• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 2 juin 2010

Archive pour le 2 juin, 2010

Le GPK de Ferhat Mehenni est composé d’inconnus vivant à l’étranger !

 

ferhat.jpgEl Mouhtarem « Algérie Politique

 

Le chanteur kabyle Ferhat Mehenni s’est autoproclamé mardi Président du Gouvernement provisoire kabyle (GPK). L’annonce de son équipe a été faite au Palais des Congrès de Paris ! Le GPK est composé d’anciens militants du RCD, dont deux anciens dirigeants de ce parti en l’occurrence Ferhat Mehenni, actuel président du GPK et Lhacen Ziani,  ministre de la langue kabyle, de l’enseignement, de la recherche scientifique et de la formation. 

 

 

 

Ferhat Mehenni, né le 5 mars 1951 au village Maraghna à Olloula Oumalou dans la wilaya de Tizi-Ouzou était membre fondateur et ancien membre de la direction nationale du Rassemblement pour la culture et la démocratie. Il était candidat aux élections législatives de décembre 1991 sur la liste du RCD au niveau de la circonscription de Bouzeguene (Tizi-Ouzou). Il était signataire de l’appel contre la marche organisée par le Mouvement Culturel Berbère (MCB) le 25 janvier 1990 à Alger. Il a crée le MCB-Coordination nationale en avril 1993. Exclu du RCD, il a crée le MCB Rassemblement national. En 1994, durant l’année de boycott scolaire, il s’est installé en France avec les membres de sa famille. En 2001, il a crée le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie (MAK).

 

 

Lhacen Ziani: originaire de Timezrit dans la wilaya de Béjaia, il était membre de la direction nationale du RCD de 1989 à 1991. Il était candidat malheureux aux élections législatives annulées de juin 1991. Il vit avec les membres de sa famille depuis 1991. En 1997, il était suppléant du candidat du RCD aux élections législatives à Montréal. En 2007, il était candidat malheureux du RCD aux élections législatives à Montréal…

 

 

 

Lyazid  Abid: originaire de Souk El Tenine dans la wilaya de Béjaia, il était militant du RCD. Il a occupé le poste de rédacteur en chef de l’hebdo n’tmurth (journal qui n’existe pas aujourd’hui). Il vit, depuis quelques années, à Frankfurt en Allemagne.  Il est nommé ministre de la communication, de la justice et des droits humains.

Idir Djouder, originaire de la région de Larba Nath irathen dans la wilaya de Tizi-Ozuou. Il est président de la radio « Kabyle FM ». Il est vit en France depuis plus de 30 ans. Il est nommé ministre de l’économie, des finances, de l’environnement et de l’aménagement du territoire. 

Bientôt je publierai la biographie d’autres membres du GPK.

 

 

 

 

 

 

 

 

(Lire la suite)

Les 32 Algériens arriveront à 22h00 à Alger

libert.jpgNous apprenons d’une source sûre que les 32 Algériens détenus par l’armée israélienne arriveront ce soir à 22h00 à l’aéroport Houari Boumediene d’Alger. Par ailleurs, selon l’APS, un avion spécial de la compagnie Air Algérie s’est envolé mercredi vers la capitale jordanienne d’Amman pour rapatrier les 32 ressortissants algériens interpellés par les autorités israéliennes lors de l’interception de la « Flottille pour la paix » à destination de Ghaza lundi. El Mouhtarem

Palestine: Les consciences interpellées…

oppressioninpalestine.jpgR.Z pour « Algérie Politique »

« A tous les peuples et les gouvernants qui nous regardent aujourd’hui, depuis les plus grandes capitales jusqu’au petit village où mon père est né: sachez que l’Amérique est l’amie de chaque pays et de chaque homme, femme et enfant qui recherche un avenir de paix et de dignité, et que nous sommes prêts à diriger à nouveau». Barack Obama (20 janvier 2009 – discours d’investiture)

Israël continue, et en toute impunité, de violer les règles élémentaires du droit international, sous les regards d’une communauté internationale globalement acquise à «sa cause», à quelques exceptions près. L’acte de piraterie qu’elle vient de commettre contre la flottille internationale en faveur de Gaza illustre parfaitement ce statut d’Etat «intouchable». Plus qu’un acte de piraterie, Israël vient de franchir le rubican en massacrant des militants pacifistes de diverses nationalités. Il s’agit bel et bien de terrorisme “toléré”.

L’armée israélienne  fait ce qu’elle veut, quand elle veut et où elle veut. Et personne ne peut l’en empêcher. Même pas ce « machin » qu’est l’ONU, qui s’est dite « choquée ». Cette fois-ci, Tsahal  s’est attaquée à des bateaux humanitaires dans les eaux internationales.

Pour justifier ses crimes, l’administration de Tel-Aviv avance que les passagers de la flottille se sont attaqués à « ses commandos » armés jusqu’aux dents par des armes blanches et s’apprêtaient à lancer des… billes à l’aide de tire-boulettes que la télévision israélienne a exhibés aux yeux du monde pour présenter  Israël en victime et plaider « la légitime défense ».

(Lire la suite)

Ensv: Les étudiants arrêtent la grève de la faim

copiedegrveensv.jpgNous apprenons d’une source sûre que les étudiants (30) de l’Ecole nationale supérieure vétérinaire (ENSV) ont décidé de mettre un terme à la grève de la faim qu’ils avaient entamée dimanche dernier. Par ailleurs, les étudiants protestataires ont décidé de poursuivre le mouvement de grève déclenché le 23 mai dernier. Pour rappel, le directeur de l’ENSV a lancé une procédure judiciaire contre 12 étudiant. El Mouhtarem

Discours de Hocine Aït-Ahmed au VIIIe Congrès du Parti du progrès et du Socialisme

haa.jpgBouznika (Maroc) – 29 mai 2010

Chers camarades,

C’est pour moi un grand plaisir et un honneur de partager avec vous ces quelques moments de réflexion et de débat politique.  Je serai bref. L’inflation de discours dans un contexte maghrébin aux promesses fabuleuses mais aux réalisations bien maigres a grandement contribué à dénaturer, dans l’écart qui se creuse entre le verbe et le geste, la vraie portée du politique.

Le militant politique n’est pas un faiseur de miracles. Ni un gladiateur des temps modernes. Il est, au mieux et quand les conditions de sa société le permettent, un citoyen conscient des enjeux du moment. Je dis, quand les conditions de sa société le permettent, car pour un militant politique l’essentiel consiste à être ancré dans sa société sans pour autant se laisser enfermer dans les limites de cette dernière.

Or, en matière de conscience et de luttes politiques, des vies entières de militantisme se sont réduites à expliquer ce que militer veut dire. Entre des archaïsmes, que l’adoption des nouvelles technologies croit pouvoir masquer judicieusement, et la loi d’airain d’un monde sans pitié pour les faibles, militer pour un monde meilleur, ici et maintenant, passe par une douloureuse et constante explication.

Explication, sans cesse repoussée, par des pouvoirs politiques que leurs choix enchainent à des postures autoritaires puis répressives puis carrément hostiles à l’égard de sociétés qu’ils ne cherchent même plus à comprendre.

Explication biaisée, au sein même de nos sociétés, où elle finit par se confondre avec la longue litanie de tout ce qu’il faudrait changer autour de nous et qui oublie de commencer par ce qui doit changer en nous.

Chers camarades et amis,

Nous connaissons nos maux : sous-développement politique, économique et culturel. Nous connaissons, ou croyons connaitre, la solution : Le développement, la démocratie, la transformation de nos mœurs politiques…

Mais une vie entière de militantisme se résume souvent à chercher, chaque jour, le meilleur moyen de tisser des liens entre les mots et les gestes.

Chers camarades, chers amis,

C’est en militant optimiste, quant aux possibilités que recèle notre beau Maghreb pour se frayer une place dans le monde de demain, que je vous exprime mon inquiétude de voir s’accumuler les signes de la régression régionale au moment où se redessinent les rapports internationaux. Alors que des nations s’imposent sur la scène internationale sous le mot magique de pays émergents. Alors que ces nations, comme l’Inde, le Brésil, la Turquie ou l’Iran viennent disputer aux anciennes puissances coloniales et à l’hyper-puissance américaine le droit de régenter le monde, nous donnons encore l’image de tribus qui se cherchent sans cesse querelle et en appellent à l’arbitrage, voire à la protection, de ceux là mêmes auxquels les nations qui ont relevé les défis de la modernité contestent la conduite du monde.

Chers camarades, chers amis,

Nous avons, certes, connu des moments plus durs par le passé, mais les temps qui viennent, s’ils ne sont pas abordés avec la lucidité et le sérieux qu’ils nécessitent, risquent de nous laisser en marge de l’histoire du monde.

Un monde où la lutte pour les ressources, pour la puissance, pour la vie tout simplement se ferra au profit des nations qui participent à l’écriture de l’Histoire du monde et au détriment des nations en marge de cette histoire.

Une partie importante de nos élites a déjà déserté la bataille collective pour un Maghreb fort, démocratique et uni dans la conquête de ses intérêts. Ceci n’est pas nouveau dans notre histoire. Ce qui serait nouveau serait de réussir à repousser nos atavismes meurtriers, nos égoïsmes plus tribaux que nationaux et cette sorte de fatalisme qui nous pousse à accepter le pire quand le mieux nous semble trop lourd à porter.

Je vous ai dit que j’allais être bref, je vais donc m’arrêter là, pour l’instant en vous souhaitant le meilleur pour la conduite de vos travaux. Après, si vous le souhaitez, nous pourrons parler d’avenir. Hocine Aït-Ahmed

Affaire OAIC-SIM: Reconduction des peines prononcées en première instance

groupesim.jpgLe magistrat près la cour de Blida en charge du procès en appel de l’affaire OAIC-SIM a rendu son verdict mardi. Ainsi, les mêmes peines prononcées en première instance, à savoir deux ans de prison ferme pour le DG de l’OAIC et un an avec sursis pour le P-dg du groupe SIM, ont été reconduites. Une décision qui a fait réagir les avocats de la défense, décidés, pour la plupart, à interjeter appel auprès de la Cour suprême. Ce procès en appel a eu lieu le 27 mai dernier. Le représentant du ministère public avait demandé l’aggravation des peines à l’encontre de l’ensemble des prévenus. Rappelons qu’en première instance, le procès s’est déroulé au tribunal d’El-Affroun le 28 septembre 2009. Il a duré trois jours, après une instruction de 15 mois, et 32 personnes ont comparu.

(Lire la suite)

Mostaganem: Les habitants du bidonville Tuphis descendent dans la rue

photobidonville.jpgDes dizaines de familles du fameux bidonville dit Tuphis, au niveau du Haï Salam à Dabdaba, au Sud–est de la ville de Mostaganem, se sont rassemblées devant le siège de la wilaya tôt dans la matinée de mardi. Ces familles déplorent le calvaire qu’elles endurent quotidiennement depuis des années au niveau de ce bidonville constitué principalement de baraques faites de matières plastique, de bois et de ferraille. «Nous attendons depuis belle lurette, un logement décent, mais toutes  les promesses des autorités compétentes se sont avérées vaines», scandent les protestataires, rapporte La Voix de l’Oranie. Et d’ajouter «Des vieillards et des bébés sont atteints de maladies diverses et continuent de souffrir.

(Lire la suite)

Les enfants de Ould Abbes…au ministère !

oueldab256531420.jpgLe ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Djamel Ould Abbes a procédé à la nomination de ses trois enfants à des postes de responsabilité au niveau du ministère. En effet, Ould Abbes a nommé sa fille Linda chargé de communication du ministère, une autre fille , moins chanceuse, a été nommée secrétaire, alors que son fils est nommé conseiller de son PAPA.  Bled Mickey ! El Mouhtarem

Ils ont été détenus à Ashrod: Les 32 algériens libérés

libert.jpgLes trente-deux ressortissants algériens, détenus à Ashdod en Israël, après l’attaque de la «flottille de la liberté  » ont été tous libérés, mardi après-midi. Environ 120 personnes dont les 32 Algériens ont pris la route vers la Jordanie avant de rejoindre leurs pays respectifs, rapporte El Watan. Juste avant l’annonce de la bonne nouvelle, le ministère des Affaires étrangères (MAE) a rendu public un communiqué dans lequel il rassurait que nos 32 compatriotes étaient «sains et saufs». Parmi la délégation algérienne, il y a des députés, des journalistes, des médecins et autres acteurs du mouvement associatif. 

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER