L’Algérie a été violée maintes fois dans son histoire

bouteflikacherchell.jpgBaghdadi pour « Algérie Politique »

L’Algérie a été violée maintes fois dans son histoire: Elle pleure, elle piétine mais elle reste forte et courageuse…
Quand on parle de viol, le viol reste un acte criminel. Et c’est le cas de l’Algérie. Dans son histoire, elle a été violée à plusieurs reprises. D’abord, par la France, celle-ci a commis un génocide humain (cas de Guelma-Sétif), et un viol de la souveraineté nationale. Ensuite, durant la guerre de libération, par les deux groupes stationnés respectivement à Oujda (Maroc) et à Ghoumeir (Tunisie). Durant et après la guerre, ils ont commis un viol moral, un viol éthique, un viol politique, un viol socio-économique du pays. Ces deux groupes n’ont jamais fait le maquis. Ils se sont fixés dans ces pays voisins, et attendaient le moment favorable pour s’engager sur la scène nationale et prendre les honneurs. 

Ayant compris que la fin de la guerre approchait, la plupart d’entre-deux  étaient des déserteurs de l’armée française, ils se sont mis d’accord pour l’élaboration d’une stratégie de la gouvernance de l’Algérie et de son viol systématique, à tous les niveaux.  Pour préparer et asseoir leur pouvoir, ils avaient commencé à violé l’histoire de l’Algérie: trahir les vrais Moudjahidine et les assassiner, en l’occurrence le vaillant Abane Ramdane, et surtout toute l’Unité redoutable du Colonel Amirouche et de son camarade si-Elhoues, qui avait donné du fil à retordre à la France.

Sans nul doute, les services secrets français ont été bien tuyautés par certains éléments tuberculeux des deux groupes précités. Ayant bien localisé le Colonel Amirouche et sa troupe, l’armée française a préparé minutieusement l’attaque, pour ne leur donner aucune chance de survie. Ils ont été massacrés tandis que la Clique d’Oudja et celle de Ghoumeir  faisaient les festivités, et la préparation du GPRA. 

A l’indépendance, ce fut encore le viol de l’histoire de ce pays, de sa démocratie et de son développement.  Pour une si jeune nation, être violée rudement,  et détruire son avenir, détruire le destin de son peuple, elle souffre, elle a mal, mais elle reste courageuse et reste forte  pour faire face et affronter ces bourreaux qui lui ont volé sa vraie histoire, et à fortiori son avenir.  Il n’ y a pas personne pour l’aider, ni pour la protéger, même son peuple est muselé !!

Commentaires

  1. jimenfout. dit :

    Elle a été plusieurs fois violée sous les regards passifs de ses fils, mais elle restée digne !! Par contre, ses fils ne la méritent pas .

  2. justice&verite dit :

    Boutef et les generaux sanguinaires avaient contacté le mossad pour liquider les officiers libres algeriens á l’etranger

    http://www.anp.org/
    Au bon entendeur

  3. Ali dit :

    Le grand cancer de l’Algérie c’est la FRANCE depuis 1830 à ce jour.
    La France a détruit l’Algérie par le biais de ses relais. On doit combattre ce pays qui suce nos ressources directement et indirectement. L’Algéri doit couper toutes relations économique avec la France pour 10 ans au moins afin qu’on se débarrasse de cette merde.
    Les alégriens en France sont mal traités par la France et les algériens en Algérie sont mal traités par les relais de la France.
    Le peuple doit trouver une solution une fois pour toute.

  4. afroukhifrafren dit :

    L’ Algérie a toujours été violée. Elle continue d’être violée à ce jour ! Elle n’a pas de parents ! Elle risque la mort !

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER