• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 12 mai 2010

Archive pour le 12 mai, 2010

Le FFS dénonce le wali d’Alger

walialger487086481.jpgDans une déclaration rendue publique aujourd’hui, le FFS a dénoncé l’acte de persécution et d’intimidation dont est victime le propriétaire de la salle qui abritera les travaux du Forum syndical maghrebin oraganisé par le SNAPAP. « Des informations nous sont parvenues au siège national du FFS faisant état de la convocation par le wali d’Alger (voir la photo) du propriétaire de la salle qui abritera les travaux du forum syndical maghrébin, organisé par le Syndicat National Autonome des Personnels de l’Administration Publique (SNAPAP),  prévu pour les 14 et 15 mai 2010″, a affirmé le FFS. « C’est un acte inadmissible de persécution et d’intimidation qui vise à entraver la tenue de ce forum », ajoute le communiqué. « Encore une fois, les autorités de l’Etat d’urgence utilisent l’administration comme moyen de pression et de répression contre les organisations associatives et syndicales autonomes », a dénoné le FFS. « Engagé aux cotés des acteurs politiques et sociaux autonomes, le Front des Forces Socialistes exprime sa solidarité entière avec les organisateurs de ce forum et dénonce énergiquement cette grave atteinte aux libertés d’expression, d’association et d’organisation », a conclu le communiqué.

Afin que cessent toutes les spéculations…

livredesaidsadi.jpgAmghar AZZAMNI pour « Algérie Politique » 

Il aura suffit  qu’un livre soit écrit  et mis sur le marché pour que beaucoup de langues se délient comme par magie. Le  dernier livre en question écrit par Saïd  Sadi, relatant l’itinéraire militant du, géant commandant de la Wilaya III historique, le Colonel  AMIROUCHE, brille de tous ses feux sur la scène politico-médiatique algérienne. Ce livre attendu par des milliers de lecteurs et, parmi eux, ceux qui ont été acteurs directs de la révolution algérienne, a réveillé les démons longtemps endormis sur des draps de gloire injustifiée pour certains. Qui use d’invectives, d’injures pour  se révolter contre des vérités apportées par cet ouvrage et  qui use plutôt de justifications aberrantes pour se dédouaner à brule-pourpoint, telles sont les réactions qui nous parviennent quotidiennement. amilleamilleamille

Cependant, d’aucun n’a fait allusion à tous les assassinats  politiques  perpétrés  depuis celui  exécuté avec perfidie sur la personne du grand Moudjahid  Mostapha  Ben Boulaid  qui fut déchiqueté  par un poste radio piégé. S’en suivirent plusieurs types d’assassinats exécutés avec beaucoup de froideur sur des Moudjahidine  tels que ABANE Ramdane, Ben M’Hidi  pendant la révolution, KRIM Belkacem, KHIDER Mohamed, Ali Mecili, MEDEGHRI qu’on a dit victime d’un  malheureux accident dans sa baignoire en son appartement à Hydra, de Mohamed BOUDIAF mitraillé en direct et vu à la télévision algérienne, et le dernier en date  TOUNSI Ali, chef de la Sécurité  Nationale assassiné à l’intérieur de la DGSN.

(Lire la suite)

L’Algérie limite le champ d’action des diplomates étrangers

medelci3333.jpgRépublique Algérienne Démocratique et Populaire

Ministère des Affaires étrangères

Direction Générale du Protocole


Le ministère des Affaires Etrangères de la République algérienne démocratique et populaire -Direction générale du protocole- présente ses compliments à toutes les missions diplomatiques et consulaires et les représentations des organisations internationales accréditées en Algérie, et a l’honneur de leur rappeler leurs obligations en matière de déplacement à l’intérieur du pays et ce, en conformité avec les dispositions des Conventions de Vienne sur les relations diplomatiques et consulaires.

Le ministère recevant que de nombreux manquements aux obligations de réserve et constatant des dépassements (par rapport aux dispositions des dites Conventions de Vienne), dont font preuve certaines missions, diplomatiques lors des déplacements de leurs membres dans les wilayas du pays, rappelle à toutes ces missions diplomatiques et consulaires et les représentations des organisations internationales, leur obligation de respecter les dispositions pertinentes des Conventions de Vienne à cet égard, ainsi que les pratiques et usage en cours en ce domaine à travers le monde.

a) [Le ministère] précise aux honorables missions diplomatiques et consulaires et représentations des organisations internationales que le gouvernement algérien n’entend pas prévenir les contacts des diplomates étrangers accrédités en Algérie avec l’ensemble des partis politiques et les organisations nationales agrées, y compris les partis politiques de l’opposition, cependant, ces contacts et relations doivent être pris exclusivement avec les directions nationales des partis et organisations concernées. Aucun contact au niveau local sera désormais toléré.

(Lire la suite)

Mosquée, Mégalomanie et Diversions !

mosqueehassan.jpgImprovisateur pour « Algérie Politique »

Pendant des décennies on a essayé de nous dire que l’Algérie était la Mecque des révolutionnaires. Une façon de nous faire oublier la situation catastrophique de notre quotidien misérable. Aujourd’hui, presque rien n’a changé dans le fonctionnement hasardeux de la gestion du pays, mais une chose est sûre, bientôt la Mecque s’invitera en personne dans les murs de la capitale.

Pour cela, il faudra débourser plus de trois milliards de dollars et du haut d’un minaret de trois cents mètres, l’appel du muezzin, retentira jusqu’au fin fond du désert. Certes, un adhan (appel à la prière) facturé un peu trop cher mais le spirituel n’a pas de prix.

Ainsi, la décision a été prise et les contrats signés: la troisième plus grande mosquée du monde sera Algérienne. Des Canadiens, peut être ceux-là mêmes qui ont été derrière la construction du monument (hideux) consacré aux morts, vont de nouveau venir poser leur bagages sur nos terres saintes, pour nous bâtir en un tour de main, un monument gigantesque à la gloire de Dieu et ses serviteurs dévoués. Une érection de plus pour glorifier l’égo des uns et des autres.

Hassan II et sa mosquée phare, construite grâce aux “donations” gracieuses de son bon peuple, peut dés maintenant aller se r’habiller dans son tombeau pharaonique. L’imam suprême de la république Algérienne, président psychorigide de son état a décidé de casser la tirelire pour rentrer de plein-pied avec ses babouches usées de Oujda dans les tablettes de l’histoire post 11 septembre. Une façon de revendiquer son appartenance religieuse et essayer d’amadouer les revendications, certes velléitaires, mais sournoises, lancinantes et dangereuses que prônent beaucoup sur notre authenticité arabo-islamique et, qui sont de plus en plus nombreuses.

(Lire la suite)

Algérie: 40 milliards dans le compte d’une fille d’un ministre

monnaie.gifSelon des sources généralement bien informées, les services de sécurité ont découvert, lors d’investigations, 40 milliards de centimes dans le compte de la fille d’un ministre toujours en activité. Ces investigations ont permis également de révéler que la fille du ministre n’a jamais hérité d’un bien quelconque, susceptible de justifier une telle somme. La justice va-t-elle s’emparer de cette affaire ? Le Soir

Troisième jour de grève à la SNTF : Paralysie totale des gares

sntf.jpgLa grève des cheminots, qui se poursuit depuis dimanche dernier, paralyse totalement le transport ferroviaire. Et le dénouement du conflit opposant la direction de la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) à ses employés n’est pas pour demain. Chacune des deux parties campe sur ses positions. Les nombreux usagers de ce transport, eux, trinquent (…) «Le taux de suivi de la grève est de 95%», assure Djamel Bechikhi, secrétaire général chargé de la communication au niveau de la Fédération nationale des cheminots (FNC). «Non ! le taux de suivi du débrayage est de 100%. Car aucun train n’a quitté la gare», tente de corriger Abdelhak Boumansour, secrétaire de la section syndicale de la gare Agha.  (…) Le directeur des ressources humaines de la SNTF, Noureddine Dakhli, affirme que «la direction a ouvert des négociations avec le partenaire social pour trouver un compromis et mettre un terme à la grève». (…) El Watan

J’appartiens à la négritude, mais je suis Algérien tout court……

algerie.jpgNourredine pour « Algérie Politique »

Après 48 ans de règne successif par le FLN, toutes les réformes industrielle, agricole, culturelle, l’arabisation, etc…. entamées ont été un échec accablant pour la nation algérienne. Non seulement, c’est une catastrophe, mais surtout le pays s’est retrouvé à plusieurs reprises presque dans une banqueroute, et sans énumérer évidemment le clivage social, et la guerre civile. Le pays est au seuil de l’effondrement. Durant ces 48 ans, l’unique réalisation de notre gouvernement est l’émergence d’un Establishment arrogant, hogariste, et la dilapidation des richesses de ce pays, sans commune mesure. Si le Bureau central du FLN ose encore de parler de l’arabisation, on appelle cela du «Du déjà vu».

En 2010, la politique de l’arabisation n’est pas à l’ordre du jour, et n’est guère le souci du peuple. L’arabisation a été déjà faite avec toutes ses implications. Tout est arabisé. Comme tout le paysage social, administratif a été arabisé, on pense qu’il ne reste pas grand’ chose à arabiser. Peut-être, évidemment, arabiser les grains de sable du Sahara, ce serait une bonne chose pour ce pouvoir en place, qui n’a rien à donner de positif au peuple. Le régime a rendu l’Algérie malade, et les problèmes sociaux sont devenus complexes.

Au lieu de reparler des réformes obsolètes, que le Bureau du FLN pose les vrais problèmes de la société algérienne d’aujourd’hui, et ses aspirations à la Démocratie laïque, séculaire, la modernité, et qu’il fasse le bilan depuis 1962. Qu’il nous parle un peu de la Réforme Politique qui peut sortir l’Algérie du nid de crabes, et nous amener à la Vraie Démocratie. Impossible, ils ne sont pas capables et ils n’ont pas envie. Ils ont trop à perdre !!! Sinon, Motus-Mutandis, le peuple algérien connaît et a entendu ce refrain qui sonne faux et qui n’est pas porteur d’espoir, ni de changement du régime. Le régime est synonyme « Garder le pouvoir, voler la Caisse, Ecraser le peule dans ses droits les plus élémentaires, Eteindre toute lueur de démocratie, et de changement ».

(Lire la suite)

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER