• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 6 mai 2010

Archive pour le 6 mai, 2010

Algérie: Plaider en faveur d’une dispersion des énergies, c’est voter en faveur de la pérennisation du statu quo

bouteflikacherchell.jpgNarmotard pour « Algérie Politique » 

Monsieur Mohand, je vous présente toutes mes excuses, si par inattention j’ai pu vous offusquer, en ayant utilisé des mots dans leur juste sens me semble-t-il.

J’ai lutté au milieu de mon peuple, pour l’indépendance de l’Algérie. (J’ai refusé de solliciter la fameuse “attestation communale” que je considère comme étant l’inauguration de la première corruption officielle du régime à clientèle de la RADP).

Nous avions gagné une première bataille, celle de l’indépendance que nous devons consolider chaque jour. Même si, hélas, cette indépendance ainsi que l’Etat-Nation des Algériennes et Algériens, ont été confisqués, temporairement, par la truanderie du régime politique de la RADP. C’est grâce à cette indépendance que la nationalité “Français-musulman” ou bien “Indigène musulman non naturalisé français” n’existe plus sur nos cartes d’identité, remplacés par la fière “nationalité algérienne”.
Bien que les exactions du régime de la RADP s’acharnent sur les Algériennes et Algériens pour les en écœurer et nous pousser à rechercher une autre nationalité d’appoint.

(Lire la suite)

Abdelkader percevait une pension de l’armée française

emirabdelkader11elkhabar.jpgMohand pour « Algérie Politique » 

Je suis tout à fait d’accord avec vous cher « Improvisateur », j’en ai fait allusion dans plusieurs de mes commentaires. Il est en effet inconvenant et inconcevable d’être à la fois le fondateur (comme le disent ceux qui s’accrochent à une partie seulement des histoires) de l’Etat algérien qui portant existait depuis des milliers d’années, éparpillé certes et divisé entre plusieurs entités, et en même temps l’ami des Français qui combattaient encore les récalcitrants à l’occupation.

Il était décoré de la légion d’honneur et il percevait une pension de l’armée française ainsi que sa smala composée de plusieurs dizaines des ses proches !!! de cette réalité personne en effet n’en parle et celui qui le fait effraie par son audace et il subit les affres de ceux dont l’histoire est une combinaison de construction tel un puzzle qu’on s’évertue à construire en utilisant des morceaux sortis de leurs places adéquates. Cette notion de l’ami de la France n’est pas un qualificatif dont on affuble notre Emir, mais pourtant bien réel.

(Lire la suite)

L’Emir Abdelkader, le PERE indigne !?

emirabdelkader286469654.jpgImprovisateur pour « Algérie Politique »

A quelques jours du 8 Mai 1945,ferment du déclenchement de la révolution Algérienne, je vais essayer d’être un tout petit irrévérencieux(pour ne pas changer) envers un personnage de premier plan, qui nous dit-on a jeté les bases de l’état Algérien, à savoir: l’Emir Abdelkader.

Ce dernier m’a valu pendant mon cursus scolaire les privilèges du purgatoire du conseil de discipline et les admonestations hystériques et du directeur du lycée et de mon paternel. Le jeune et petit “con” rebelle que j’étais, avait osé pendant un cours d’histoire, dispensé à la baguette par un prof d’une rare rigidité d’esprit, de traiter l’Emir, cet héros national, de vulgaire traitre. Faisons ainsi référence à son passage feutré, lui et sa smala, par le chateau d’Ambroise avant son installation définitive, au Liban et après avoir promis de façon solennelle à Napoléon III de ne plus perturber les opérations Françaises en Algérie.

(Lire la suite)

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER