Affaire OAIC-SIM: Reconduction des peines prononcées en première instance

groupesim.jpgLe magistrat près la cour de Blida en charge du procès en appel de l’affaire OAIC-SIM a rendu son verdict mardi. Ainsi, les mêmes peines prononcées en première instance, à savoir deux ans de prison ferme pour le DG de l’OAIC et un an avec sursis pour le P-dg du groupe SIM, ont été reconduites. Une décision qui a fait réagir les avocats de la défense, décidés, pour la plupart, à interjeter appel auprès de la Cour suprême. Ce procès en appel a eu lieu le 27 mai dernier. Le représentant du ministère public avait demandé l’aggravation des peines à l’encontre de l’ensemble des prévenus. Rappelons qu’en première instance, le procès s’est déroulé au tribunal d’El-Affroun le 28 septembre 2009. Il a duré trois jours, après une instruction de 15 mois, et 32 personnes ont comparu.

Dans cette affaire, il est question, selon l’enquête de la gendarmerie, d’avantages octroyés par l’OAIC au groupe SIM, notamment des rabais sur le prix du blé dur et des quotas supplémentaires, au détriment des autres meuniers. Ce que tous les prévenus ont nié devant le juge. A noter, enfin, que des décisions allant de la relaxe à deux ans de prison ont été également prononcées hier par le magistrat près la cour de Blida, rapporte Le Soir.

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER