Algérie: Le nombre de sociétés import-export augmente

importetrangeres04.jpgLe nombre des entreprises qui exercent dans l’import-export a augmenté de 22,9% durant l’année 2009 et s’établit donc à 31.337 sociétés. Ces entreprises activent dans le domaine, principalement, de la revente en l’état. Au mépris de la réglementation et de la LFC 2009, plusieurs des sociétés nouvellement créées et recensées par le Centre national du registre de commerce (CNRC) ne font pas dans le créneau annoncé, se contentant d’importer uniquement. Ce n’est pas la seule infraction puisque ces sociétés sont tenues, par une instruction du Premier ministre datant de décembre 2008 et un décret exécutif publié le 20 mai 2009, d’avoir un partenaire algérien dans leur capital à hauteur d’au moins 30%. Une obligation qui concerne et les nouvelles sociétés et celles déjà en activité.

Ces sociétés devaient se mettre en conformité avec la loi avant la fin de l’année écoulée. En 2008, Le CNRC a recensé quelque 6.454 opérateurs étrangers ainsi que des sociétés ayant des étrangers en qualité ou de gérants ou de dirigeants. Ces dernières sont ainsi réparties : 1.468 personnes physiques et 4.986 personnes morales, parmi lesquelles 127 succursales. Par secteur d’activité, les opérateurs économiques étrangers sont présents à raison de 30% dans la production industrielle et le BTPH, à 29% dans les services et 25,2% dans l’import-export.

En parallèle, les commerçants étrangers, les personnes physiques, activent essentiellement dans les secteurs du commerce de détail et des services. Leur taux de présence est respectivement de 70 et 17%. Cela a été l’une des motivations ayant poussé le gouvernement à rédiger la loi de finances complémentaire 2009 destinée à, entre autres, lutter contre les importations «inutiles». Cependant, malgré l’augmentation du nombre des sociétés qui font dans l’import-export, les importations algériennes se sont établies à 12,81 milliards de dollars durant les quatre premiers mois de l’année en cours, contre 13,53 milliards de dollars au cours de la même période en 2009, soit une baisse de 5,34%, selon les chiffres provisoires du Centre national de l’informatique et des statistiques des Douanes (Cnis). Ces résultats dégagent un taux de couverture des importations par des exportations de 140%, contre seulement 97% au cours de la période de référence de l’année dernière. La Voix de l’Oranie

Commentaires

  1. Anonyme dit :

    ca me fait rire l import export ,kel export c juste import import notre pauvre bordel ne produit rien le regime a fait de nous des tubes dejestif svp ke exporte notre pauvre bordel a part les hydrocarbure

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER