Anis Rahmani viole le code du travail !

anis.jpgNous apprenons d’une source sûre que le directeur du quotidien arabophone Ennahar, Anis Rahmani, a tenté d’imposer à ses journalistes la signature d’un contrat d’une durée de deux ans.  Le contrat  stipule que le signataire n’a pas le droit de quitter le journal durant cette période. Considérant que le contrat est en violation du Code du travail, les journalistes ont refusé de le parapher. Pour rappel,  Ahmed Fattani, directeur de l’Expression, avait tenté, en 2008, d’imposer un contrat de cinq ans à ses journalistes stipulant que si le journaliste décide de quitter le journal avant la fin du contrat, il procédera au remboursement d’une somme de 200.000 DA. El Mouhtarem

Commentaires

  1. justice&verite dit :

    la vraie justice du peuple par le peuple s’en charge(ra) de ce microbe et les autres, de meme des juges des tribunaux de la junte appartheid au pouvoir en algerie.
    Le temps est venu pour refaire novembre 1954-62 et chasser cette racaille de l’algerie.
    Au bon entendeur.

  2. afroukhifrafren dit :

    En tant qu’employeur, il est libre de proposer les contrats de travail.A charge pour les emplyés d’accepter ou refuser ces contats.

  3. ai-je raison ? dit :

    @afroukhifrafren,
    Peut-être bien, mais tu fais quoi de l’éthique qui devrait normalement être une sorte de «coran» (sacré) pour des hommes du monde de l’information ? Ce ne sont finalement même pas des hommes ! Ce ne sont que des rapaces, cupides et avides de gain facile, des begarra du journalisme !

  4. afroukhifrafren dit :

    C’est quoi l’éthique ? Ce n’est pas du coran. Le Directeur est un homme de l’information, non ?

  5. nier dit :

    je travail dans ce journal au faite mais je n’ai reçu aucune sorte de ce contrat ???

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER