Le film Carlos, un problème pour Alger

carlos.jpg(…) C’est en fait le film Carlos, réalisé pour la télévision par Olivier Assayas, qui est le plus problème pour Alger. On y verrait le président Abdelaziz Bouteflika, ministre des affaires étrangères au moment des faits – décembre 1975 – remettre une mallette d’argent à Carlos lors de l’affaire du rapt des 11 ministres de l’Opep, l’organisation des producteurs de pétrole.

«Carlos va sans doute supplanter Hors-la-loi dans la polémique», pronostique un critique cinéma algérien présent à Cannes. La presse algérienne n’avait pas beaucoup apprécié que les militants du FLN (Front national de libération) opérant en France durant la guerre de libération nationale soient montrés sous le visage de gangsters. Extrait. Source La Croix

Commentaires

  1. yidir dit :

    gangsters!ca dure jusqu’a nos jours!

  2. ZdegRdeg dit :

    Les militants de la cause nationale en France étaient de véritables  » gangsters ». Il n’y a de quoi avoir honte! Ils sont les gangtéres pour une cause.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER