La Sécurité Militaire a-t-elle récupéré Said Sadi en 1982 ?

saadi.jpgTémoignage de Ferhat Mehenni paru dans l’ouvrage «Avril 80. Insurgés et officiels du pourvoir racontent Le «Printemps berbère» page 115:

 

«En mars 1982, malgré la «liberté provisoire» qui empêchait les 24 détenus de sortir du territoire algérien, Sadi vint à paris et participa à un débat organisé à la fin de mon concert à Anthony par le professeur de psychologie Mohamed Lahlou. Il était venu proposer à Hocine Aï-Ahmed de rentrer le 5 juillet 1982, pour le 20ème anniversaire de la fête de l’indépendance ou de rompre, à notre insu, l’alliance avec lui. Sadi avait une proposition pour deux postes au Comité central du FLN; Aït-Ahmed refusa après avoir pris soin de consulter ses amis dont moi-même».

Commentaires

  1. djamel dit :

    Pafois on se sert de Ferhat pour taper sur Said Sadi parfois c’est le contraire.
    Pouvez-vous nous changer de disque s’il vous plait. Il est rayé et les Kabyles l’ont bien compris, pas pour autant qu’il se rabattent sur le FFS.
    Les Kabyles vont finir par soutenir ouvertement le pouvoir qui les opprime.

  2. Slimane dit :

    ça ne viendra pas

  3. mohand oussedik dit :

    le pouvoir opprime tt les algeriens ,qui continueent a resitser , et la question kabyles ,en depassant la cause linguistique qui est un droit qu il faut l arracher coute k coute ,ne sert à rien et ne veut rien pour beacuoup de kabyles sans k ces kabyles soient traités comme des traitre du peuple kabyle
    la kabylie est bel et bien region de l algerie ,et le restera toujours ,les algeriens (kabyles surtout) si vous connaissez l histoire n’ont jamais trahi leur patrie (en majorite car il y avais tjr des traitr en minorite),et les algeriens punirons ces gens la , cette fois ci par le silence , qu ils parlent ,vous ne servez pas la kabyle ni la cause kabyle

  4. ali gouti dit :

    oui said sadi est un agent DRS

  5. iziwech dit :

    azul
    sadi et la politique de la mangeoire font qu’un seul bloc.
    25 janvier 1990 contre la grandiose marche berbere ( allié de chadli )
    en 1991 il s’est trompé société (contre les aspirations du peuple algerien au changement et il s’est allié avec les generaux )
    en 1995 il s’est allié avec zeroual
    en 1999 il s’est allié avec boutef.
    sadi ne m’a jamais inspiré confiance.

  6. amghar azzamni dit :

    Ait Ahmed ne peut en aucun cas se laisser prendre par les sirenes du pouvoir!Il n’ a surement pas besoin de Ferhat pour le conseiller!

  7. NARMOTARD dit :

    A en croire le témoignage sus-cité, AÏT AHMED Hocine aurait-il des amis de la classe et du gabarit de l’auteur du témoignage ou de l’invité au concert d’Antony ?
    Il me semble que l’évolution des faits, au fil du temps, montre que le politicien professionnel, AÏT AHMED s’est toujours retrouvé avec quelques rares amis fidèles qui ont pu résister au souci de soi ainsi qu’à l’attrait de la mangeoire, dans les moments décisifs et difficiles.

    En effet, sa lutte se concentre en faveur de la réhabilitation de l’Etat algérien et de la libre autodétermination des Algériennes et Algériens pour garantir leur émancipation complète.
    Mais sa lutte de propositions démocratiques constructives et de résistance, n’a pas attiré les élites qui ne se prétendent de l’opposition qu’à travers seulement leur discours, lequel est en contradiction flagrante avec leurs comportements politiques respectifs.
    Ainsi, ces élites-là ne l’ont pas suivi ou bien l’ont lâché, spontanément ou sous l’effet de la manipulation de la police politique du DRS, lorsqu’il a lancé les propositions et actions politiques fondamentales pour une « alternative démocratique et pacifique ». Ces élites de gauche comme celles de l’opposition de droite, ont préféré disperser les énergies des forces populaires dans des revendications moins dangereuses pour le régime arbitraire en place, bien au contraire, elles ont meublé par leur présence la façade démocratique de son parlement « béni oui-oui ».
    Sachant que ces revendications sont légitimes, mais néanmoins tributaires de la concrétisation préalable des propositions politiques fondamentales sus-citées.
    Rappelons que ces dernières découlent des principes et valeurs qui ont fondé l’Etat (eddawla) tel que voulu par le sacrifice de plusieurs générations d’Algériennes et d’Algériens. Cet Etat fondé pendant la guerre de libération nationale a été représenté uniquement et seulement par le Gouvernement Provisoir de la République Algérienne (GPRA), le seul qui jouit de la légitimité populaire, à ce jour. Cet Etat a été hélas squatté par le régime totalitaire en place après le coup d’Etat de 1962 contre le GPRA.
    Ce régime, figé dans ses échecs graduels, n’aura pas les moyens de se conserver indéfiniment, car il refuse les moyens politiques de changer, en refusant l’alternative démocratique pacifique proposée par le FFS de HAA, entre autres.

  8. amghar azzamni dit :

    Les amis de combat d’hier sont devenus les ennemis d’aujourd’hui.Les interets de l’un et de l’autre ont-ils été remis en cause? Divergences politiques entre les deux homme ou tout simplement des compromissions qui ne disent pas leur nom?
    En tout cas aprés s’etre réunis pendant un temps limité dans une meme formation politique initiée par le pouvoir, les voilà aujourd’hui irrémédiablement séparés. Est-ce un probléme de leadership du parti ? Difficile à comprendre tant ces deux personnages sont trés énigmatiques. Ils ont été manipulés puis rejetés.

  9. athazzi dit :

    Sachant que SADI est retourné par la S.M, pourquoi vous avez crée avec lui le RCD ? Vous parliez à l’époque,  » d’un ami de 20 ans » ? Un peux de sérieux !!

  10. karim dit :

    notre jeunesse a besoin de travailler , trouver plutot des solutions économiques à cette jeunesse qui souffre au lieu de vous tirer des balles entre vous ait ahmed -saidi -ferhat etc …la reussite et l’avenir commence par le travail.comment voulez vous que je fasse de la politique avec un ventre creu.
    nous avons des medecins , des ingenieurs ,des macons ,des plombiers, des soudeurs .. etc en chomage, ils ont pas de fiches de paies à l’age de 30 ans.unissez vous tous RND.RCD.FFS.PS.HAMAS…..ETC Une seule Algerie un seul peuple donnez l’espoir à notre jeunesse.. vive l’Algerie

  11. afroukhifrafren dit :

    Ferhat ami d’Ait Ahmed ? Pourquoi alors il a crée le RCD avec « cet agent »? Cela n’a qu’un nom : TRAHISON !!
    Mais on dit : En politique tout est permis !! Cessez de nous prendre pour…… Ait Hamouda l’a bien dit :  » On ne peut plus, il faut laisser la place aux jeunes ». Bien dit.

  12. salim dit :

    l’intéressé dit : »Aït-Ahmed refusa après avoir pris soin de consulter ses amis dont moi-même « . S’il se considère comme étant un ami d’Ait Ahmed, pourquoi a – t’il alors rejoint le RCD en qualité de membre fondateur et membre de l’excutif ? Pourquoi a – t’il crée le MAK et ne pas rejoindre directement le FFS, parti de son ami.

  13. afroukhifrafren dit :

    @ Amghar Azamni :
    Sadi et Ferhat ne sont pas des « assoiffés » de pouvoir.Ce sont des hommes politiques. Leur but est évidement d’arriver au pouvoir! C’est le seul moyen de faire aboutir leurs revendications. La prise de pouvoir , de manière démocratique, n’est-il pas la finalité de toute activité politique ?
    Heureusement que nous avons  » le FFS qui tient la dragée haute au pouvoir ».
    TAHIA EL DJAZAIR.

  14. arezki d'alger dit :

    et de quelle dragée il s’agit ?
    la meme QU’IL A OFFERT AU POUVOIR EN 92 ?

  15. Amar dit :

    Ces gens-là sont allés trés loin dans la compromission avec Les Généraux qui les ont achelés et mis au devant de la scène . Il n’ya rien à attendre de positif de leur part.

    Ils ne s’opposent pas au Régime militaire. Ils se contentent de faire
    quelques mots sur “les modalités de fonctionnement du régime” mais jamais une
    attaque frontale, pour souligner la nature “militaire et autoritaire” du
    Pouvoir réel, ou ses exactions répérées,les massacres, les assassinats politiques,la manipulation des Islamistes armés et autres crimes de la Junte…Leur discours conciliant avec le Régime militaire laisse le “monopole”
    d’oppostion aux Islamistes…

    Ferhat, Sadi, Ghozali, Rébbaine, Ait Hamouda, Ait Larbi, Ben Younès ,
    Hanoun, Si Lhafid, Boukrouh et tous ces pseudo-démocrtaes et faux-opposants bénéficient de privilèges qui leurs sont octroyés par les Généraux…

    Moussa Hadj ou Hadj Moussa

  16. Azouaw dit :

    Ferhat Mehenni agent de la DRS,outil de manipulation ou militant d’opposition ?

    Nous savons tous que l’un des outils de manipulation du pouvoir pour étouffer la révolte populaire en Algérie , et la célèbre tactique ancestrale ” diviser pour régner ” .

    La principale application de ce concept à la réalité algérienne, est le fait de faire courir le bruit que la Kabylie veut se séparer, a partir de cet idée fausse, les Services(DRS)tirent sur deux cordes sensibles qui font l’effet d’un interrupteur sur le cerveau algérien, c’est a dire l’Union du territoire algérien , et bien sûr la glorieuse guère pour l’indépendance .

    En effet il y a plusieurs sujets qui, lorsqu’abordés font disparaitre le jugement critique de bon nombre d’algériens , et de ce fait rend le peuple sujet à manipulation et il devient vulnérable à toutes sortes de balivernes que l’on veut lui faire gober…

    Pour ne citer qu’un exemple de cet technique , celui bien sur de la propagande lors des émeute de 2001 , on a vite voulu détourner l’opinion nationale ( qui se voulait revendicatrice des droit humains en exprimant le ras-le-bol général ou plutôt national contre cette Dictature criminelle), vers la perspective d’une ” pseudo révolution kabylo-berbère ” imaginée par les spécialistes marketing de la DRS, enrichie de plusieurs stéréotypes que je ne peux aborder dans ici .

    L’un des pseudo leader de ce mouvement ce nome Ferhat Mehenni , c’est un personnage qui suscite beaucoup d’interrogations . Juste le fait d’évoquer son nom amène à l’esprit ces prises de position ” indépendantistes “.
    Il est facile de déceler les incohérences de son discours et de ces actions.

    Tout d’abord, il prône la séparation de la Kabylie et parle rarement de berbérité, il semble oublier les Touareg et les Chaouias ! On décèle là le besoins d’isoler la culturellement et historiquement la Kabylie.

    Par ailleurs, il ce dit opposant et avoue qu’il travail comme ” responsable politique ” sur une interview par rapport au célèbre et très occulte détournement de l’avion d’air France a Alger, on ce demande par quel miracle les ”islamiste” on épargner un chanteur, et qui plus est travail pour le gouvernement qu’ils combattent soi-disant.

    Pour finir il s’autoproclame défenseure des opprimés et il se réuni avec des sionistes ( agents du Mossad, CIA…) a l’ambassade d’Israël a paris .
    En résumé il aide a propager la graine du régionalisme , semée par le colonialisme français, et arrosée par la culture et la politique du Régime militar-mafieux .

    Cet individu semble d’autant plus dangereux car il recrute auprès des jeunes kabyles désespérés et vulnérables, a cause justement de tout ce mal vivre, engendré par les employeurs présumé de ce ” défenseur “de l’Algérie Ferhat Mehenni .

  17. AGHRIBS dit :

    Il est évident, SAID SADI est un agent du DRS

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER