Un journaliste de l’ENTV en grêve de la faim à la Maison de la Presse

entv.jpgAbbes Said pour « Algérie Politique »

A la veille de la célébration de la Journée internationale de la presse (3 mai), le journaliste de l’ENTV, Abderezak Boukebba, a entamé samedi dernier une grêve de la faim à l’extérieur de la Maison de la Presse Tahar Djaout à Alger npour protester contre son licenciement. Le directeur de la Maison de la presse, Boudjemaa, a réfusé au journaliste d’observer sa grêve de la faim à l’intérieur de la Maison de la Presse qui abrite plusieurs journaux. Les signataires de l’appel en faveur d’un sit-in demain en face de la télévison nationale devraient changer de cap et se mobiliser en faveur d’un collégue qui met sa vie en danger pour défendre sa dignité et son statut de journaliste. Les auteurs de la démarche sont donc interpellés.

Commentaires

  1. rachida dit :

    En ce 3 mai, journée mondiale de la liberté de la presse, des journalistes de la radio continuent de subir les pressions de part leurs responsables. Selon des informations en provenance du boulevard des martyres, un journaliste de la radio a été suspendu de ses fonctions en ce Trois mai pour des raisons fallacieuses. Ajoutons le aux 7 autres journalistes d’El bahdja, ce qui fera 8 journalistes victimes de la repression. Khelladi n’a apparamment rien à faire … si, faire la chasse aux journalistes. Mes amis, la presse écrite et la presse publique ne vont pas bien dans notre pays…

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER