Archive pour avril, 2010

Taoufik Ben Brik libéré

benbrik.jpgLe journaliste et opposant tunisien Taoufik Ben Brik a été libéré mardi après six mois d’emprisonnement, une peine à laquelle il avait été condamné pour violence dans un procès qualifié de politique, a indiqué à l’AFP son épouse Azza Zarad. «Il a été relâché à 06H00 (nldr: 05H00 GMT) après avoir purgé la totalité de sa peine, pas un jour de moins», a-t-elle indiqué, ajoutant que son mari l’avait appelée pour lui annoncer sa libération. Taoufik Ben Brik, 50 ans, a quitté la prison de Siliana, dans le nord-ouest tunisien, où il avait été transféré suite à sa condamnation en première instance le 26 novembre 2009. Il devait rejoindre son domicile à Tunis.

(Lire la suite)

Évènements de Zemmouri: 20 manifestants entendus par le juge d’instruction

emeutes9.jpgLe procureur a entendu, lundi, le policier auteur du coup de feu ayant entraîné la mort du jeune Hamza et a remis le dossier au juge d’instruction pour poursuivre l’enquête. Par ailleurs, trois personnes de la localité de Zemmouri ont été placées sous mandat de dépôt par le juge d’instruction près le tribunal de Boumerdès pour les chefs d’accusation: attroupement, dégradation de biens de l’État et agression contre les forces de l’ordre. Dix autres personnes accusées également d’attroupement ont été présentées au juge en citation directe alors que six mineurs ainsi que trois autres personnes majeures accusées d’avoir pris part aux manifestations ont été libérées, rapporte Liberté.   

Messieurs du FLN, mettez ce sigle appartenant aux Algériens au musée

boutefbelkhadem.jpgSmail Lamrous pour « Algérie Politique » 

En quoi la composition du bureau politique du FLN intéresserait encore le peuple algérien. Depuis 48 ans qu’il est au pouvoir a-t-il réglé  ou soulagé le quotidien des populations ? Bien au contraire, il a enfoncé chaque jour qui passe, la mal vie dans le cœur des modestes ménages.  Une véritable association de dilapideurs des deniers de l’Etat algérien. Passés maîtres de la corruption, ce groupe au commande des affaires publiques n’a fait que semer l’enseignement de cette pratique devenue une véritable culture à tous les niveaux de responsabilité de l’administration algérienne. Ce pseudo parti politique est à l’origine de l’apparition en Algérie d’une ploutocratie gloutonne qui arrange toutes ses lois par voie d’ordonnance pour asseoir un pouvoir politico-financier incluant pour elle une perduration et une continuation dans son processus de dilapidation dans la plus totale impunité. Un véritable sérail qui a placé en permanence dans les différents rouages de l’Etat, des sbires qui lui servent de levier d’action et d’interventions sournoises dans toutes les dépenses publiques. Il est évident que des rabatteurs puisés dans ce sérail que l’on retrouve au niveau des instituions subalternes de l’état, telles que les APC,APW , Wilaya , Daïra et associations affiliées, servent de relais importants dans des acquisitions frauduleuses de biens. 

(Lire la suite)

Algérie: Le P/APC de Zeralda sous contrôle judicaire

khati.bmpAbbes Said pour « Algérie Politique »

Rebondissements dans l’affaire du centre des affaires de Zeralda (Alger) qui continue à faire couler beaucoup d’encre. Le président de cette commune, Khatir Mouhib a été placé dimanche sous contrôle judiciaire par le procureur général prés la cour de Blida pour détournements d’argent. Dix autres personnes de la commune ont également connu le même sort dont la nouvelle directrice du centre. Le mis en cause, auteur de la plainte contre le groupe qui squatte le centre des affaires depuis des années se retrouve au banc des accusés. Contacté hier matin par téléphone, le P/APC avait du mal à digérer ce qui lui arrive : «de plaignant, je me retrouve au banc des accusés. Pourtant c’est moi qui suis l’auteur de la plainte contre cette bande. Lors du dépôt de plainte j’ai accusé ces personnes d’avoir détourné la somme de 300 milliards de centimes. Au final, le rapport établi par la gendarmerie nationale ne mentionne que 15 milliards de centimes. D’ailleurs, c’est le chiffre avancé par le procureur général de la cour de Blida. Aussi, j’en appelle au ministre de la Justice pour qu’il diligente et dans les plus brefs délais une enquête approfondie afin de déterminer avec exactitude la complicité de chacun d’eux.

(Lire la suite)

Liste des membres du nouveau bureau politique du FLN

belkhadem2500389553729.jpgLe secrétaire général du FLN, Abdelaziz Belkhadem, a révélé hier la liste des nouveaux membres du bureau politique du parti. Il s’agit de Abdelaziz Ziari, président de l’Apn, Amar Tou, ministre des Transports, Alioui Mohamed, président de l’Union nationale des payasans algérien et député, Tayeb Louh, ministre du Travail, Rachid Harraoubia, ministre de l’Enseignement supérieur, Zahali Abdelkader, Layachi Daadouaa, député, Abderrahmane Belayat, ancien ministre, Madani Bradaï, député, Kassa Aïssa, Bahloul Habiba, Leïla Tayeb, ancien ministre de l’Education à l’époque de Chadli, Filali Mokhtar, Abdelhamid Si Affif, député (Mostaganem),  et Mechebek Abdelkader, député (Tissemsilt). El Mouhtarem

Karim Tabbou animera une conférence le 1er mai à Ain El Hammam

tab.jpgDans un communiqué rendu public aujourd’hui, la section du Front des Forces Socialistes (FFS) de la commune de Ain El Hammam dans la wilaya de Tizi-Ouzou, invite la population à assister à la conférence-débat qu’animera le Premier secrétaire du parti Karim Tabbou, le samedi 1er mai à 14h00 à la salle de cinéma de Ain El Hammam. Thème: « Le FFS et les luttes pour les libertés démocratiques en Algérie ».

Algérie: Ferhat Mehenni est en train de réveiller les démons

ferhatmehenniun.jpgBakir Dadi pour « Algérié Politique »

Le problème kabyle est complexe et il est très mal posé tant par les pro que les anti kabyle. Est il linguistique ou ethnique ? Bien malin celui qui peut identifier le kabyle de l’arabe ou du turc. L’histoire tumultueuse de l’Algérie , et les conditions écologiques propices à la transhumance ont brassé les populations dont le socle est resté certainement berbère qui a été arabisé surtout après les invasions hilaliennes particulièrement dans les plaines et piémonts zone de transit de déplacement et d’échange commerciaux.

L’État avec la répression qu’il a menée contre les Berbèrophones et sa politique culturelle porte une grande responsabilité dans la crise identitaire et politique que connaît le pays. L’enseignement de notre histoire comme celle notre révolution a été sciemment déformé. Ferhat Mhenno et ses militants veulent le beurre et l’argent du beurre, les Kabyles occupent, et en bon nombre, beaucoup plus que leur importance numérique des postes importants dans toutes les institutions étatiques et secteurs économiques. Ils sont bien mieux représentés que les habitants de plusieurs régions marginalisées du pays qui pourtant sont riches en ressources pétrolières, il est entrain, consciemment ou non de réveiller les démons et de créer les conditions de graves dérapages.

Mais qui vous a mandaté de parler au nom des Kabyles ?

mak.jpgAman pour « Algérie Politique » 

Ce qui m’attriste le plus lorsque je suis ce pseudo-débat sur l’autonomie de la Kabylie, c’est que le sentimentalisme nous aveugle profondément et nous rend incohérent. De sa profession de journaliste, Boudjemaa Medjkoum nous donne son point de vue pour alerter les Algériens ! Il ne s’agit pas de se lamenter sur des chiffres (d’ailleurs, comprenez-vous seulement le sens d’une mobilisation), mais d’essayer de maîtriser les mécanismes politiques, les rapports au pouvoir qui sont en jeu. Certains doivent révisez donc leurs cours d’histoire avant de parler de quoique ce soit ! Il s’agit de politique pas d’états d’âme ! C’est pour cela que l’Algérie n’avance pas, se bride, s’inhibe, s’isole, s’enferme,… Nous refusons toute entreprise parce qu’elle est “trop ceci et pas assez cela”, nous sommes trop individualistes ! Il faut sortir de son patelin et voir ce qui se passe ailleurs.

Je rappelle que le mythe berbère est une pure fabrication de la colonisation, Arabes comme Berbères ont certes vécu en relation et mariage exclusifs, mais avec des alliances solides. Intéressez-vous aux dernières recherches scientifiques à ce sujet, au lieu de vous installez dans vos élucubrations et fantasmes. Ne faisons pas comme l’Arabie Saoudite avec son pseudo-élitisme dynastique. Moi aussi j’entends respecter ma lignée, mais ce n’est pas la question ! Souhaitez-vous que je rappelle l’origine nomade des Berbères et Arabes ! Il y en partout, mais des Arabes aussi. Qui aujourd’hui peut prétendre au “sang pur”. Valorisons le patrimoine divers et varié, plutôt que de sombrer dans le nationalisme. Menons des actions culturelles. Revenons à nos véritables préoccupations du jour ! Les manipulations médiatiques, les usurpations d’intérêts collectifs pour soi, les communications politiques,… la liste est très très longue. Et puis pour être soit-disant dans le concret, intéressez-vous au nombre de femmes qui se font violées tous les jours ou qui sombrent dans la prostitution car elles n’ont aucune aide financière, vous savez bien de quoi je parle si vous ne faîtes pas semblant d’ignorer le problème, de ces orphelins qui n’ont pas de toits, il n’y a qu’à voir une association dont je ne citerai pas le nom, qui, parce que le principal dirigeant est décédé, n’a plus de soutien,…

(Lire la suite)

L’Algérie est à quelques centimètres de l’éradication du terrorisme

miloudchorfi1.jpgIl ne parle pas de l’autoroute Est-Ouest, ni du métro d’Alger, mais de l’éradication du terrorisme.  Miloud Chorfi, porte-parole du RND, a animé hier une conférence à la Maison de la culture de Béjaia. Dans le volet lié à la sécurité, Chorfi reconnaît que des poches de terroristes écument toujours les maquis mais, rassure-t-il, «notre pays est à quelques centimètres de l’éradication de ce fléau.»

Un avion présidentiel au service du général Atailia

atailia.jpgNous apprenons d’une source sûre que le le général Mohamed Atailia a subi une angioplastie coronaire en France. A son arrivée à Paris le 22 avril, le général Atailia  a été pris en charge dans une clinique, ajoute notre source. Il est rentré aujourd’hui dimanche à Alger dans un avion mis à sa disposition par la présidence de la République. El Mouhtarem 

12345...14

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER