La famille Tounsi contredit la version d’Oultache

oulta1.jpgDans une déclaration à Liberté, la famille Tounsi affirme s’ »opposer formellement et catégoriquement à toute exhumation du corps » du défunt DGSN et considère que « les expertises ont été faites de manière correcte ». « Il n’est pas question de toucher la tombe. Ils devront avant nous passer sur le corps », martèle la famille qui dément également la version donnée par l’inculpé lors de la reconstitution de la scène du crime tenue mercredi dernier, selon laquelle il a tiré quatre balles au niveau droit du thorax et n’a pas atteint le DGSN à la tête. « Nous avons examiné le corps avec le médecin légiste et nous soutenons qu’il n’y avait aucun impact, ni sortie de balle, ni au niveau du thorax, ni à l’abdomen. Les balles qui ont atteint M. Tounsi sont bien celles du révolver utilisé par l’assassin et du même calibre. »  « Aujourd’hui, ce qui nous importe, c’est de connaître la vérité, les gens qui sont derrière cet assassinat, l’identité des commanditaires. »

Commentaires

  1. kada dit :

    Il y va de la crédibilité de la justice d’auditionner le Ministre de l’Intérieur.
    Il a bien dit: démence, meurtre sans témoin, affaire personnelle, alors que la Justice n’avait même pas encore désigné le juge d’instruction, chargé de l’affaire.
    C’est zone restera noire dans le dossier tant qu’il ne s’est pas expliqué sur cette affaire.
    A rajouter que sur le plan professionnel, la presse a fait état de sa divergence avec la victime et que la DGSN vivait une situation de déstabilisation voire de révolte créée par les convocations des cadres (y compris l’assassin) par le Ministre d’Etat.

  2. amghar dit :

    Personne ne peut dénouer cette affaire de meurtre du DGSN à part le ministre de l’Intérieur!Il faut lui faire confiance!!!!!

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER