Le Maire de Zeralda a touché aux intérêts d’un lobby né dans les années 90

maire.jpgKadder pour « Algérie Politique »

Ce jeune maire a touché aux intérêts d’un lobby né dans les années 90, durant les années rouges et constitué à la base de 2 DEC: l’un en fuite, l’autre décédé. Puis est arrivé un maire FLN, imposé. Durant cette période, plusieurs biens communaux ont été accaparés, dont ce centre des affaires ainsi que la forêt domaniale à l’entrée du complexe touristique de Zeralda, pour y faire de la promotion immobilière.
C’est là où a été tournée “Imarate hadj lakhdar” et où plus récemment des délégués au dernier congrès du FLN ont été hébergés. Le maître des lieux, comme celui qui veut à tout prix s’accaparer le centre des affaires appartiennent à un clan du RND, très puissant. Le proprio des imarate s’est aussi accaparé le domaine maritime en installant des jeux, après avoir rasé la forêt de pins centenaires, propriété des Eaux et Forêts, inaliénable et incessible. L’hôtel situé au centre des affaires a effectivement été transformé en une sorte d’hôtel de passe clando, avec un cabaret au rez-de-chaussée dont la fermeture se terminait toujours par une bagarre ou un tapage nocturne provoqué par des gens ivres. Tout le quartier peut en témoigner.
C’est contre ces gens qui se placent en dehors des lois du pays que Khatir se bat. Son tort c’est d’être un candidat indépendant à l’écoute de la population. Que faire ? Changer de population ? de Pays ? de Régime ???

Commentaires

  1. samir dit :

    merci monsieur le Maire de votre courage de faire face a cette mafia nos sommes avec vous vive les hommes vive l’Algerie vive Zeralda , tout zeralda monsieur le maire hommes et femmes derriere vous .

  2. BOURAHLA dit :

    JE SUIS PAS D’ACCORD AVEC CE MAIRE QUI TRAVAIL SEULE , NOS LES ULUES NOS SOMMES PAS AUCOURANT DE CE QU’IL FAIT DANS LE DOSSIER DU CENTRE DES AFFAIRES

  3. KHALAD dit :

    Mr Bourahla il veux comprendre ce que son Maitre le Maire Mouhib fait , Oui pour remplier les boutielles à Matari et Lili imbecille regarde toi dans glace tu es un traitre vive Mouhib nos sommes avec notre maire contre cette mafia , depuis quand tu porte les costumes tchibha ca va le noire lache le sportje n’obliet pas ce que tu nos a fait fils de pute ,

  4. yazid dit :

    merci , khalad
    le noir le sport de zeralda depuis qu’il la gerer avec l’argent qui a detourne, vive mouhib nos sommesavec notre frere et maire

  5. afroukhifrafren dit :

    Le maire de Zeralda a été condamné le 29 mars dernier à 2 mois avec sursis pour « tentative de corruption » ( lire article dans « Algérie politique »). Le procureur avait requis 5 ans de prison ferme.Il me semble que c’est lui qui apparait sur la photo avec un général actuellement malade.
    M. BOURAHLA donc le maire ne travaille pas seul! Alors, messieurs, laissez la population en dehors de ces luttes de clans! Le Maire avait dit qu’il avait le soutien de la population de Zeralda!
    TAHIA EL DJAZAIR.

  6. allal dit :

    je part de la discotheque et le bordele que la france n’a pas fait a ce village de zeralda , mais lili et matari et amara avec leur complice l’esroc leur parrain mr bensalah ex maire et ça fille majda la saloupe du ex maire avant lui benyazar qu’elle bordele vivais zeralda avant l’arrive de notre jeune maire independant mouhib pour dire le jeux et termine je rend ce que il appartient au peuble de zeralda centre d’affaires , ces personnes vivais de l’argent sale vive notre president abdelaziz boutaflikha et vive notre maire mouhib nos sommes avec vous et derriers vous et dieux vos protege

  7. karima dit :

    je pense que cette affaire va ce termine avec une fermeture du cabaret et le bordele en face de notre maison je sais que il ya des persenalite qui frequente ce lieux

  8. mami dit :

    yaa le bordele et les puttes le soliel la plage l’argent mr le maire tu tu veux une putte je vous donne dix tu veux l’argent je vous deux millards tu lili je te donne matari regarde mrs le maire le jeux et sale toi tu es un hadj reste tranquille car j’ai peur pour vous cette mafia ne recule devant rien , des magistras des hauts fontionneurs drs et gendermeries des policiers à leur teteun general fort du drs je connais bien ce monde faite attention mon fils car ils feront tout pour vos faire une sale affaire et vos mettre en prison , je suis un encienne offecier de la maison je vous admire mrs maire que dieux vos aide vive la justice et l’algerie;

  9. Obama dit :

    Ils ne peuvent pas nous faire taire, mais ils essaient !

    Nous tenons à revenir dans le débat. Nous ne voulons pas donner l’impression de projet inachevé, et abandonné. Nous voulons dire cependant qu’une action non soutenue par les citoyens est improductive et partant de la nous disons que ne voulons pas nous contenter d’exister.
    Les organes officiels et compétents ont décidé pour un certain nombre de cas de faire du théâtre de rue ils jouent des rôles pour contenter la masse parce que la marmite déborde et c’est tout. Tant pis évidement pour les quelques éléments qui sont pris dans les filets. Les Observateurs qui disent que rien de durable et de continu n’est décidé, ils disent que le système rote voila tout car il s’est trop empiffré.
    En jouant ainsi certaines pièces bien ciblées, ils évitent de porter tous les faits devant le public. Surtout pas que le feu de la loi ne brule et n’embrase toutes les mains sales .D’une question de salubrité publique ils en font un jeu, de rôles. Ils nous mentent car l’union des forces contre la corruption et les malversations n’est qu’un gros mensonge, et ce n’est pas l’objectif premier.
    Les citoyens et les quelques cadres qui parlent des faits et des actes de l’ombre, disent que les malfrats traitent toujours dans l’ombre de quelques dirigeants sourds et muets. Ils sont arrivés à ce constat qui fait mal : l’Algérie renferme davantage de malhonnêtes et d’escrocs que de gens honnêtes.
    Ceux qui ont le pouvoir nous disent, avec leur langage que nous ne pouvons rien faire, comme c’est eux qui font les lois. C’est donc que les lois sont des règles qui changent en fonction des personnes concernées et des faits en présence. C’est pour préserver et grossir leurs privilèges et leurs uniques et propres intérêts qu’ils sont en Algérie et au moindre petit pétard beaucoup vont faire la male avec leurs progénitures. Abdelkader (et sa smala) ne l’a-t-il pas fait au 19eme siècle ?
    Nous sommes donc condamnés à assister sans agir aux traditionnels procédés mafieux. Du plus petit poste administratif au sommet, ils entérinent par leur silence les agissements des plus futés d’entre eux.
    S’il arrive que des bribes d’informations sont véhiculées par certaines des parties cela procède de la vieille technique de propagande pour calmer les appétits qui deviennent grands et par ricochet donner un os à mordre aux citoyens pour s’en occuper en attendant un événement plus important … ce pays est pris en tenaille par des mains sales.
    L’Etat et ses services, au lieu d’encourager les gens de bonnes volontés, semblent dire ce ne sont pas vos affaires. Nous ne sommes donc pas autorisés à montrer où se cachent les « loups ».
    Ces derniers par leurs actes nous disent DAZOU MAAHOUM, nous continuerons à agir comme nous l’avons fait.
    Ils s’enferment dans le secret qui n’en est pas un! Il y a donc bel et bien un problème que les politiciens ne veulent pas résoudre.
    Les malversations demeurent cachées tant qu’elles ne s’opposent pas aux intérêts de ceux qui ont une part du pouvoir et ne s’opposent pas à la stratégie d’appropriation mise en place. Les autorités compétentes LAISSENT se reproduire les mêmes faits. Cette stratégie de pourrissement engendre deux conséquences voulues :
    Primo la démobilisation citoyenne. Les citoyens constatant que les autorités compétentes n’entreprennent rien, disent à quoi bon le faire à leur place.
    Secundo le malfrat de son côté se voit pousser des ailes dans son rôle car il sait par ricochet qu’il couvre en quelque sorte les actes de malversations dont bénéficient cette frange supérieure. Certains Ministres ont été nommément cités, mais qu’à cela ne tienne comme les accusations seraient faites par ceux qui n’ont aucun mot à dire et aucune critique à formuler c’est-à-dire le peuple, ils n’y aucune décision qui les concerne, ils sont tous protégés. Tant qu’ils sont de bons exécutants ils sont intouchables.
    L’existence avérée de parasites dans les rouages de l’APC aux Ministères en passant par les wilayas et les Assemblées élues, les initiatives de démantèlement de ces réseaux mafieux parasitaires sont bloquées.
    Certains disent que ce n’est pas le moment !!! Pour quelques autres les attaques sont tendancieuses et ciblées.
    Les citoyens eux pensent que toutes les affaires dévoilées, sont graves. Ils en parlent pour arriver à les anéantir. Ne rien faire ne guérit pas le pays de ce mal.
    Le laisser aller ou la recherche du meilleur moment pour le faire, est aussi négatif que de ne rien faire.
    Ce n’est pas tout d’avoir fait la guerre et d’avoir l’indépendance si plusieurs dizaines d’années après, on se retrouve encore au même guet.
    Si plusieurs centaines de milliers de personnes (généralement au commande de l’Etat) sont aujourd’hui milliardaires comment donc peut on expliquer que dans le même temps il y a plusieurs millions de mal logés, 80% de pauvres, plus aucune ville ne ressemble à une cité dirigée, plus aucun quartier n’est sain, et nos montagnes sont abandonnées …
    La corruption est le mal qui ne disparaitra que lorsque la valeur d’exemple et l’application impartiale et égale de la loi pour tous prend la place de combines actuelles. S’il suffit d’être proche de tel ou tel haut et bien placé personnage pour s’adonner à tous les vices et délits sans risque convenons que l’heure est grave. Un pays ne se gère pas par un gang ou une mafia car leur méthode de direction et de gestion obéit à un seul but grossir et défendre les intérêts de cette mafia.
    Le silence devant face aux combinards dans les rouages de l’Etat sur leurs agissements qui se banalisent n’est pas la solution. Le front ouvert contre la corruption exige d’être renforcé pour le vaincre dans chaque situation et dans chaque organe public et privé.
    L e traitement des dossiers et des affaires montrent des signes de lassitudes, alors qu’il faut au contraire inciter les bonnes volontés à se renforcer car le mal s’est répandu partout. Il faut donc regarder dans les autres poches de malversations, touchant tous les secteurs, y compris les corrupteurs et les sociétés ayant transformé la manière de pensée des cadres et employés où l’intérêt national a disparu.
    Depuis longtemps déjà, les Algériens connaissent les procédés utilisés, ils espèrent et attendent une prise de conscience et des mesures appropriées contre les acteurs et les sociétés qui pourrissent le pays avec leur argent et leurs méthodes. C’est une seconde armée disponible et volontaire qui attend d’être mobilisée !
    Certains hommes politiques disent qu’ils combattent la corruption en même temps qu’ils remplissent leur besace. Il se trouve même certains qui disent que nul n’est au dessus des lois de la République mais qui font la moue quand un des leurs ou des proches est pris la main dans le sac. Des Organisations de masse, des partis politiques, des Associations, tous se complaisent dans le rôle d’observation qui ne les incrimine pas. Des services spécialisés qui saturent et qui se défendent de ne pas pouvoir faire tout le travail à la place d’autres, l’Etat rémunère des milliers de personnes pour le travail de contrôle mais, ils évitent de trop se mêler. Ils attendent des ordres. Tout comme la justice qui ne se saisit jamais quel que soit l’horreur mise à nue. Certaines ONG internationales se complaisent aussi à répéter et à montrer du doigt les pouvoirs dictatoriaux dans les symposiums et les conférences mais elles s’enferment dans leur mutisme quand les leurs sont désignés du doigt. Ils ne font en tout cas rien pour éclaircir les rôles. Ces derniers ne peuvent même pas se cacher derrière l’absence de règles, elles existent et elles sont universelles. Que font les ONG françaises notamment contre les sociétés françaises dont il est prouvé qu’elles encouragent la corruption pour avoir des marchés ?
    Les Algériens connaissent la plupart de ceux qui ont trompé dans les sales besognes, tout comme les auteurs des malversations sont épinglés chaque fois. Ils veulent cependant des actes afin de montrer à nos « amis » détrousseurs immoraux que c’est fini et qu’ils doivent changer.
    Aussi, pour montrer le chemin, le premier postulat est de commencer par assainir tous les dossiers, rendus publics. Tout ce que les Algériens dénoncent mérite d’être examiné, traité. C’est la seule façon de faire, nous ne pouvons déchirer encore ces dernières pages de nos histoires.
    Ceci dit, ce fut un vœu, mais un vœu pieux qui est resté au stade des perspectives malgré les preuves irréfutables fournies. Pour s’en convaincre nous avons voulu savoir que deviennent les multiples preuves fournies par des patriotes ? Qu’est ce que les services compétents ont fait des preuves de malversations et de favoritismes portées à la connaissance du public et par ricochet des services concernés ?
    Vous le saurez prochainement. PS :certains des acteurs ont des soucis à se faire par exemples BY, BJ, BA, EK, Z, KH, VC, BR….

    Obama

  10. hamid dit :

    je suis un enfent de la ville j’ai 50 ans je me rappel de l’endroit de cette hotel avant la construction et aujord’hui ce commerce pratique aux vue de tout le monde un bordele sans autorisation savec des filles de 15 a 25 ans pour la prostitions des mineurs d’oran de bajai etc car les client demandes ces client nos sommes pour la plus grande partie des hauts militaires DRS des hauts magistrats etc la police voit sans commentaire les citoyen impuissent , les salons de coiffures dans la ville ne travails que avec les puttes et hammame nous femmes et soeurs ne rentres plus je pense monsieur le maire tout les element existe pour une explosion des citoiyenes de cette ville

  11. mourad dit :

    je suis très conscient des intérêt et même tout le monde le sait .
    le conflit avec le maire de Zeralda et claire il a touchée a un groupe de mafia

    1- le centre des affaires de Zeralda a la tête un Général majeur drs
    un procureur général Blida
    et la liste et long mes amies etc..

    ils touchent plus 2.000.000,00 D.A Jour ( deux cent millions de centimes jours )
    un Bordales un cabaret qui travail sans papiers depuis des année avec une complicité des autorités de la ville

    2-terrah salah dajane el takhafa que personne ne parle avec le vols du sables de la plage avec 3 hectare de terrain en plus sans autorisation ni permis de construire il vend les appartements pour des juges des militaires des personnes influentes dans notre système la banque il lui doit plus de 1541 milliard de centimes.
    oui mon frère 1541 milliard.

    donc je pense que notre Présidant de République BOUTAFLIKA doit prendre ce dossiers en charge car je voit un deuxième octobre a zeralda .

    MOUHIB nos sommes derrière toi vive l’Algérie et vive les hommes honnête qui leur pays dieux avec nous.

    2

  12. nabila dit :

    bonjour;

    habitante de zeralda,je suis outrée par la saleté grandissante !!!!!
    que fonts les élus pour irradier cela???
    c’est desolant de voir une ville soit disant touristique aussi degradente !!!
    c’est vrais que la reputation de zeralda au vue du monde c’est déteriorer au fil des ans !!!
    bcp de prostitution nocturne en plein quartier !!! des baggares avec couteaux….franchement je suis deçue !! je me demande : MAIS QUE FONTS NOS ELUS ET DIRIGEANTS ???????

    kharssara ala bladna tah millioune ou nass chouhada !!!!

  13. Mourad dit :

    Il faut un autre 5 octobre

  14. samia dit :

    et la directrice S.N. dans tous ça qu’elle est sa responsabilité elle fait quoi elle est l’am. du ex; maire faites votre constat et vous verrez la réalité de ses belles fesses …..

  15. omar dit :

    pauvre algerie des grandes mafia qui existe en algerie pir que la mafia russe.une bande sous un drapeau legale.

  16. VIVA ALGERIA dit :

    pour répondre à toutes vos question Votre Maire Mouhib Khatirest en prison et personne a Zeralda n’a bougé le petit doigt pour manifester, juste protester sur la toile. Mouhib Khatir est encore en prison et votre ville va redevenir un bordel à ciel ouvert ils vous prendront vos fils vos peres vos maris et ensuite quand il n’auront plus de filles fraiches pour les généraux, les chefs drs etcc ils prendront vos filles vos soeurs vos femmes…. Mouhib s’est battu pour redonner une dignité à sa ville et vous l’avez abandonné … il est temps de dire stop et jetant dehors les corrompus et enfin vous battres pour la liberation de Mouhib Khatir car il finira par sortir avec sous sans vous….. et après lui plus personne ne bougera pour zeralda car ils disent que vous etes des traitres et des laches prouvez leur le contraire. Que Dieu vous préserve.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER