• Accueil
  • > Libre débat
  • > La Monarchie marocaine est plus disposée à adopter les nécessaires réformes fondamentales…

La Monarchie marocaine est plus disposée à adopter les nécessaires réformes fondamentales…

mohamed6desk.jpgNarmotard pour « Algérie Politique »

“L’élite politique véritable est celle qui résiste au souci de soi” dixit Hocine Aït-Ahmed, dernièrement.

Ce penseur et acteur de la Révolution algérienne, révèle aujourd’hui, judicieusement et non sans inquiétude, que cette résistance n’est pas consentie par « une partie importante de nos élites qui a déserté la bataille collective pour un Maghreb fort, démocratique et uni dans la conquête de ses intérêts. »

Le Maghrébin de toujours et président du parti du Front des forces socialistes (FFS), tire, une fois de plus, la sonnette d’alarme quant aux graves conséquences découlant de ce fâcheux constat. Celles-ci menacent en effet les intérêts des peuples en lutte dans le Maghreb démocratique et social. C’est pourquoi, il propose, de nouveau, le nécessaire changement comportemental et mental salutaire, individuel et collectif, dans le noble but de « réussir à repousser nos atavismes meurtriers, nos égoïsmes plus tribaux que nationaux et cette sorte de fatalisme qui nous pousse à accepter le pire, quand le mieux nous semble trop lourd à supporter. »

Dans le contexte politique actuel, j’estime que la Monarchie marocaine est plus disposée et plus apte à accueillir et à adopter démocratiquement les nécessaires réformes fondamentales constitutionnelles, politiques, économiques, sociales et culturelles, qu’exige la saine intégration du Maghreb des peuples libres dans un monde qui évolue inexorablement.

Le régime algérien qui a squatté l’État des Algériennes et Algériens et confisqué leur indépendance en 1962, a prouvé qu’il est incapable d’abandonner son autisme et sa volonté politique de dominer son valeureux peuple résistant, par tous les moyens, sans aucun état d’âme.

Donc, aux Algériennes et Algériens de répondre à cet énième appel à initiatives de AÏT AHMED Hocine, afin de concrétiser ensemble l’alternative politique démocratique pacifique en remplacement de l’irréformable RADP. Vive la Deuxième République Algérienne dans le Grand Maghreb démocratique des peuples arabophones, amazighophones, francophones et polyglottes.

Commentaires

  1. aboudouma dit :

    En peu de mots , si Ait ahmed donne une veritable leçon de droit constitutionnel, de sociologie politique et de politique tout court:
    -sur le plan du droit , cet eminent maghrebin devient témoin de l’evolution (ou de la regression) des institutions politiques maghrebines : son courage lui permet de montrer du doigt ( ce que d’autres opposants et d’autres « militants » algeriens n’osent pas faire ) le principal obstacle à la construction maghrebine .
    Jadis le président Boumediene et maintenant le president Bouteflika fustigeaient la monarchie marocaine et la qualifiaient d’obstacle institutionnel à l’edification du maghreb.
    Maintenant c’est le regime algerien qui est vu et decrié par le monde entier comme l’obstacle à l’integration maghrebine.
    -sur le plan de la sociologie politique, Mr Ait Ahmed donne une idée sur la faculté d’adaptation des regimes politiques maghrebins .
    La aussi il n’hesite pas à indiquer que le regime algerien est le seul à manifester les signes d’un refus volontaire de changement tant sur le plan politique qu’economique….entrainant dans son sillage suicidaire tout un pays et tout un peuple.
    -sur le plan politique, Mr Ait ahmed condamne le regime politique d’alger pour ce qu’il fait subir au peuple algerien ,en plus et en maghrebin convaincu, il lui impute toute la responsabilité pour le retard et les consequences du retard dans le processus de l’integration economique et politique de la region.
    Je crois maintenant que l’heure a sonné pour l’intelligentia algerien, toutes tendances politiques confondues , et tous les algeriens epris de liberté , de démocratie et de justice pour prendre le relais à ces paroles lourdes de sens : l’algerie qui deperit depuis 1962 ne peut être laissée à l’abandon par ses fils et ses voisins ….agissons chacun fonction de ses moyens pour que l’opera dramatique du regime qui sevit en algerie soit ecourté et qu’une fin pacifique soit trouvée au drame et à la hogra qui caracterise la vie en algerie.

  2. wahrani eldjazairi dit :

    1 dans la constitution marocainne. le premier ministre il faut qu´il soit arabe-korichi. le berbere marocain il n´a pas le droit au poste de chef du gouvernement marocain. voila le racisme. du soit disant sa majeste . il parle de reformes fondamentales et democratie. ce roi hypocrite il tue les pauvres malheureux sahraouis. ces villes occuper par l´espagne. pourquoi il joue le colon. (tag-ala-men-tag) qui l´a nommé (amir el mouminine) prince des croyants. (talek er-rahba fi echaab el-maghribi)nos fréres marocains. il est jaloux de l´algerie ce roi il ne merite pas cherifien la noblesse de notre prophete (er-rasul sidna mohamed sala-alih oua selem. (hed el malik.elmounafek. salem aleikoum oua rahmet-allah.

  3. Taous dit :

    J’avoue, et j’ai déjà eu à le dire, que je ne comprends pas cette indulgence à l’égard du Maroc. Je suis trop jeune pour connaitre les tenants et les aboutissants du rapport du FFS au Maroc mais je ne m’explique pas que le Maroc soit quasi intouchable et que dans cet article, l’auteur estime qu’une monarchie rétrograde et passéiste est plus apte que les autres pays du Maghreb:  » à accueillir et à adopter démocratiquement les nécessaires réformes fondamentales constitutionnelles, politiques, économiques, sociales et culturelles, qu’exige la saine intégration du Maghreb des peuples libres dans un monde qui évolue inexorablement. »

    Franchement, je n’adhère pas à ce jugement de valeur. Si les républiques maghrébins sont encore à la traine, je ne vois pas comment la politique dite du makhzen, où on en est encore à se prosterner devant un monarque et à lui baiser la main peut être en phase avec précisément « ce monde qui évolue inexorablement ».

    De grâce, sachons raison garder!

  4. khelil dit :

    Oui Taous a raison. Maintenant que l’Algerie dispose d’un matelas en devise confortable messieurs les dignitaires Marocains se manifestent pour ouvrire la frontiere sans aucune discussion préalable.

    Je ne suis pascontre cette réouverture mais il faut tout d’abord connaitre les raisons de ces insistances de la part du serail de l’Atlas.

    En 1995

  5. aboudouma dit :

    Oui Taous a raison. Maintenant que l’Algerie dispose d’un matelas en devise confortable messieurs les dignitaires Marocains se manifestent pour ouvrire la frontiere sans aucune discussion préalable.
    reponse:
    si tu crois que ce sont les matelas de dollars qui determinent les relations entre les peuples et les etats , je crois que tu as encore beaucoup de chemin du savoir politique et economique à faire!
    Secondo, le matelas dont tu parles est deposé chez les « imperialistes » qui font meilleur usage que ton gouvernement qui n’est meme pas capable d’organiser le pays, de mettre fin à la guerre civile etde faire travailler 28/100 de chomeurs qui peuplent les rues partout chez toi.
    Tertio: le maroc , en demandant l’ouverture des frontieres, ne vise ni matelas ni edredon: d’abord parce que même les citoyens algeriens n’ont en pas droit ! ensuite fakidou a shay la yaeteeh (celui qui a rien donne rien !)
    La demande faite par le maroc marque la sortie du royaume du piège ou le regime algerien l’a mis depuis des decennies lorsque ce dernier pleurait à qui voulait l’entendre que c’etait le maroc qui est à l’origine de la fermeture des frontieres et du maintien de la tension entre les deux pays!
    Le maroc a changé de tactique et l’arroseur ( le regime algerien) est maintenant l’arrosé!
    Parallelement à sa demande , le maroc a , depuis plus de 20ans, carrement changé l’orientation de l’economie de ses provinces orientales qui dependaient du commerce avec l’algerie: les routes , auto routes, ports, aeroports, zones industrielles etc etc nouveaux ont ete realisés justement pour ouverir l’economie de ces regions vers l’europe et le moyen orient et mettre fin au face face prejudiciable au maroc.
    C’est chose faite!…..le matelas peut etre considéré sain et sauf et peut dormir tranquillement chez ……les imperialistes.

  6. Mouran dit :

    wahrani tu as tout faux!

    l ancien 1er ministre marocai est mr driss jettou un berbere du sud du maroc. il est l un des meillurs 1er ministre c’est lui qui as ramene renault a tanger et qui initie des grand projets au nord du maroc
    au maroc les berberes ont ts les droits et ils sot fiers de leur pays

  7. wahrani eldjazairi dit :

    ce chef du gouvernement driss jettou c´est un faut berbere (yadrob echita (oui goul sidi) et il baisse la main de son (sidi) ce roi il dirige le maroc d´une main de fer. fait trembler son peuple (talek er-rahba fi echaab el maghribi echakik)nos fréres marocains. pourquoi il tue celui qui dit (hak). pourquoi il fait la torture.et il tue les pauvres malheureux sahraouis (polisario) il est emir el mouminine et cherif de quoi (mayestahelch)
    la noblesse de notre prophete er-rasoul sidna mohamed sala alih oua-selem. ( hed el malik el mounafek (allah sobhanou mayhebch el-moulouk)

  8. kada dit :

    J’ai visité dernièrement le Maroc et j’ai pû constater combien la majorité écrasante du peuple marocain, aime son Roi. Il faut dire que chaque jour, il est dans une ville avec un programme de développement adapté malgrè la rareté des ressources.
    La reflexion entamée dans le royaume pour mettre en place une véritable décentalisation du pouvoir est une heureuse intiative qui doit être suivie par notre pays sans complexe et pourquoi pas travailler ensemble sur ce thème, notamment pour les villes et régions frontalière avec nos voisins.
    La centralisation outrancière qui caractèrise notre système de gouvernance n’a pas répondu aux espèrances de notre peuple, bien au contraire les dossiers s’accumulent de plus en plus sur le bureau du Président.
    Pourquoi voulons nous à tout prix que le Présdent de la République nomme le SG de la mairie de boucheggouf? c’est inqualifiable par rapport aux règles de la gouvernance!
    Je crois Said Sadi propose une base de réflexion. Cessons de voir en lui le citoyen égaré et donnons à nos universités et à nos chercheurs ce thème. Un pays ne peut avancer que par le travail de l’élite.

  9. NARMOTARD dit :

    A Taous (et accessoirement à ceux qui l’appuient),

    Mes hommages accompagnent ma réplique pédagogique à votre exubérante communication ci-dessus, que vous concluez par:
     » De grâce, sachons raison garder ! »

    Je ne pense guère que vous soyez sûre que cette conclusion interjective cadre bien
    avec le développement de votre communication. En effet, vous avouez honnêtement et spontanément:
    « Je suis trop jeune pour connaître les tenants et les aboutissants du rapport du FFS mais je ne m’explique pas que le Maroc…qu’une monarchie rétrograde et passéiste est plus apte que les autres pays du Maghreb… ».
    J’admire votre jeunesse qui transparait ici à travers la franchise et la spontanéité réflexe lesquelles confirment le dicton: -Si jeunesse savait, (si elle veut bien s’en donner la peine), et si vieillesse pouvait, (se faire écouter lorsqu’elle communique les leçons de son expérience dans tous les secteurs de la vie).

    Je vous recommanderais de vous référer aux documentations et investigations scientifiques effectuées par les Instances onusiennes et les ONG crédibles internationales, dont les rapports annuels classent les pays du monde, sur tous les plans.
    Ces rapports vous apporteront certainement la preuve irréfutable que la Monarchie marocaine progresse effectivement, lentement mais sûrement, dans le bon sens de la vraie démocratie, de la modernité sans rupture avec les bonnes traditions de l’authenticité, de l’économie planifiée et du développement constitutionnel de la monarchie. Cela, sans avoir la chance de disposer de puits d’hydrocarbures à l’instar de l’Algérie c’est-à-dire la RADP, ou de la République Arabe de Libye.

    Vous êtes innocente, car victime de votre préjugé de républicanisme qui rappelle une certaine forme d’intégrisme obscurantiste et stupide. Un tel préjugé a été démenti depuis longtemps par l’exemple de la Monarchie constitutionnelle et sans Constitution écrite britannique. En effet, cette dernière jouit, à la fois, de la monarchie qui garantie l’unité nationale, de la vraie laïcité qui garantie la neutralité, de la démocratie authentique, de la religion anglicane, de la liberté, de la modernité, de l’esprit d’entreprise et de l’envie d’innovation et de création.
    Ainsi, voyez-vous, Taous, que dans ce cas, la monarchie est de loin préférable pour la stabilité et l’équilibre de la société nationale et régionale; et surtout que le « républicanisme à la française » qui affecte maladivement la mentalité de nombres de démocrates républicains auto-proclamés en Algérie comme en France. (Confère Edmund BURKE, Cécile LABORDE, par exemple).

  10. aboudouma dit :

    narmotard
    vous avez tout dit
    fasse dieu ouvrir les yeux de ceux qui presistent à etre aveugles !

  11. grindaizer dit :

    « …la Monarchie marocaine progresse effectivement, lentement mais sûrement, dans le bon sens de la vraie démocratie, de la modernité… Cela, sans avoir la chance de disposer de puits d’hydrocarbures à l’instar de l’Algérie c’est-à-dire la RADP, ou de la République Arabe de Libye. »

    C’est justement parce qu’ils n’ont pas « la chance » d’avoir des puits de pétrole qu’ils doivent avancer.

    Nous, on a juste la chance d’être fiers, et irréprochables, parce que la manne pétrolière nous a plongé dans l’immobilisme

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER