Algérie: 50 cyber-enquêteurs formés et mobilisés sur la toile

Commentaires

  1. yacine dit :

    Et l’on viendra nous reprocher d’être à la solde de l’étranger, si nous critiquons le régime. Alors que ces cyber-enquêteurs sont formés pour collaborer avec ce même étranger ! Les chouhadas doivent se retourner dans leurs tombes, eux qui ont été tués par des armes françaises et américaines !

  2. improvisateur dit :

    L’ordinateur, un redoutable mouchard !

    Attention où vous mettez les doigts: vos moindres faits et gestes sont épiés. Malgré sa grande attractivité, le net s’est transformé en quelques années en véritable super « oeil de Moscou » ou redoutable « big brother ».

    Google, Yahoo, Facebook et bien d’autres sites nous suivent à la trace, stockent nos moindres recherches, et vont jusqu’à scanner nos boîtes électroniques gratuites et ceci afin de cibler chaque internautes par des publicités spécifiques, c’est du moins ce qu’ils disent pour se défendre.

    Les personnes qui pensent être dans le parfait anonymat derrière leurs écrans se trompent lourdement.

    Nous sommes vulnérables, repérables et mêmes manipulables. Au nom de la lutte contre d’éventuels violeurs d’enfants naïfs, prédateurs psychopathes ou « terroristes » cybernétiques, nos moindres clics sont analysés, répertoriés et nos disques durs visités sans le besoin d’avoir à exhiber un quelconque mandat de perquisition.

    Les grandes multinationales qui offrent leurs services sur la toile, souvent gratuitement, commencent a ressembler dangereusement à la NSA, une redoutable agence de sécurité américaine qui écoute, lit et déchiffre tout ce qui se trame sur la planète.

    Il est certain que la très grande majorité des utilisateurs de ce fameux et révolutionnaire outil de communication, n’a rien à se reprocher ni à comploter, et donc peut continuer à surfer tranquillement et innocemment, mais tout en sachant, que quelque part des personnes décortiquent méticuleusement leurs balades « virtuelles » mêmes les plus privées.

    C’est une forme manifeste d’atteinte à la vie privée, comparable à celle qui peut vous arriver chez vous dans la vie de tous les jours. Aucune personne au monde, même celle qui n’a rien à cacher, ne veut voir sa maison retourner de fond en comble par des inconnus curieux uniquement de connaître sa manière de vivre.

    Tous les systèmes d’alarme, mêmes les plus sophistiqués, qui protègent nos biens matériels, peuvent être neutralisés à tout moment, et celui qui vous dira le contraire est soit menteur soit bon vendeur. Idem pour la panoplie de parades qu’on nous propose pour protéger nos ordinateurs, toutes sont susceptibles d’être contournées et sans grandes difficultés.

    Pour ma part je continuerai encore à tapoter ouvertement sur mon clavier car mes envies de révolutions subversives n’ont pas pris le dessus sur mon attitude très navrante de « wait and see »…

    le jour J: je brûlerais mon disque dur en place publique (l’autodafé ne laisse aucune trace), fermerais définitivement mon portable, pour revenir gaillardement et sans complexes aux bonnes méthodes de communication archaïques très rustiques… en espérant qu’elles soient toujours, un tantinet, indétectables.

  3. hchicha dit :

    Bhein, on leur fait un petit coucou à l’occasion …. lol

    - puisqu’on imagine aisément qu’ils ce site dans leur « liste noir » de site pouvant porter atteinte à la sureté de la mafia algérienne :) )

  4. amghar azzamni dit :

    Hier j’avais la trouille de m’exprimer sur internet mais aujourd’hui je suis serein et meme téméraire!
    En effet, hier jamais la crainte que personne ne me lisait!C’était pour moi une honte de m’exhibait devant des personnes impassibles, aveugles et sourdes!Aujourd’hui je me sents plutot fier d’écrire sur le net sachant que je suis lu et que l’on m’accorde un semblant d’importance!
    Bravo donc à ceux qui me suivent trés prés!

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER