Karim Tabbou: «Le MAK est une diversion du pouvoir»

tab.jpgUne conférence-débat a été animée vendredi après-midi par le premier secrétaire du FFS, Karim Tabbou, à la salle des fêtes de la ville des Ouadhias. Cette rencontre sur «La prise en charge effective de tamazight» a été mise à profit pour évoquer l’histoire contemporaine de l’Algérie. L’orateur reprendra le fil de la revendication amazigh, depuis 1949 jusqu’à l’indépendance, et reviendra sur la création de son parti et sur les maquis de 1963. «En 1962, le peuple a gagné la guerre, mais il a perdu la paix. Et, en voyant l’énorme dérive d’après-guerre, Hocine Aït Ahmed crée le FFS pour remettre le train sur les rails et rendre aux Algériens leurs droits et leur liberté confisqués. Hélas, le pouvoir d’alors a redoublé de férocité et de répression qui a coûté la vie à 400 de nos valeureux militants et la blessure de 3000 autres», a lancé le responsable du FFS qui est également revenu sur le printemps berbère, la création de la première Ligue des droits de l’homme en 1985, les événements de Constantine de 1986 et ceux de 1988.

«Malgré les multiples soulèvements et les cris de détresse du peuple, le pouvoir continue de gérer le pays par la violence, la répression et la division. Ce qui a engendré la tragédie nationale et qui a fait de l’Algérie un pays malade qui inquiète non seulement la population mais aussi tout le voisinage méditerranéen. » K. Tabbou s’est étalé sur la «déconfiture du pouvoir actuel», en mettant l’accent sur la décennie noire, les événements du printemps noir et les «différents scandales de l’ère de Bouteflika». «En 2001, ce sont 126 jeunes qui ont été assassinés. Leur seul tort était de réclamer plus de droits et plus d’ouverture. Tous ces crimes demeurent à ce jour impunis. Dernièrement, c’est celui censé protéger les Algériens qui se fait assassiner. Que reste-t-il d’un pays qui règle ses différents par la gâchette ? », s’est-il interrogé.

Lors des débats, Karim Tabbou répondra à une question sur la prise en charge de tamazight: «Cette interrogation comporte deux dimensions: la première est d’ordre politique et la second est scientifique. En ce qui concerne le premier volet, nous devons tous œuvrer à mettre les moyens nécessaires à son épanouissement et nous sommes tous appelés à lutter pacifiquement et démocratiquement pour son officialisation. Quant au volet scientifique, laissons les spécialistes en la matière faire leur travail.» A une autre question relative à l’autonomie de la Kabylie prônée par le MAK, le premier secrétaire du FFS a répliqué: « Pour proclamer l’autonomie d’une région, il faut être autonome soi-même. Il n’y a pas d’Algérie sans la Kabylie et il n’y aura pas de Kabylie sans l’Algérie. » El Watan

Commentaires

  1. FFS dit :

    INVITATION

    TOUTE LA POPULATION EST INVITE A ASSISTER A LA CONFERENCE DEBAT QUI SERA ANIMEE PAR;

    Mr KARIM TABBOU (PREMIER SECRETAIRE NATIONAL DU FFS)

    AU CINEMA DE AIN EL HAMMAM

    LE SAMEDI 01 MAI 2010 a 14h00

    sur le theme; FFS ET LES LUTTES POUR LES LIBERTES DEMOCRATIQUES EN ALGERIE.

    SOYEZ LES BIENVENUS (ES)

  2. NARMOTARD dit :

    « Y a bon discours » avait dit un jour le Président du Sénégal, Léopold Sangor.
    Bravo Karimus, wa Ka! Et à la prochaine de la semaine prochaine que j’espère aussi pédagogique que pertinente.

  3. amghar azzamni dit :

    Trés bonne initiative de nos camarades de Ain El Hamm.Espérant que des rencontres de ce genre auront lieu un peu partout en Algérie.
    Les campagnes d’explication de ce genre sont des moyens appropriés pour éveiller les consciences des uns et des autres et seront susceptibles de rassembler et sensibiliser les populations algériennes.
    Salutations fraternelles!Nous serons inchallah au RDV avec nos amis de Ain El Hammam

  4. justice&verite dit :

    En algerie, il y’a 2 grands partis, le DRS (avec ses derivées micros partis apn+senat) et son unique opposition le FFS.
    Au bon entendeur.

  5. afroukhifrafren dit :

    Que se passe t’il pour que le pouvoir fasse diversion ?

  6. Tag dit :

    Et le FFS qui a pris les armes pour défendre la « démocratie » c’est quoi ? Ce qui est permis pour vous est automatiquement interdit pour les autonomistes du MAK, c’est à ne rien comprendre. Dire que le MAK est une diversion du pouvoir, moi je dis que le FFS fait dans la diversion en Kabylie. Vous êtes en panne d’idées. Les autonomistes ont réussi leurs marches dans la discipline et le respect des autres.

  7. hacéne dit :

    N’étant pas kabyle ,j’ai la kabylie dans mon cœur,j’ai beaucoup d’amis répartis dans toutes ses régions(bougie,tizi,bouira,boumerdes )les propos de K.TABOU sont pleins de bon sens.
    vive la KABYLIE,vive l’ALGERIE

  8. Sbaai dit :

    En fin un vrais Algérien qui mérite le statut d’un grand leader,et qui veut du bien pour les algériens.Bonne chance Karim
    Tabbou.

  9. afroukhifrafren dit :

    Toute idée ou initiative politique qui n’émane du FFS, est forcément du pouvoir. Pourquoi le FFS est-il méfiant du pouvoir ? Comme dirait l’autre : Le chat échaudé a peur de l’eau froide !!
    Le FFS est paralysé par le pouvoir depuis 1963.

  10. amghar azzamni dit :

    Ya si TAG, le FFS a été contraint de prendre les armes pour se défendre contre des mercenaires mais pas pour diviser l’Algérie, bien au contraire ce fut pour rétablir une liberté démocratique usurpée et prise avec violence.
    Ce n’est pas du tout le cas du MAK qui prone plutot une scission avec le reste du pays.Cette méthode est inconcevable car l’Algérie est une et indissociable.De plus, quelle genre d’autonomie nous propose Ferhat Mhenni, est-ce un petit royaume où il en serait le roitelet qu’il nous demande d’installer? Avant de se prononcer sur cette idée, y-a-t-il eu débat avec les algériens de la région ?

  11. afroukhifarfren dit :

    Suite : Un des animateurs du printemps berbére de 1980 vient de déclarer  » nous chargeons un contact de trouver A.M, ancien militant du FFS de 1963, pour nous procurer la machine( ronéo)……le soir nous nous retrouvons chez lui(….). Al’aube il nous emméne à l’appartement aux Tours-villas.A peine installés, des coups pleuvent sur la porte….nous nous retrouvons nez à nez avec une vingtaine d’hommes surarmés, insultant et vociférant : « Agents du SDECE, MOSSAD… ».

  12. ayiss dit :

    Merci Tabou tu es un homme intrépide et intègre en faite c est pas facile de pouvoir s’échapper de l’étouffement du régime (un état géré par le flic et le fric). bien sure il faut pas s’investir dans une seule région il faut essayer par tous les moyens de déployer les idées du FFS partout dans le pays..Car tous les Algériens souffrent de la malédiction du système.

  13. afroukhifrafren dit :

    @M.Sbaai: Enfin, on a trouvé « un vrai algérien », pardon vous avez trouvé un vrai algérien! Vous méritez une récompense . Quant à « son statut de grand leader », il faut attendre la prochaine réunion des décideurs .
    TAHIA EL DJAZAIR.

  14. amghar azzamni dit :

    Afroukh Ifrafrane c’est ton vrai nom et tu le portes trés bien!Celui qui attend les instructions des décideurs c’est bien toi aya froukh!
    Attends au moins ton fric avant de t’envoler avec tes secrets!

  15. zaki dit :

    LE MAK,RCD,RPR,RND,PT,AHD54,PRA,UDR,……….SONT TOUS DES PARTIS DU LABORATOIRE DU DRS.
    LES SEULS PARTIS VALABLES SONT LE FFS,LE PARTI DE TALEB IBRAHIMI WAFA,LE MAJD A L’EPOQUE DE MERBAH ALLAH IRRAHMOU.SALAM

  16. allel dit :

    enfin un algerien digne de amirouche parle je ne connais pas ce tabou mais visiblement il porte l algerie dans son coeur et ca m etonne pas car ait ahmed est un historique parmi les 09 et ce mehanna inconnu au bataillon
    kabylie reveille toi dis non!!! et le reste du pays s enchargera pour apporter sa reponse a ce traitre de mehana

  17. afroukhifrafren dit :

    @ Amghar Azzemni:
    Toi aussi tu portes bien ton nom! Donner son avis sur le FFS : On est « taxé » du pouvoir. Je ne me suis donc pas trompé!
    Je n’ai pas de sécret et h’na y aich Kaci ! – Sans rancune! -
    TAHIA EL DJAZAIR , vivent le FFS et la JSK .

  18. amghar azzamni dit :

    @Afroukhifarfrane!
    Je n’ai pas l’intention de polémiquer avec vous mais je me dois de vous dire que vous n’avez pas le sens de la démocratie en ce sens que vous ne céder jamais la parole et l’initiative aux autres.Le FFS a traversé toutes sortes de situations:il a été heureux, malheureux , mis quelquefois en échec mais n’a jamais changé de veste et tient avec véhémence à son iténéraire de combat démocratique qu’il s’était tracé depuis 1963 à ce jour.
    Le FFS accepte toutes les critiques constructives mais dans un cadre organisé et aps dans les cafés ou ailleurs.Le FFS est un parti sérieux et accorde à tous ses militants le droit d’intervention sans exclusion.Mais par ailleurs, le FFS sait se défendre contre ses détracteurs dés lors qu’ils se sont déclarés!Nous militons tous pour le meme idéal et nous comptons aller jusqu’à la satisfaction de nos demandes en droit de vie libre à tous les algériens du Nord au Sud et d’Est en Ouest!

  19. afroukhifarfren dit :

    @Amghar Azzamni: Bonjour mon frère! Pourquoi et sur quoi polémiquer?
    Je n’ai fait que doner mon point de vue!
    Je ne suis pas militant du FFS pour agir dans un cadre organisé.Etant un parti qui lutte pour la démocratie, le FFS doit, en principe, accépter les débats contradictoires.
    TAHIA EL DJAZAIR

  20. amghar azzamni dit :

    Afroukhifarfren!
    Le Front des Forces Socialistes accepte toutes les suggestions de tout le monde épris des libertés démocratiques mais il rejette en bloc les critiques non constructives et qui visent seulement à dénigrer des personnes.
    Tous les avis sont les bienvenus tant que le respect des personnes morales et physiques est observé par tous les intervenants.
    Je dois quand meme vous dire que meme si vous n’etes pas militant du FFS, vous avez le droit d’avoir des droits et de défendre cette option au meme titre que le militant structuré dans un parti.
    Salutations fraternelles.
    Nous luttons tous,chacun selon ses aptitudes et ses possibilités,pour toutes les formes de libertés dans notre pays.

  21. afroukhifarfren dit :

    Amghar Azzemni, Bonsoir!
    Dans mes écrits, je n’ai porté ateinte à des personnes. Quant à votre parti,il est,par définition,soumis aux critiques. Les critiques sont toutes constructives pour ceux qui veulent en tirer des conclusions. Les militants servent à défendre le parti par des arguments.
    On ne peut pas être tous au FFS. Si non il sera un parti unique!!
    TAHIA EL DJAZAIR et le FFS, quand même.

  22. amghar azzamni dit :

    Bonsoir Afroukhifarfren

    Je suis tout à fait d’accord avec toi dans ta conception d’un parti politique!En démocratie, tout le monde a droit de choisir son camp, son idéologie et ses idées.A partir de là, il est clair que nous ne pouvons pas etre tous au FFS et c’est normal sinon comme tu l’as si bien dit, on revivrait dans un parti unique et donc plus d’opposition!
    En tout cas bravo pour ta lucidité politique!
    Salutations fraternelles!

  23. amghar azzamni dit :

    fakkoo et toi alors tu es l’agent de qui ,???TON BUT EST DE DECROCHER UN POSTE DE DEPUTE EN 2012!!!!dis moi que tu n’as pas conclu ce DEAL avec SYADEK. C4EST TOI QUI FAIT LA DIVERSION. LES MASQUES VONT TOMBER……

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER