clarcks et stackers des conteneurs depuis 2004. Les clarcks sont des engins de levage pour charger ou décharger les conteneurs dans les camions. Il y a deux genres de clarcks : les clarcks à fourches pour le levage des conteneurs de 20 pieds, caisses, palettes… et les stackers  conçus spécialement pour le levage des conteneurs de 40 pieds. Ils peuvent être acquis auprès des compagnies maritimes publiques ou privées. Le revenu de chaque stacker par jour peut dépasser plus de 15 millions de centimes, selon un officier des Douanes algériennes qui a requis l’anonymat. Liberté

Commentaires

  1. libre arbitre dit :

    vous voyez chacun paiera il reste ceux qui corrompent leurs fonction dont ils n’assurent aucune de leurs obligations professionelles ils

  2. NARMOTARD dit :

    L’exemple vient d’en haut, dit-on, n’est-ce pas ?
    Dans ce système politique corrompu dès la naissance de la RADP, l’arsenal juridique permet à celui-ci de jouer le rôle récusable de juge et partie. Dans le même esprit, outre sa pérennisation par le « changement dans la continuité », nuisible pour le peuple, ce système se permet, sans coup férir, de confier les enquêtes judiciaires à son secteur informel, c’est-à-dire à la SM-DRS, terreur de son peuple, ou encore le loup pour garder la bergerie à la place et lieu de l’intègre berger.

    Justice indépendante algérienne où es-tu ainsi rejetée et pour combien de temps encore ?
    Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es, affirme le dicton et à juste titre!

  3. samir dit :

    salut tout le monde, je travaille au port d’alger et je peux vous assurer que c’est un complot organisé par deux societés de manutention privés pour éliminer leurs concurrents , aidé par deux cadres de l’entreprise portuaire qui voulais faire tomber nos dirigents pour prendre leurs place, chose faite les deux cadres ont obtenu le poste de directeur general adjoint, l’histoire a commencé aprés que dubai port a signé avec leurs concurrents la sous-traitance de la manutention, il fallait a tout prix leurs enlever ce contrat, ils ont fait appel a la drs et ils ont donné de fausses informations et de faux témoingages, des engins qui venait d’etre débarqué spécialement pour le contrat de dp world , et il y’a aucun engin au port sans autorisation d’exercer, de toute façon ces deux societés sont capable de pire, trés fort en corrupion , ils sont capable meme de corrumpre le procureur et le juge d’instruction, si ce n’est pas encore fait déja.
    Aujourd’hui, on est en train de payer ça les pots cassés, plus de cadres competants, manque de moyens de manutention,chute libre de notre chiffre d’affaires, a mon avis, c’est aujourd’hui qu’une enquete doit se faire et sur des choses serieuses, vous n’avez qu’a regarder la rade, ces bateaux en dirai le débarquement de normendie

  4. koulat dit :

    Je reviens a cette page, ça va trés mal au port d’alger, pas de gestionnaires pas d’engins,bien sur c’est le masacre, les gens compétants sont en prison, ils ne reste plus de cadres valables, les interimaires sont des grands corumpu, malgré la baisse de l’importation et le non débarquement de la marchendises non conteneurisé mais c’est un scandal, je pense que c’est fait volonterment, il doit y’avoir quelque chose deriere,pas d’engins au port et ils font arreter des societes de manutentionet mettent leurs gérants aussi en prison sous prétexte que des engins travaillaient depuis des années sans autorisation, es possible, sécurité de l’epal, douane, police,…, control en permanence et personne n’a rien remarqué, arreter de nous faire avaler n’importe quoi, dites plutot qu’il y’a des gens qui dérange, il faut les éliminer,comment le pdg est complice alors que c’est lui qui donne les autorisations, il est maitre a bord, aussi ce que on n’a pas compris si il y’a probleme entre l’epal et les prestataires, je pense que ce sont des entités commerciales , ça passe au civil, en commercial plus précisement et pourquoi choisir 03 societés parmi plus de 50, je pense quese sont les meilleurs, ils disent qu’il y’a des pertes alors que c’est l’état qui a libérer l’activité au privé, c’est quoi ça ? chose sur, ça sent le coup fourée, le complot et le reglement de compte.
    Je ne pense pas qu’on va changer un jour, désolé mon président , désolé les chefs, malheureusement c’est la vérité.

  5. tonton dit :

    Excusez moi cher monsieur, mais j’ai rien compris a cette affaire, pourquoi le PDG doit trafiquer et être complice alors que c’est lui qui donne les autorisations.
    si des sociétés ont travaillé sans autorisations depuis des années, comment ça se fait que toutes les autorités: service de sécurités du port, police , douanes, Drs, ….., n’ont pas remarqué ça, dites leurs SVP d’arreter de nous faire avaler n’importe quoi.
    ce que je ne comprend pas , l’epal est une spa, les prestataires sont aussi des entités commerciales, donc le moindre litige relève du tribunal commerciale.
    Aussi, je voudrai savoir qui a déposé plainte, et quel est le préjudice du moment que l’état s’est désisté au privés et a libérer cette activité , comme ça se passe dans tous les pays du monde, et pourquoi choisir 3 sociétés parmi une cinquantaine.
    Par contre, je suis sur d’une chose, ça sent le coup fourrée, complot et règlement de compte

  6. Houari dit :

    On sait qu’ils sont innocents, tout le monde au port connait la vérité, ils savent qui est derrière cette affaire,ses intérêts, son statut et cautionné par qui.
    C’est dommage que le 1er responsable ferme les yeux, ça touche la crédibilité et ça montre l’injustice.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER