• Accueil
  • > Libre débat
  • > “Le docteur Ould Abbes….au ministère de la Santé !”, dites-vous.

“Le docteur Ould Abbes….au ministère de la Santé !”, dites-vous.

oueldab256531420.jpgNarmotard pour « Algérie Politique » 

Ce retour au Ministère de la Santé rappelle, à ceux qui connaissent la personnalité de l’individu en question, la sombre période où ont été imposés violemment, au peuple algérien souverain, la pensée unique et son corollaire le parti politique unique, dit du FLN, de 1962.

Pour servir de couverture politique et sociale aux exactions arbitraires justifiées par « la primauté du militaire sur le politique », une flopée d’ »organisations de masses », dont l’Union nationale des femmes algériennes, l’Union des paysans algériens et l’Union des médecins algériens (l’UMA), etc., ont été alors créées.

C’est dans cette UMA que le docteur Ould Abbas occupait un poste de secrétaire de direction sous la responsabilité du docteur Charef Zidane, actuellement parlementaire.

C’est donc dans ce creuset de l’UMA que ces jeunes médecins avaient appris, en studieux apprentis sorciers, la mentalité “FLNiste” de la RADP, faite de magouille, de politique politicienne, de “nifak” c’est-à-dire de la tartufferie doublée de la fourberie, d’égoïsme débridé, de jalousie et de rapine tous azimuts.

Grâce à la rente corruptrice en pétrodollars, combinée à la fallacieuse propagande officielle au nom de la démocratie et de la déontologie médicale, les néfastes conséquences ont pu être masquées, un certain temps. Mais comme le temps fait tomber les masques, ces médecins, parmi de nombreux autres commis de l’Administration, des Institutions “élues”, de la Sécurité militaire et civile, du secteur économique, etc., sont mis à nu dans leur rôle intéressé de courroie de transmission coercitive des diktats de leurs maîtres chanteurs de la nomenklatura de la RADP, en direction du citoyen et de l’homme de l’art de la base sociale.

C’est ainsi que cette “élite” que constituent de tels cadres, enseignants et médecins, organisés en Conseils de l’ordre, avait applaudi à la néfaste décision de la commercialisation de la médecine par l’extension de la TVA à l’acte médical et paramédical pénalisant injustement, à la fois, le malade, la médecine et l’homme de l’art.

Ils ont sapé l’autorité morale légitime dans tous les secteurs, tué l’esprit de l’intérêt général par leurs égocentrisme et instinct tribaux, et causé le retard du peuple algérien sur la scène locale, nationale, régionale et mondiale.

Sans jamais rendre des comptes exacts et sincères, sans souffrir du déshonneur, cette “élite” algérienne poursuit son ravage dans l’impunité totale, une fois qu’elle a réussi à déstructurer la société algérienne de l’intérieur. C’est à cette dernière que revient le dernier mot, en définitive.

Commentaires

  1. zaki dit :

    salam,
    ould abbes est un opportuniste.

  2. news d'Algérie dit :

    « Trouvez moi une cause, je vous trouverais une organisation etv des militants pour la remplir » disaient les organes soviétiques de la période stalinienne. Rien ne se perd…

  3. kader dit :

    Avez vous fait exprés de faire paraitre cette image du douctour devant des fruits ? Figurez-vous que le douctour ministre sanitaire exige de trouver tous les matins dans son bureau une corbeille de fruits avec trois fromages. Ce n’est pas une blague. Chaque jour. C’est ce qui s’appelle manger. Manger. Manger. Manger à l’infini, au sens propre et figuré.
    Voilà, un monsieur qui sait y faire et dont un membre de sa progéniture , fort nombreuse, est patron pêcheur. Oui, un de ses fils a un chalutier pour pêcher en haute mer. Meskine. Voilà donc un ministre de la république
    « couscoussière » qui redistribue bien ses gros sous à ses grands enfants grace aux mamelles de l’algérie: 4×4, villas, grandes bouffes , voyages à l’etranger, affaires juteuses.

  4. p.i.2merde.dz.con dit :

    Populiste jusqu’au bout de ses ongles soigneusement manucurés, le pseudo douktour aime bien donner de sa personne uniquement devant le crépitement des flashs des photographes. Au-delà de cet exercice soigneusement préparé, il reste d’un fausseté légendaire et capable de rabrouer sèchement les nombreux indigents de ce pays qui essayent de barrer sa route de grand humaniste .

  5. ZdegRdeg dit :

    Tout ce que fait ou a fait Ould Abbes est  » sur instructions de Fakhamtou Abdelaziz Bouteflika » disait-il !!

  6. jazairia dit :

    Narmotard a tellemnt bien exprimé l’opinion du quidam algérien sur cet éminent douktour dont le seul diplôme validé est la chita (rappelez-vous fakhamatouhou)qu’il ne me reste plus qu’à entériner ses propos et sentiments. je n’ajouterai qu’une question: pourquoi continue-t-on à nommer des voleurs patentés?
    et malheureusement nous connaissons la réponse: association de malfaiteurs.
    mon Dieu faites que mon pays ne soit pas détruit par ses dirigeants.

  7. amghar dit :

    Allons camarade NARMOTARD! Mr OULD ABBAS est quand meme médecin de profession et que meme s’il profite un peu des biens du peuple, cela ne l’a jamais empeché de respecter le serment qu’il a fait devant le conseil médiacl. Ah ! et c’est un souhait, s’il pouvait soigner un jour nos pauvres malades!Bien sur s’il en a le temps!

  8. rochdi dit :

    Bouhef n’ a pas interet à toucher Ould Abbes le chouchou du general Toufik … si j etais patient je souhaite mourir que d’etre touché par cette energumene , c est un faux medecin …

  9. jnnn,:kjnj dit :

    faites un tour a l »école paramédical de tizi ouzou Mme mhidi fais des ravag au éleves de 2eme année laborantins et les notes sont nnnnuuulllllssss.ils faut venir lui faire les mémes humiliation que elles elle nous fait h24/24

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER