Nordine Cherouati nommé à la tête de Sonatrach

cheroua.jpgAgé d’une soixantaine d’années, natif de Fouka (wilaya de Tipasa), Nordine Cherouati avait commencé sa carrière à Sonatrach en tant qu’ingénieur, au début des années 1970. Il avait été muté au service documentation, puis à celui de la distribution des produits pétroliers. Avec l’arrivée de Abdennour Kerramane à la tête du ministère de l’Industrie, il est nommé en 1990 au poste de directeur, puis en 1991, il est promu délégué à la promotion industrielle auprès des mines et de l’industrie, puis chef de cabinet du ministre, de 1992 à 1994. Entre 1995, il est nommé conseiller du PDG de Sonatrach, avant de prendre le poste de président-directeur général (par intérim) de Naftal, en 1996, qu’il assure jusqu’à fin 1999.

Il sera nommé secrétaire général du ministère de l’Energie en 2000. En 2001, il est mis fin à ses fonctions et privé de tous les avantages liés à son poste. Deux ans plus tard, il refait surface avec sa nomination en tant qu’administrateur au sein d’une société algéro-italienne, (Sonatrach-Eni) Mariconsul, basée en Italie, puis en tant que manager à la Trans-Mediterranean Pipeline Company jusqu’en 2005, année où il a été installé à la tête de l’Autorité de régulation de la distribution des hydrocarbures. El Watan

Commentaires

  1. Mohand dit :

    Merci à El mouhtarem d’avoir mis la photo de ce Monsieur que je connaissais. Il a certes beaucoup blanchi mais je suis sur qu’il est très actif. Ce que je peux dire c’est qu’il est d’une intégrité sans pareil. Il pousse même sa rigueur jusqu’à refuser de recevoir ses proches pour ne pas être tenter de les favoriser notamment dans les recrutements.En cela il ne fait pas comme tout le monde et il n’a rien à voir avec le clan de Khelil, tant mieux pour l’Algérie et la Sonatrach. Je lui souhaite de réussir dans sa mission.
    J’ai toujours pensé qu’à la longue on finira par appliquer en Algérie la règle de l’homme qu’il faut à la place qu’il faut. J’espère que d’autres décisions suivront pour d’autres postes et notamment les postes de Ministres. L’Algérie irait mieux et les cadres supérieurs qu’ils soient en Algérie, ou à l’étranger recommenceront inchalah à s’intéresser à leur pays et à le déféndre.
    Mohand

  2. Taous dit :

    A la bonne heure ! je prends acte avec plaisir de ce que nous fait partager Mohand.

    je ne connais absolument pas ce monsieur mais s’il est ce que décrit Mohand, cela augure vraisemblablement d’une ère nouvelle où les personnes seront désignées à quelque poste que ce soit sur la base de leurs compétences et seulement de cela.

    l’intégrité existe j’en suis sure et nombre de cadres le sont. il faut seulement mettre un terme aux pratiques néfastes du népotisme, du régionalisme, du bniaamisme et autres travers qui ont causé un tort considérable à notre pays qui a pourtant tout pour réussir.

    Mais les ravages causés par les pratiques d’un autre age susmentionnées sont grands et, sans doute, la sagesse au plus haut niveau devrait consister à donner das coups de pieds dans la fourmilière afin d’en déloger les parasites et autres sangsues et d’opérer une rupture durable.

    Notre salut est à ce prix.

  3. libre arbitre dit :

    le seul hic il n a aucune formation de il faut nommer a ce genre de poste des cadres meme payes

  4. libre arbitre dit :

    ce cadre malgre son honnetete non discutable est trop age et n apas la formation de grand menager avérée et il finira comme Meziane car il n a ni la personnalité necessaire et d son honnêteté

  5. Taous dit :

    j’ai voulu en savoir plus sur le nouveau patron de Sonatrach et ma foi, on voit, ainsi qu’estimé par Mohand, que le costume n’est pas trop grand pour l’intéressé. Que l’on juge :

     » … Noureddine Cherouati occupait le poste de président de l’Autorité de régulation des hydrocarbures (ARH). Le nouveau P-DG de Sonatrach est un ancien cadre du secteur de l’énergie, où il a gravi les différents échelons.

    C’est en 1971 que Noureddine Cherouati a commencé sa carrière comme ingénieur à la Sonatrach. Il y restera une dizaine d’années avant d’être désigné comme directeur au ministère de l’Énergie et des Industries pétrochimiques, un poste qu’il a occupé jusqu’en 1990.

    En 1991, il prend la fonction de délégué à la promotion industrielle auprès du ministre des Mines et de l’Industrie.

    Entre 1992 et 1994, Noureddine Cherouati est chef de cabinet du ministre de l’Industrie des Mines.

    Il est ensuite conseiller du P-DG de Sonatrach entre 1995 et 1996.

    Dans l’intervalle 1996-1999, il devient P-DG de Naftal, une des filiales de Sonatrach chargée de la distribution des produits pétroliers.

    En 2000, il est secrétaire général du ministère de l’Énergie et des Mines avant de rejoindre, deux ans plus tard en Italie, Mariconsult (société mixte avec participation paritaire Eni/Sonatrach) comme administrateur, puis la Trans-Mediterranean Pipeline Company où il exerce les fonctions de manager pendant trois ans.

    Pas mal comme CV!

  6. Said dit :

    Oui, c’est bien, mais serait-il en mesure de defendre les interets de la Sonatrach et a fortiori ceux de l’Algerie, sur le plan international, car c’est le monde du business !!
    Etre ingenieur ne suffit pas, car il faut connaitre les ficelles et les mecanismes du business international….On verra

  7. amghar azzamni dit :

    Le nouveau boss de la SONATRACH semble, d’aprés notre ami Mohand, etre une personne d’une intégrité parfaite .Notre ami vient de nous faire un portrait complet de ce personnage en plus du CV que la presse nationale a diffusé ce matin.
    Nous osons espérer que ce nouveau PDG mettra de l’ordre au sein de cette grosse entreprise qui demeure la vache laitiére du pays qui a la charge principale de nourrir tout le peuple algérien.Le nouveau manager présente un CV tout à fait alléchant en plus de sa probité .
    Cependant, notre Monsieur devrait faire trés attention à lui, car autour de cette grosse entreprise rodent beaucoup de vautours qui risquent de lui tourner la tete.Encore une fois attention à vous Monsieur le PDG, les affaires juteuses donnent le vertige et aliénent quelquefois.
    Bon Courage Monsieur le Président Directeur Général!

  8. Mohand dit :

    En effet Taous, et il y en a beaucoup de cette catégorie de cadres compétents, sérieux, honnetes et discrets, comme tu le sais sans doute. Le moment est peut être arrivé de leur laisser la place et de leur confier le destin de l’Algérie. Même si la désorganisation générale se discuter la désorientation qui n’ont pas été assumées, ils sauront rétablir les situations dans l’intérêt général.
    Nous qui avons l’habitude de critiquer quand ça ne va pas, on est assez contents quand les choses sont bien faites et mises en avant, nous attendons beaucoup d’autres inchalah et il est temps !
    Mohand

  9. Anonyme dit :

    eh bien! voilà! enfin!, j’en passe et des meilleurs mais moi aussi je suis ravie que des messieurs comme celui là soit nommé à un poste aussi spécifique. selon son CV il est vraiment l’homme qu’il faut à la place qu’il faut. je pense que le sinistre doit faire dans son frc parce que c’est pas un monsieur comme celui là qu’il va rouler dans la farine. j’ai noté qu’il avait cotoyé Keramane est-ce à dire qu’il serait revenu dans les bonnes grâces ou bien!

  10. Spectateur dit :

    Je me demande s’il a révelé le nombre de tuyaux de gaz qui sont destinés à l’Italy , Ce qui parrait qu’il y a deux (un pour l’état et un pour le pouvoir) d’ailleurs à l’époque Abdesslem Belaid un Géneral s’appelait le general « TUYAU »

  11. fess dit :

    C’est un natif de fouka,je connais pas mal de membre de sa famille (grande famille a fouka),c’est une famille integre et tres attachee a l’Algerie.

  12. mouh dit :

    il a transformé naftal a un cimetière

  13. madjid dit :

    Croyez moi cet inconnu du grand public, possède un Curriculum Vitae à donner le tournis aux plus, pendues des langues des commentateurs !

  14. abdellah dit :

    ce mouh est un menteur car mr cherouati il a redréssé naftal c’est mr cherouati a donné un 2e soufle a naftal rabi yahafdho a naftal on lui renome babate azaouali croyer moi sonatrach est en sécurité sous son conmandement

  15. BOUGAS dit :

    pour occuper un poste à sonatrach il suffit d’etre seulement un voleur et suceur de sang de nos valeureux martyrs

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER