Ziari: « Ce que j’ai dit à Montebourg »

816abdelazizziari.jpgLe président de l’Assemblée populaire nationale (APN), Abdelaziz Ziari, a réfuté hier ce qu’il a qualifié de «conclusions personnelles», les propos qui auraient été tenus par le député français Arnaud Montebourg et selon lesquels le président de l’APN lui a laissé entendre que «la proposition de loi sur la criminalisation du colonialisme n’a pas beaucoup de chances pour son approbation par l’Assemblée populaire nationale», rapporte Le J.In.
Abdelaziz Ziari a indiqué que lors de sa rencontre avec le député français, il n’a à aucun moment annoncé que cette proposition de loi ne sera pas approuvée ni qu’elle sera avortée. «Tout ce que j’ai dit à ce député, c’est que la loi criminalisant le colonialisme n’est pas programmée pour cette session du printemps», a-t-il ajouté.

Commentaires

  1. FISTON dit :

    Qui peut croire un Ziari,meme pas lui meme.Tous les Algérien saVENT que nos « responsables » quand ils se déplacent pour faire du tourisme a l’étranger et notamment en France,ils tiennent DEUX versions. La version devant tv.La version en face des politiques étrangers (de vrais élus)ou ils abdiquent et font les pitres.

  2. hacéne dit :

    La version la plus crédible est celle du député Français.Les autorités Algériennes,je doute fort de leur algériannité, n’ont pas le culot pour demander à la France une repentance ,un simple brouhaha intra -muros destiné à anesthésier le petit peuple que nous sommes,en attendant…la coupe du monde.Lors d’une de ses visites à l’est du pays Fakhamatouhou devant les caméras de sa télévision n’est pas allé de main morte en tançant vertement la France pour crime de guerre,pour aller le lendemain se faire soigner au Val De Grâce.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER