Algérie: Cette intelligentsia du brigandage !

benchicou2.jpgImprovisateur pour « Algérie Politique »

Jusqu’à ce jour on savait et d’une façon certaine que le pays comptait en ses rangs au moins un intellectuel, représenté par la personne de Yasmina Khadra, vétéran de la barbouzerie, reconverti en romancier vaniteux.

Voilà que Mohamed Benchicou, l’ancien ami des puissants, du temps de sa splendeur d’eradicateur affiché en toutes lettres dans son canard (Le Matin) sponsorisé par les généraux, se targue d’être le plus rebelle des intellectuels dans ses différentes conférences de presse où il essaye, comme à son habitude, de jouer le beau rôle.

Censuré par ses anciens employeurs, il vient nous chanter son éternel refrain. Démocrate, pourfendeurs de la pensée unique et de l’oligarchie. Bref, il est le chevalier blanc que tout le monde attendait… Fatalement pour lui, ses écrits d’un passé récent, sont là pour relater dans le détail ses diatribes virulentes contre toutes les personnes qui osaient critiquer la politique sécuritaire musclée (et c’est un euphémisme) du régime.

Le temps est passé. Malheureusement pour lui, il a été chassé sans ménagement du cercle tant convoité des nervis du système.

En outre, il constate avec rage que le créneau de directeur de journal est porteur. Les Belhouchet (El Watan) et autres manager d’El Khabar, sans oublier les petits lilliputiens de secours, ont amassé des fortunes grâce à leurs allégeances (habilement dissimulées) avec le pouvoir.

Puni à vie (jusqu’à preuve du contraire), il fait de la gesticulation démagogique pour s’attirer la sympathie du public et pourquoi pas le pardon de ses anciens compères.

Alors, tu peux encore et toujours continuer à nous bassiner avec tes jérémiades d’homme divorcé sans son consentement, heureusement que l’histoire est têtue et les gens (mêmes les plus simples) pas du tout dupes.

Commentaires

  1. amghar azzamni dit :

    Trés bien compris votre contribution,monsieur l’improvistaeur.
    La peau de citron balancée dans une poubelle, dés que le magnifique jus réparateur en ait été extrait jusqu’au fond!
    Benchicou, comme bon nombre de journalistes de circonstances, finissent généralement de cette maniére exécrable en égard à leur servitude au régime !
    Sino, comment peut-on devenir un démocrate ou un Zorro libérateur lorsque l’on a fait amplement partie d’un cercle qui manipule les informations livrées à notre pauvre peuple.Ces journalistes ont-ils conscience qu’ils sont utilisés par des employeurs qui se remplissent les poches sans vergogne ou le font-ils délibérément parcequ’ils ont le meme état d’esprit!
    En tout cas, il est temps pour eux de comprendre qu’ils ne peuvent plus duper les gens!Ils sont tout simplement devenus persona non gratta , des mal aimés des populations lettrées!

  2. Hassiba dit :

    Yasmina Khadra est devenu aussi un mal aimé en France !
    Sa mégalomanie mélangée à ces deux histoires de plagiats (dont une inscrite dans une encyclopédie!) l’ont complètement discrédité aux yeux des intellectuels mais aussi du public français.
    Karim Sarroub vient de révéler un deuxième plagiat, ce même type qui il y a deux ou trois ans a littéralement agressé Yasmina Khadra lors d’un débat (filmé) à propos de la censure et la liberté d’expression en Algérie.

    http://www.wikio.fr/article/yasmina-khadra-plagiaire-international-menteur-impenitent-185698033

  3. Hassiba dit :

    Yasmina Khadra est devenu aussi un mal aimé en France !

    Sa mégalomanie mélangée à ces deux histoires de plagiats (dont une inscrite dans une encyclopédie!) l’ont complètement discrédité aux yeux des intellectuels mais aussi du public français.

    Karim Sarroub vient de révéler un deuxième plagiat, ce même type qui il y a deux ou trois ans a littéralement agressé Yasmina Khadra lors d’un débat (filmé) à propos de la censure et la liberté d’expression en Algérie.

    http://www.wikio.fr/article/yasmina-khadra-plagiaire-international-menteur-impenitent-185698033

  4. Khali Moh dit :

    Je ne pensais pas qu’il aurait eu le cran de le publier. L’article d’improvisateur est un relent d’une rancœur non improvisée, mais mûrement « réfléchie » dans les bureaux du CCA à Paris, dont les collaborateurs du grand plagiaire du moment et chef d’orchestre d’un symphonie composée en HAUTS LIEUX , sont rémunérés par notre argent. Je pensais qu’il plaisantait, et lorsqu’il jeta devant moi son brouillant à la poubelle, je l’ai cru naïvement. Hélas j’en voit le résultat et je suis sidéré. Ils l’ont fait!!!

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER