L’Emir Abdelkader, le PERE indigne !?

emirabdelkader286469654.jpgImprovisateur pour « Algérie Politique »

A quelques jours du 8 Mai 1945,ferment du déclenchement de la révolution Algérienne, je vais essayer d’être un tout petit irrévérencieux(pour ne pas changer) envers un personnage de premier plan, qui nous dit-on a jeté les bases de l’état Algérien, à savoir: l’Emir Abdelkader.

Ce dernier m’a valu pendant mon cursus scolaire les privilèges du purgatoire du conseil de discipline et les admonestations hystériques et du directeur du lycée et de mon paternel. Le jeune et petit “con” rebelle que j’étais, avait osé pendant un cours d’histoire, dispensé à la baguette par un prof d’une rare rigidité d’esprit, de traiter l’Emir, cet héros national, de vulgaire traitre. Faisons ainsi référence à son passage feutré, lui et sa smala, par le chateau d’Ambroise avant son installation définitive, au Liban et après avoir promis de façon solennelle à Napoléon III de ne plus perturber les opérations Françaises en Algérie.

Depuis, j’ai un tout petit peu revu mes analyses, mais pour moi l’homme n’a pas vraiment la carrure du révolutionnaire pure et dur, qui en aucun cas ne doit transiger avec ses idéaux premiers. A l’image d’un Ben M’hidi qui a refusé toutes les compromissions alléchantes de ses tortionnaires et, qui a terminé sa jeune vie sous les improvisations meurtrières des paras de Massu.

Alors, la question mérite d’être posée et tant pis pour les susceptibilités nationalistes:l’Emir Abdelkader est-il ce père emblématique et intouchable fondateur de la nation comme on aime bien à nous le vendre chez nous ou l’ami docile des Français, donc un félon déserteur.

Pire, et il le faut savoir, que le valeureux guerrier et vainqueur des batailles de la Macta et de la Tafna a accepté d’être décoré de la grande croix de la légion d’honneur; allant même jusqu’à inaugurer la canal de Suez en grande pompe au bras de l’impératrice Eugénie alors que sa terre natale se faisait massacrer et subissait le joug de ses ennemis d’hier devenus des protecteurs bienveillants lui octroyant généreusement sourires, grandes amabilités et déférences trompeuses.

Plus d’un siècle plus tard, à l’inauguration de sa statue équestre algéroise, les mauvaises langues avaient reproché à son sculpteur d’avoir enfourché l’Emir sur un cheval trop petit. Il est fort possible que la perspective des formes n’est pas du tout une science parfaite chez nous. Car il me semble -autre erreur d’appréciation- que nos politiciens ont essayé (et ont bien réussi) de nous habiller l’homme providentiel avec un costume trop grand pour sa petite stature de révolutionnaire transfuge.

D’aucuns auraient dit de lui… vaincu, mais plus grave, vendu!

Commentaires

  1. Mohand dit :

    Je suis tout à fait d’accord avec vous cher improvisateur, j’en ai fait allusion dans plusieurs de mes commentaires. Il est en effet inconvenant et inconcevable d’être à la fois le fondateur (comme le disent ceux qui s’accrochent à une partie seulement des histoires) de l’Etat algérien qui portant existait depuis des milliers d’années, éparpillé certes et divisé entre plusieurs entités, et en même temps l’ami des Français qui combattait encore les récalcitrants à l’occupation.
    Il était décoré de la légion d’honneur et il percevait une pension de l’armée française ainsi que sa smala composée de plusieurs dizaines des ses proches!!! de cette réalité personne en effet n’en parle et celui qui le fait effraie par son audace et il subit les affres de ceux dont l’histoire est une combinaison de construction tel un puzzle qu’on s’évertue à construire en utilisant des morceaux sortis de leurs places adéquates. Cette notion de l’ami de la France n’est pas un qualificatif dont on affuble notre Emir, mais pourtant bien réel. Tout comme nous avons des amis de la France aussi dans l’armée de l’extérieur pendant la guerre de libération et des amis d’une certaine France parmi les gens qui gèrent le pays et la sécurité nationale (Feux Tounsi, Belkheir, Lamari sont qualifiés d’ami de la France par l’ex Chef de la DST par exemple). Et dire que certains du Malg (la partie noire comme dit Saadi) et les fervents défenseurs d’une l’Algérie plus Arabe que numide , qualifient les francophones de Hizb Français. Ils parlent français certes mais ce sont pourtant les plus acharnés défenseurs d’une Algérie indépendante et numide.
    A n’en pas douter nous allons assister comme d’habitude à des réactions diverses qualifiant de tous les noms votre point de vue et le mien, c’est dans la nature des choses du système mis en place et entretenu par tout ceux qui de près ou de loin ont un quelconque intérêt à cacher une partie des faits.
    Tout comme ils diversent une haine incommensurable contre ceux qui mettent en exergue les attitudes néfastes de ceux qui ont pris des décisions inhumaines et réprésensibles contre Amirouche et Haoues les valeureux chouhadas, ils vont avec le même culot tenter de démentir avec leur propagande tout ce qui dévoile les leurs pour leur garder cette auriole.

    Ce sont des faits avérés et pourtant nous allons sans doute lire des vertes et des pas mures pour les transformer et leur donner la couleur qu’ils ont choisie de leur donner.
    On attend de voir !

    Mohand

  2. akaissaoulen dit :

    Vincu – Vendu et on peut ajouter « vendeur », étant donné qu’il avait promis de ne plus perturber les opérations françaises, moyennant une rente dorée et une résidence dans un château.
    Les français ont découvert le point faible : Ventre et gloires.
    Tahia El Djazair et gloire à l’ » Emir ».

  3. Il faut oser mon frère.Et on ne fait que rétablir le cours réél de l’Histoire.
    L’arabo-baathisme a fait des ravages

    Dernière publication sur L'expertise Auto , le Droit des Assurés : ESP pour véhicule ,c'est quoi?

  4. IDIR dit :

    moi j’ai passé au conseil de discipline pour avoir osé critiquer l’invasion musulmane » elfoutouhates comme ils disent »:j’ai voulu être objectif en démontrant qu’il avait aussi de mal après leurs foutouhates:il avait des massacres,esclaves pris pour les sultans de damas..etc.
    j’ai écris une phrase un peu rigolote d’IBN KHaldoun:comme quoi les arabes ont appris à ,chez nous après leurs foutouhates, à manger de couscous ,à porter le burnous et à raser le cranes » le prof à compris par raser le cranes couper les têtes !!!
    ça s’est passé dans une Grande école après mon Bac,cette histoire m’a surement sauvé d’un Enfer Algérien qui rend la vie dure au Algériens,car j’ai changé catégoriquement de Carrière.
    après le conseil de Discipline j’ai eu le Droit à un Blâme mais bon personne ne le sais sauf moi et le conseils ( je n’ai parlé à personne )et heureusement ils m’ont laissé continuer mes études ( avec tout le stress que cette histoire a engendré) et heureusement pendant 2 ans uniquement car j’ai quitté après leurs institution qui fait beaucoup de mal aux Algériens.
    c’est la première fois que je l’écris
    allez on est encore colonisé mon frère .

    H.H

  5. Maghnia dit :

    Par Mokrane Ait Ouarabi
    El Watan

    L’ Emir Abdelkader un indigène bien assimilé
    Ses descendants crient au scandale : La tombe de l’Emir Abdelkader en Syrie « profanée »

    La tombe de l’Emir Abdelkader à Damas a été profanée. Vide depuis le transfert de sa dépouille au cimetière d’El Alia à Alger en 1966, la sépulture, qui porte toujours ce grand nom de l’histoire de l’Algérie, sert désormais de dernière demeure à l’imam Mohamed Tah Sokar, décédé le 13 août dernier.
    Un « grand privilège » pour ce cheikh, grand parolier et exégète, qui était l’imam de la mosquée où fut enterré l’Emir Abdelkader en 1886 à côté du tombeau de Cheikh Mohieddine ibn Arabi al Andaloussi. Avant sa mort, l’imam Tah Sokar avait émis le vœu d’être enterré dans la tombe de l’Emir. Les autorités syriennes, qui avaient beaucoup d’estime pour lui, n’ont pas hésité à exaucer son vœu, décidant ainsi d’ouvrir la tombe et d’y déposer sa dépouille sans demander l’autorisation à la famille de l’Emir.
    L’un des gardiens de cette mosquée qui porte le nom de Cheikh Mohieddine ibn Arabi al Andaloussi affirme que la décision a bien été prise en haut lieu, sans cependant la justifier. « L’imam Tah Sokar aimait beaucoup l’Emir Abdelkader et était, lui aussi, une figure très connue et appréciée par les Syriens », a-t-il lâché en direction de la veuve de l’un des descendants de l’Emir qui s’est déplacée sur place pour confirmer l’information qui lui est parvenue trois jours après les obsèques. Une plaque portant le nom de l’imam Tah Sokar est bien fixée sur le tombeau. La famille de l’Emir se dit « consternée par ce qui s’est produit », considérant cela comme « un événement grave qui porte préjudice au patrimoine algérien ». Pour Jala Al Hassani Al Jazaïri, qui représente la 6e génération des descendants de l’Emir, il s’agit d’une profanation. « Ce n’est pas la première fois qu’on nuit à la personne de l’Emir et à l’histoire de l’Algérie. Mais aller jusqu’à toucher à sa tombe, cela devient extrêmement grave », fulmine-t-elle.
    La descendance de l’Emir ne compte pas se taire face à cette atteinte à « un symbole qui marque le combat de l’Algérie et sa libération ». « Nous envisageons de porter plainte contre les auteurs de cet acte injustifiable », affirme Jala Al Hassani, espérant avoir le soutien de l’Algérie officielle. Pour la famille de l’Emir, il s’agit d’un caveau familial qui ne doit être touché par personne, quel que soit le motif.
    Pour rappel, l’Emir Abdelkader fut l’un des leaders de la résistance contre le colonialisme français. Exilé en Syrie dans les années 1800, il fut un apôtre de la paix et de la fraternité entre les différentes races et religions. Ce qui lui valut de nombreuses amitiés et l’admiration des plus grands hommes politiques du XIXe siècle. Il mourut le 26 mai 1886 à Doumer, dans la banlieue de Damas à l’âge de 76 ans.

  6. afroukhifarfren dit :

    C’est le commentaire de M.Mokrane AIT OUARABI! Les manuels scolaires ainsi que les officiels algériens parlent de « EMIR ABDELKADER père fondateur de la nation moderne « .
    Tahia El Djazair et gloire à l’Emir Abdelkader.

  7. Tag dit :

    Emir Abdelkader: Une lettre qui dérange.
    On ne dit pas tout sur l’émir Abdelkader. Après la Turquie, il s’installe à Damas où il passe son temps dans la méditation, alors que les vrais résistants continuent de tomber sous les balles de l’occupant. Voilà une lettre écrite à Louis Napoléon par l’émir qui donne un autre éclairage sur la seconde partie de sa vie. «(…) Vous êtes de ceux qui ne font pas de vains serments ou qui trompent par le mensonge. Vous avez eu confiance en moi ; vous n’avez pas cru à ceux qui doutaient de moi ; vous m’avez mis en liberté, tenant ainsi, sans m’avoir fait de promesses, les engagements que d’autres avaient pris envers moi et n’avaient pas tenus. Je viens donc vous jurer, par les promesses et le pacte de Dieu, par les promesses de tous les prophètes et de tous les envoyés, que je ne ferai jamais rien de contraire à la foi que vous avez eue en moi, que je ne manquerai pas à ce serment ; que je n’oublierai jamais la faveur dont j’ai été l’objet, qu’enfin je ne retournerai jamais dans les contrées de l’Algérie. Lorsque Dieu m’eut ordonné de me lever, je me suis levé, et j’ai frappé la poudre autant que je l’ai pu ; lorsqu’il m’eut ordonné de cesser, j’ai cessé, obéissant aux ordres du Très-Haut.C’est alors que j’ai abandonné le pouvoir et que je suis venu à vous. Ma religion et mon honneur m’ordonnent d’accomplir mes serments et de ne point user de mensonge. Je suis chérif (descendant du Prophète), et je ne veux pas que l’on puisse m’accuser de trahison. Comment, d’ailleurs, cela serait-il possible, maintenant que j’ai
    éprouvé vos bienfaits et des faveurs dont je ne pourrai jamais assez vous
    remercier ? Un bienfait est un lien jeté au cou des hommes de cœur. J’ai été
    témoin de la grandeur de votre pays, de la puissance de vos troupes, de l’immensité de vos richesses et de votre population, de la justice de vos décisions, de la droiture de vos actes, de la régularité des affaires, et tout cela m’a convaincu que personne ne vous vaincra, que personne, autre que le Dieu tout-puissant, ne pourra s’opposer à votre volonté. J’espère de votre générosité et de votre noble caractère que vous me maintiendrez près de votre
    coeur, alors que je serai éloigné, et que vous me mettrez au nombre des personnes de votre intimité, car si je ne les égale pas par l’utilité de leurs services,je les égale par l’affection
    que je vous porte. Que Dieu augmente
    l’amour de ceux qui vous aiment et la terreur dans le cœur de vos ennemis ! J’ai terminé ; je n’ai plus rien à
    ajouter, sinon que je reste avec votre amitié, et fidèle à la promesse que je vous ai faite.»
    Daté du milieu de moharrem 1269 (30
    octobre 1852). Publié par « Le Soir d’Algérie » du 29 avril 2008.

  8. yacine dit :

    Les actuels « patriotes » qui dirigent l’Algérie « indépendante » ont fait pire. Tous ont leur place réservée, aux frais des contribuables que nous sommes, dans les meilleurs hôpitaux français et européens, ils n’ont aucune peine à obtenir un visa, possèdent des comptes bancaires bien garnis … etc.. etc… . Qui a dit que nous sommes « libres » et « démocratiques » ? Il n’y a qu’à se promener à travers l’Algérie pour sentir que ce pays est devenu un vaste blockhaus semblable au fameux mur de l’Atlantique, une vaste caserne, un vaste commissariat, une vaste gendarmerie, une vaste prison…. Tout est fait pour protéger la nomenklatura et les plus riches. Il paraît que nous détenons un triste record : celui des barrages, vrais ou faux.

  9. antimensonge dit :

    Il percevait une pension dans son exile? Est-ce un signe de trahison? Mais qui dans l’histoire autofinancait son exile forcé? Pour la légion d’honneur,, était-elle véridique? Significative de la « trahison? A-t-il appeler à une algérie française? A t-il recommander à son peuple de se soumettre définitivement à la France?.

    Cetaines questions qui devrait faire refléchir. El Mokrani, le kabyle, s’est soulevé contre la France après avoir été son ami. tank que la kabylie n’était pas touché par l’invasion, il était son ami respectueux de la volonté française. Mais dès que la france commencait à envahir la Kabyle? Il eut la révélation du patriotisme. Mais malgré ceci, il trouva dans le fils d’El émir Abdelkader, l’émir Mehieddine, un digne héritier de la gloire de son père puisqu’il lui prêta main forte jusqu’a`la fin du soulèvement. Qu’a-t-il apprit de son père, l’émir Mahiedine? La soumission ou l’amour de la France?

  10. Mohand dit :

    Une vraie manie de justifier tout par des inepties. Allumer le feu , vous allez bruler ce qui reste de nos oliviers et de nos figuiers.C’est pourquoi nous revulsons …et vous continuez à nous qualifier de revisionnistes.
    Mohand

  11. justice&verite dit :

    un lien interessant et á vous la suite…

    President Lincoln, Queen Victoria, Pope Pius IX, Sir Richard Burton, French prisoners sang his praises. A town in Iowa was named in his honor. It began with the bungled occupation of Algiers in 1830 by a French army of 30,000… and the Arab resistance led by a twenty-five year old Koranic scholar.

    http://www.truejihad.com/index.php

    Why a Book About an Obscure Arab Hero?

    http://www.truejihad.com/pages/about-the-book.php

    Today, he would be dismissed by many in the West as a “fundamentalist”– a label signifying to the secularist a retrograde, narrow-minded, extremist

    …Such is the history of the man for whom our town is named. A scholar, a philosopher, a lover of liberty; a champion of his religion, a born leader of men, a great soldier, a capable administrator, a persuasive orator, a chivalrous opponent; the selection was well made, and with those pioneers of seventy years ago, we do honor The Sheik.

    Class of 1915, Elkader High School, Iowa

    During the last twenty years of his life, the emir became a spiritual bridge between the European and Muslim worlds, epitomized by the role he played garnering Arab support for the Suez Canal project and his participation in the Masonic movement.

    Au bon entendeur

  12. p.i.2merde.dz.con dit :

    Notre histoire a été écrite suivant les désidératas de nos gouvernants , occultant au passage toutes les choses qui pouvaient mettre à mal leur légitimité. L’emir abdelkader à son corps défendant)a aussi bénéficié de ses oublis salutaires.Cela explique toutes ses attaques qui peuvent froisser certains. A nos historiens, les vrais, de plancher sur le sujet pour nous faire une lecture de impartiale de l’histoire.

  13. opprimé dit :

    Tout à fait d ‘accord avec vous sur cette imposture, la preuve ce n’ est pas pour rien qu ‘il a été decoré par la France.On ne decore pas un ennemi, n ‘est ce pas?Ben bella, ait ahmed et bien d’ autres, ont ils été decoré?Les algeriens sont passés maitres dans l’ imposture,capables de transformer de la ferraille en or.Personne ne peut les croire ,ils ont tellement mentis pendant tout le temps que meme s’ ils disent la verité ,on ne les croirais pas.La messe est dite.

  14. grindaizer dit :

    Bonjour à tous !

    Pour répondre à la question posée : l’emir est-il le père de la nation algérienne, la réponse est sans contexte oui. Pourquoi? tout simplement parce qu’il a fait de grands efforts pour réunir les clans et les tribus qui peuplaient le territoire algérien à l’époque, et que rien ne liait particulièrement en tant que nation à part, contrairement au maroc par exemple où il y avait une royauté.

    Ensuite, on peut effectivement constater qu’il a fini ces jours loin de son pays, après avoir enterré la hache de guerre avec ses ennemis. Mais peut être ceci n’est-il que la conséquence de toutes les trahisons et des coup tordus qu’il a connu dans son propre camp. Peut-être n’a-t-il pas trouvé des gens à la hauteur de son engagement, ou avec un sentiment aussi fort d’appartenance à une même nation que le sien !!!!

  15. godel dit :

    Même le maréchal Pétain (de Vichy) ne fut pas traité comme traître en france,parce qu’il était l’héros dans la première guerre mondiale,et même son jugement n’était que symbolique !ET chez nous les vulgaires traitent le grand homme ,fondateur de l’Algérie de traître!(il à exigé de la france de la reconnaître officiellement,car avant,L’Algérie n’existait pas comme nation).
    Sachez que en son temps la trahison était chez nous comme l’air qu’on respire ,la dernière fut fatale:sa smala(tout les archives de l’État+sa mère,sa femme,ses enfants,ces ministres…)et l’histoire est connue:il fut « vendu » par une tribu berberophone et un caid arabe dont je ne cite pas les noms par respect à leurs descendants(entre Taza et Theniet el had ,situés à tissemsilt) .
    Je vous invite à consulter la vraie copie des accords de tafna à LONDRES! Dans l’histoire il faut avoir un certain niveau académique!Nous les algériens on est des maîtres dans le bluff…
    Dans une question d’histoire,ou qu’on soit académique,ou qu’on se taise.
    On n’est pas ici pour un vote.Il ne faut pas prendre l’histoire de la bouche des oppresseurs de nos ancêtres!On doit avoir constamment des réserves!de même pour l’histoire des berbères écrite par les romains! vous n’allez qu’a taper Jugurta,Bocchus,syfax et vous allez voir comment les vainqueurs et impérialistes romains décrivent leurs suzerains et traitent leurs captifs.
    Savez vous que beaucoup d’académiciens surtout anglais ne croient pas a la véracité de ces lettres?
    Mr « justice&vérité » ce que vous avancez est très important,qui touche des points très obscurs de cette histoire,qui demande une étude académique et qui peut être difficile,vu le mystère qui entoure la franc-maçonnerie(le gouvernement mondial secret) et son rôle dans la naissance d’états et la chute pour d’autres (je fait le lien de ce que vous dite et la disparition du califat-et la liquidation de l’empire Othoman)
    A en croire cette secte,beaucoup de célébrité étaient des franc-maçons ,a commencer par le grand Roi Prophète Salomon avec preuve et document a l’appui.
    Vu le caractère ésotérique et occulte de cette institution, nul ne peut vérifier la véracité de ce qu’elle avance.
    -la falsification des traites par les français dont une copie originale sauvée en Angleterre et diffusée aux USA(les services spéciaux d’alors avaient tout fait pour sa disparition mais elle avait échoué vu le schisme qui divisait les francs maçons de la france (Le Grand Orient de France) et anglo-saxons (Les Cavaliers du Temple) et le conflit qui opposait leurs gouvernements).Pourquoi la france voulait falsifier cette copie:après le traité les français ont trahis l’Emir en voulant supprimer la reconnaissance d’un État Algérien AVEC LES FRONTIÈRES ACTUELLES,POUR LESQUELLES CES DESCENDANT (les générations suivantes) PEUVENT COMBATTRE LÉGITIMENT.
    Donc en résumé, notre histoire doit être écrite et sondée par ces enfants érudits !

  16. Dai El Kheir dit :

    قال الرسول صلى الله عليه و سلم أوصيكم في أهل بيتي .فأتقوا الله في سلالة الحسن السبط من أحبهم أحب النبي صلى الله عليه و سلم و من أبغضهم اذى النبي صلى الله عليه و سلم.

  17. Dai El Kheir dit :

    هو الأمير عبدالقادر بن محيي الدين، بن مصطفى، بن محمد، بن مختار، بن عبدالقادر، بن أحمد المختار، بن عبدالقادر، بن أحمد المشهور بابن خده، بن محمد، بن بدالقوي، بن علي، بن أحمد، بن عبدالقوي، بن خالد، بن يوسف، بن أحمد، بن بشار، بن محمد، بن مسعود، بن طاووس، بن يعقوب، بن عبدالقوي،بن أحمد ن محمد ابن ادريس الأصغر، بن إدريس الأكبر، بن عبدالله المحض، بن الحسن المثنى، بن الحسن السبط، بن علي بن أبي طالب، وأم الحسن فاطمة الزهراء بنت سيد لوجود، محمد رسول الله صلى الله عليه وسلم وشرف وكرم وعظم . »

  18. Anonyme dit :

    Bonjour à tous
    après lecture de vos nombreux commentaires, je vais vous relater des faits et à vous jugez, je vous laisse donc seul juge, profitant de ce jour férié en France on décide avec mon ami d’aller visiter les châteaux de la Loire, j’ai pu donc aujourd’hui même visité le château d’AMBOISE, qu’elle fut ma surprise lorsqu’avec le guide je pénètre dans l’une des grande salle de ce château et de voir le portrait de « L’EMIR ABDELKADER » au centre de cette piece à coté des portraits des rois de France, du Roi LOUIS PHILIPPE et d’autres, que fut mon autre surprise lorsque je consulte le dépliant remis à l’entrée du château de voir illustré sous le titre: »suivez les pas des grands acteurs de l’histoire de France » la photo du même émir avec les photos des autres rois de France ayant vécus au château d’Amboise, d’aventure en aventure ou plutôt de mésaventure en mesaventure ,au sommet du château, un monument a été érigé à la mémoire des membres de sa suite décédés à Amboise durant les 4 ans qu’il y a passé avec sa suite composée d’une centaine de personnes, en allant faire la visite de ce château je n’avais aucun apriori mais en y sortant j’avais à présent beaucoup d’incertitudes et de doutes , la France rendrait t’elle un tel hommage à quelqu’un dont elle était censée être l’ennemi, erigé t’elle des monuments à toutes les personnes ayant séjournées au château d’amboise ? et là je me suis revue entrain d’apprendre des heures durant mes fameuses leçons d’histoire une histoire tronquée, falsifiée et spoliée, voici mon état d’esprit en quittant ce château, et maintenant à vous de jugez , pour ceux qui peuvent le faire , je vous invite à aller voir de vos propres yeux ce qui a engendré tant de remous en moi aujourd’hui
    Assirem

  19. Dai El kheir dit :

    N’oubliez pas qu’il était l’émir pas un brigand mon cher comme le sont maintenant quelques uns il représentait un état dont il était le fondateur  » ça veut dire un sultan » au moment ou vos glorieux chefs de tribus ???? chez nous l’avaient trahi , ils l’ont donné aux français sur un plat d’argent. C’est pour cette cause que les français l’avaient traité de telle sorte , ils savent respecter les grands mon cher ? Ce qui avait valu plusieurs années à l’algerie de se mettre debout pour terminer le chemin de la résistance , je vous conseille mon cher de lire son histoire concernant sa trahison par les chef de tribus et le sultan du maroc à l’époque en utilisant la règle connue à nos jours (( hannini n’hannik,les cavaliers guerriers se sont tranformés à des danceurs de fantasia et le couscous )).

  20. anonyme bis dit :

    Mohamed Aït Mokrane (de son nom exact) est le fils d’Ahmed El-Mokrani, un des gouverneurs de la région de Medjana située dans les hauts plateaux. Après la mort d’Ahmed El-Mokrani, les autorités françaises désignèrent à sa place son fils Mohamed El-Mokrani comme « Bachagha ». A la suite de quelques désaccords avec les autorités françaises, il démissionna de son poste en mars 1871. C’est cette même année que Mohamed El-Mokrani se révolta contre les Français en menant son armée jusqu’à Bordj-Bou-Arreridj avec l’aide de son frère Boumezreg , de son cousin El Hadj Bouzid et de Cheikh El Haddad de Seddouk Ouffela dans le département de Bougie, qui s’était joint à cette révolte. Après avoir mené un dur combat, Mohamed El-Mokrani meurt le 5 mai 1871. Sa tombe se trouve à Ath Abbes (Béjaïa). Sous le commandement de son frère Boumezreg, la révolte se poursuivit jusqu’au 20 janvier 1872, date de son arrestation.

    Bilan : 100 000 Algériens morts, saisie des terres, exil de la famille Mokrani au sud, émigration de beaucoup d’Algériens, surtout vers la Syrie, déportation d’une partie des « révoltés » en Nouvelle-Calédonie (voir l’article : Kabyles du Pacifique) et parution du code de l’indigénat (1881).
    avant de juger faites la difference
    1- l’emir abdelkader n’était pas fils de bachagha ou giuverneur.
    2- il a été elu par allegence des tribus al baia et n’ont pas désigné par les autorités française.
    3- les causes de leurs combats
    l’emir voulait chasser les français de tout le territoire algérien pas simplement un cercle connu tandis que al cheikh al mokrani rahimaho allah sa cause était « de quelques désaccords avec les autorités françaises « ?????
    4- la dureé de la lutte contre les armées françaises et les combats et les résultats, je laisse l’anonyme d’en juger et pour al mouhtaram de boucler le dossier.

  21. Dai El Kheir dit :

    Pour dissimuler les vraies raison de son exil,lisez bien l’histoire Mr Anonyme ,l’emir abdelkader etait forcé a quitter l’algerie par la traitrise de ses siens les chefs de tribus et le sultan du maroc qui a ouvert un front contre lui suites à la pression des français et les tentations sur eux je vous cite un exemple parmi beaucoup d’autre  » voir son histoire de ain madhi avec la tribu tijania et …..et….??????

  22. ABDELKADER dit :

    AL AARABE ACHADOU KOFR C.A.D LES TRIBUS L »ONT TRAHIS ET QU »ESQUE VOUS DITE DES HARQUI QUI SONT EN FRANCE DES TRAITRES ET CEUX QUI SONT EN ALGERIE .LE DIABLE ENVAHIS CEUX QUI N »ont PAS LA FOIE EN DIEU .A LORS ILS SALIS L »IMAGE DE LEUR MAITRES .OK

  23. kader dit :

    L’Emir Abdelkader n’a pas perdu la guerre parceque les francais ete plus forts mais parceque des traitres algeriens (les zouaves) ont aide la France a le vaincre.

  24. Allah Akbar! dit :

    kader : Ce n’est pas une raison pour devenir son ami!!

  25. bouama dit :

    jusqu aux annees 80 dans LAROUSSE ON LISAIT / EMIR aek: ami fidele de la france

  26. feth el islam dit :

    je crois que ça rejouit les kabyle depuis toujours de critiquer les grands hommes arabes d la nations l’emir a preferé se rendre quel que serait son destin pour evitrer que les terres algeriennes soit reduites en cendre et voila comment il se fait traiter par les crétin

  27. Karim10.dz dit :

    Bonjour,Il y’a bcp de gens naïfs qui croient que écrire sur le passé c’est écrire l’Histoire.Je pense que c’est faut !(on est tous d’accord qu’il n’y a pas qu’une seule Histoire). Ce n’est que des (commentaires)c’est des témoignages écris;je dirai même de simples points de vue,c’est tout.
    L’Histoire,est écrite par des Historiens des Professionnels quoi!(peu…). Arrêtez ce cirque svp.Avez vous déjà vus des instituteurs entrer dans une salle d’opération? Donnez vos opinions mais laissez les pros faire le travail svp.
    Rappelez vous tous ceux qui écrivent des poèmes ne sont pas forcément des poètes.
    Tout ce que vous pourriez dire peut être (…)contre vous. SVP pas de jugements gratis.

  28. badro dit :

    Je dirais que dieu a dicté qu’il faut combatre jusqu’a la victoire ou devenir martir, la question que je me pose est ce que l’Imir est de telle ??? la réponse est clair Non

  29. xxxvg dit :

    la caravane passe et les imbeciles sifflent

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER