Le film de Rachid Bouchareb financé à 59 % par la France

bouchareb.jpgPar Emmanuel Berretta  Le Point

 

Même s’il concourt à Cannes sous les couleurs de l’Algérie, Hors la loi, de Rachid Bouchareb, est un film majoritairement français. Or son traitement des facettes les plus sombres de la guerre d’Algérie déclenche une polémique qui prend de l’ampleur: le député UMP Lionnel Luca dénonce le caractère « anti-français » du film, tandis qu’un élu local de Cannes, André Mayet (président de la Maison des rapatriés), appelle à interdire la projection du film et à « l’occupation des marches du Palais ».

650.000 euros versés par le CNC

Selon les critères du CNC, le financement du film provient à 59 % de la France, à 21 % de l’Algérie, à 10 % de la Tunisie et à 10 % de la Belgique. Le devis du film atteint, au total, 20,55 millions d’euros. Il s’agit du quatrième devis français en 2009. Le CNC a fourni une aide sous la forme d’une avance sur recette de 650.000 euros. La commission de la diversité a apporté, quant à elle, 50.000 euros. Le film est également soutenu par les filiales cinéma de France 2, France 3 et StudioCanal.

Rachid Bouchareb a perçu, pour sa part, un à-valoir de 250.000 euros en tant que coscénariste et 4 % sur les recettes nettes du film. En tant que réalisateur, l’auteur d’ Indigènes a perçu un minimum garanti de 300.000 euros et 8 % sur les recettes nettes du film. À l’étranger ces jours-ci, Rachid Bouchareb n’était pas joignable afin de répondre à ses détracteurs. La polémique porte particulièrement sur l’origine des massacres de Sétif du 8 mai 1945 . De son côté, l’armée française, à travers son service historique, a relevé de nombreuses « erreurs » et des « anachronismes » dans le scénario. La question est : comment les services du secrétariat de la Défense ont-ils eu accès au scénario et s’agit-il du scénario définitif ? lepoint.fr n’a pas encore obtenu de réponse à ces questions, tant du côté de la Défense que du côté de la production

Hors la loi sera présenté à Cannes le 21 mai. Ce jour-là, une cérémonie en mémoire à « toutes les victimes de la guerre d’Algérie » sera organisée au Festival de Cannes. « Ce sera la meilleure manière de valoriser la mémoire des victimes », a déclaré à l’Agence France-Presse le sous-préfet Claude Serra, qui fera acte de présence pour l’événement.

Commentaires

  1. khelil dit :

    Ce projet n’est pas financé par la France mais par les amateurs du cinema en France. Dans chaque billet vendu dans les salles obscures en France, une partie va au fond du CNC et c’est avec cet argent que de nombreux films sont réalisés car le CNC redistribue cette manne pour encourager des projets divers qui ne peuvent pas voir le jour sans cette aide.

    Il y a aussi les SOFICA qui sont des fonds d’investissements des banques dans l’audiovisuel et dont les clients de ces dernieres bénéficient de réductions d’impots s’ils optent pour y placer leur argent.

    Bref, ce n’est pas MR LUCAS qui- je suis sur- ne met pas souvent les pieds dans les salles qui va nous faire la lecons des bons et mauvais longs metrages.

    Parcontre, je suis décu que mr Bouchareb prenne que des Marocains pour raconter des drames qui se sont déroulés en Algerie. Là, je pense qu’il aurait du prendre des Algeriens qui pouront mieux ressentir se qu’ils iront jouer comme scenario.

    Pour conclure, je dirai que malgrés les appels- par ailleurs insoutenables- d’interdire la projection de ce film, Mr Bouchareb fait juste du buisness avec la mémoire d’un peuple.

  2. justice&verite dit :

    Que se passe-t-il chez nos ces ex colons?

    Une guerre coloniale de 1830 á 1962 sans crimes humanitaires, ni sang, ni napalm, ni torture, ni genocide tout etait beau voila ce que certains criminels menteurs veulent nous imposer…leur histoire!

    Ah ces voleurs des archives de leur histoire noire sanguinaire qui les hantera eternellement.

    Et si le film de Bouchareb est incorrect, que ces pretendus elus nous etalent alors la realité sur ce terrible crime humanitaire qu’á eu lieu dans l’est du pays, un certain 8 mai 1945, apres la victoire des alliés sur l’allemagne en 1945…

    chiche au lieu de nous tenter votre dicté de ce qui est vrai/faux DONNER LIBRE ACCÈS AUX ARCHIVES DE LA SALE GUERRE DE CETTE FRANCE COLONIALE 1830-1962…chiche! et BASTA votre comedie en 2010.

    http://news.ph.msn.com/entertainment/article.aspx?cp-documentid=4068567

    Malgré vos mensonges et haines envers le peuple algerien, tot ou tard la verité jaillira.

    Au bon entendeur.

  3. temouch dit :

    Que de propos haineux!
    A propos, pourriez-vous m’indiquer l’adresse de l’organisme algérien susceptible de subventionner un projet de documentaire sur les milliers de Français enlevés par le FLN, disparus en 1962, ainsi que l’adresse de l’Agence des archives algériennes où ces faits sont surement rapportés ?
    Balayes devant ta porte!

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER