• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 15 mai 2010

Archive pour le 15 mai, 2010

Le film de Rachid Bouchareb financé à 59 % par la France

bouchareb.jpgPar Emmanuel Berretta  Le Point

 

Même s’il concourt à Cannes sous les couleurs de l’Algérie, Hors la loi, de Rachid Bouchareb, est un film majoritairement français. Or son traitement des facettes les plus sombres de la guerre d’Algérie déclenche une polémique qui prend de l’ampleur: le député UMP Lionnel Luca dénonce le caractère « anti-français » du film, tandis qu’un élu local de Cannes, André Mayet (président de la Maison des rapatriés), appelle à interdire la projection du film et à « l’occupation des marches du Palais ».

650.000 euros versés par le CNC

Selon les critères du CNC, le financement du film provient à 59 % de la France, à 21 % de l’Algérie, à 10 % de la Tunisie et à 10 % de la Belgique. Le devis du film atteint, au total, 20,55 millions d’euros. Il s’agit du quatrième devis français en 2009. Le CNC a fourni une aide sous la forme d’une avance sur recette de 650.000 euros. La commission de la diversité a apporté, quant à elle, 50.000 euros. Le film est également soutenu par les filiales cinéma de France 2, France 3 et StudioCanal.

(Lire la suite)

Décision de fermeture de la Maison des syndicats

forum1.jpg

Marchés des fruits et légumes: L’Etat mettra fin au règne du privé

march.jpgLa gestion des marchés des fruits et légumes ne sera plus du ressort du privé. Une entreprise publique sera créée pour prendre en charge les commandes du souk. Le ministre du Commerce, El-Hachemi Djaâboub, l’a déclaré jeudi dernier lors d’une séance de questions orales à l’APN, rapporte l’Expression. Il a fait savoir qu’une réunion regroupant les directeurs du commerce à travers le pays se tiendra prochainement afin d’accélérer les procédures permettant la mise à niveau des marchés de gros des fruits et légumes.

(Lire la suite)

Algérie: 3 000 infractions dans le secteur privé étranger en 2009

 

louh.jpgLe ministre du Travail, de l’Emploi et de la Sécurité sociale, Tayeb Louh, a affirmé jeudi à Alger que l’Inspection du travail a relevé plus de 3 000 infractions dans le secteur privé étranger en 2009, rapporte Liberté. Louh a affirmé qu’à la suite de 4 413 visites de contrôle et d’inspection en 2009 ayant touché 756 entreprises étrangères, cette structure a rédigé 3 275 procès-verbaux pour infraction transmis aux instances juridiques compétentes.  Ces mêmes services ont ont conduit à “la rédaction de 37 782 procès-verbaux transmis également aux instances juridiques compétentes” notamment celles liées au domaine de “déclaration des travailleurs auprès de l’assurance sociale et les conditions de recrutement de la main-d’œuvre étrangère” ainsi que les infractions inhérentes au “non-respect des conditions de recrutement, des salaires et autres anomalies en matière d’hygiène et de santé”.

Séisme de 5,2 sur l’échelle de Richter à Béni Ilmane (M’sila): 2 morts et des dizaines de blessés

algerie1.jpgEn terme des prise en charge sanitaire, la situation est chaotique, la polyclinique est inopérante, les blessés sont accueillis dans une tente aménagée en guise d’hôpital. Un séisme de 5,2 sur l’échelle de Richter est survenu hier à 13h25 aux environs de M’sila, sur les hauteurs du village Béni Ilmane, causant la mort de 2 personnes, une centaine de blessés et l’effondrement total ou partiel de plus de 200 habitations. Le tremblement de terre, d’une magnitude assez forte, a eu raison aussi bien des habitations précaires que des maisons nouvellement réalisées.

(Lire la suite)

Constat confirmé par la réalité des faits et aussi par leur évolution avec le temps

ffs.jpgNarmotard pour « Algérie Politique »

Le citoyen en est de plus en plus désabusé et prend conscience progressivement du fait qu’il n’y a que le Front des Forces Socialistes (FFS) qui ait raison dans ses propositions de réforme politique dans l’intérêt national et individuel à la fois.
En effet, le temps fait tomber les masques et apporte la preuve tangible que le FFS est le seul et véritable opposant politique crédible pour assurer l’alternative démocratique, sociale et pacifique, après la réhabilitation pacifique de l’Etat-Nation débarrassé de la gangue que constitue l’irréformable RADP. Cette dernière, république des camarades ou “bananière”, s’est montrée, en effet, stupidement réfractaire à l’ouverture démocratique et arbitrairement opposée à l’émancipation politique, économique, culturelle et cultuelle de l’Algérienne et de l’Algérien.

Avec l’aide des forces populaires et des élites non compromises avec le pouvoir et qui luttent sur leurs propres terrains, le FFS s’avère être aujourd’hui, c’est-à-dire un demi siècle après l’indépendance “confisquée”, le seul parti politique qui a exigé et exige sérieusement le changement radical, pacifique et démocratique. Il exige également la récupération de l’indépendance confisquée, ainsi que la réhabilitation de la DAWLA c’est-à-dire de l’Etat-Nation, l’Etat de droit et de justice sociale, tel que rêvé par les vrais patriotes des générations présentes et passées. Ce changement se réalisera tôt ou tard, le plus tôt sera le mieux, par le nécessaire départ de ce régime maffieux et usurpateur de la souveraineté et des richesses publiques.

(Lire la suite)

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER