Déclaration du jour…

barkat.jpg«A la place du couffin, un chèque nominatif personnel d’un montant de 3 mille DA sera remis 15 jours avant le mois de Ramadhan aux gens les plus démunis. Ce montant sera accompagné de 500 DA accordés à chaque enfant, plus les autres bonifications qui seront déterminées ultérieurement », Said Barkat, ministre de la Solidarité nationale.

Commentaires

  1. verchich dit :

    comme ca les escroc ne seront pas devoilés, le cheque dans la poche et s’en va, par contre sortir avec un couffin c’est trés voyant.

  2. POSH dit :

    Donc Le couffin de la hante va être remplacée par ces 3000da on dirait que ces familles pauvres passent tout le reste de l’année dans une hibernation totale par conséquent ils ne seront pas besoin de la nourriture.
    Ce ministre est devenu le président d’une association de bienfaisance. Au lieu de chercher de diminuer la pauvreté en profitant de la richesse du pays avec une gestion rationnelle de cette richesse, et ce là issu d’un débat politique active en essayant à accroître le niveau de l’emploi ainsi que le niveau de vie. et voilà l’état se comporte comme un Sultane qui distribue la charité aux familles pauvres…
    C’est l’époque des année 70, chaque fin d’année, l‘état procède à une distribution des gains fictifs sur les fellahs qui n’ont jamais
    eu un bilan positive.(l’Algérie avance en arrière).

  3. IDIR dit :

    ne me donne pas de poisson mais apprend à faire la pêche autrement dit :créer des emplois on a pas besoin de votre charité avec notre propre argent (argent de peuple):

  4. Slimane n'Oulkhou dit :

    Ce ministre Said Barkat va faire des ravages en détournement, tout comme lorsqu’il était à la santé. L’histoire des vaccins contre la grippe aviaire n’est pas loins de nous.
    Mais il ne fait que remplacer l’affamé de Ould Abbas, le mangeur insatiable de fruits et de fromages…

  5. Ghilas dit :

    C’est honteux !!
    Nos responsable plannent sur d’autres cieux, ils ignorent la realite de notre pays, la journée m’a couté plus de 2000da, 20da pour le café du matin, 100da cigarette, 200da dejeuner, 800 da priduits alimentaires, 900 legumes: a fait 2020da, et pourtant je n’est pas de voces (alcool…), je ne fait pas du sport et je suis celibataire.. quelqu’un peut me dire qu’est ce qu’un père d’une famille nombreuse et déminue peut faire avec 3000 salles dinars….fin

  6. amghar dit :

    Au lieu de distribuer quelques sous aux algériens les plus démunis, le gOUVERNEMENT, devrait plutot plancher sur une politique de l’emploi judicieuse pour améliorer leur quotidien.Cessons de bricoler et passons aux hoses sérieuses!

  7. AbbayePierre dit :

    Le Ministre de la Solidarité annonce d’aider les familles défavorisées. Cette aide ne résout pas les problèmes socio-économiques de fond de la famille algérienne. C’est du bricolage politique. S’il ya paupérisation et des familles dans la nécessité ou la détresse, ce n’est pas un hasard. C’est tout simplement que les responsables n’ont pas fait leur travail. Un gouvernement sérieux doit trouver des solutions fiables et viables pour les citoyens, c’est-à-dire des politiques de travail, d’insertion, de formation, d’économie, de labour market, adéquates à la famille. Cela serait constructive et productive pour la nation. Mais adopter des politiques d’aides ou d’assistanat, n’amènent nulle part, car le problème est toujours là. Si des Ministres d’économie, de travail, de planification, des affaires sociales, du budget, etc..ne sont pas en mesure de trouver des solutions d’emplois, alors ce n’est pas avec une aide d’un Ministre de la Solidarité que l’on va aider toutes ces familles . D’un côté, on gaspille les deniers de l’Etat, on veut construire la plus grande Mosquée du Monde qui va couter des milliards, pour rien. On vole les Caisses de l’Etat par milliards sans impunité. On achète des armes par milliards, pour rien, et d’un autre côté, on va donner des gouttelettes aux familles pour calmer la situation. Cela n’est pas cohérent et responsable. Ce qu’il faut créer c’est un Ministre de la Dilapidation des richesses pour les élus, et un Ministre de l’Assistanat pour le peuple algérien. Comme cela, la boucle est bouclée. Soyons sérieux, si tous ces problèmes apparaissent aujourd’hui, ce que les gouvernements successifs n’’etaient pas à la hauteur, et n’étaient jamais concernés par le développement socio-économique du pays, et n’ont jamais adopté de politiques adéquates, mais en revanche, ils se sont bien occupés d’eux-mêmes et de leur progéniture. C’est la mentalité de la tribu : Après moi et ma famille, c’est le déluge. Et de surcroît, ils proclament à haute voix que nous sommes des musulmans, et critiquent les Occidentaux de mécréants. Les Occidents règlent leurs problèmes, et s’occupent de leurs citoyens, et même des étrangers émigrés. Eux, ce sont les vrais musulmans. Quand on voyage en terre chrétienne, on voit partout l’Islam, mais quand on voyage en terre d’Islam, on voit partout la répression, la pauvreté, et les incohérences politiques

  8. Anonyme dit :

    le regrette el badji allah yarahmou ,kale si le colonisateur revient je me plains a lui de ce ke a fait de nous el istiklal ,et oui welina talabine vivre de l aumone de ces zigotos de la pire especes

  9. ldzayer dit :

    Les bons tricheurs
    Sont de mauvais perdants
    Enfoncés dans leurs erreurs
    Et leurs mensonges permanents

    Le menteur se regardant
    Dans son miroir déformant
    Se voit grand savant
    Mais il est ignorant
    Se voit séduisant
    Mais il est repoussant

    Il vit dans un château de cartes
    Qui tôt ou tard va s’écrouler
    Terrifié à l’idée d’être un jour dévoilé
    Il cache les vieux mensonges par les mensonges renouvelés
    A force de mentir, il ne voit plus la vérité
    A force de mentir, il ne sait plus qui il est…

    Son vide intérieur, il tente de le dissimuler
    En s’autoproclamant une personnalité
    Et a l’audace de faire lui-même l’apologie
    De cet être irréel, sorti tout droit de la nuit
    Puis finit par croire à ce personnage imaginé
    Puis finit par croire à ses mensonges inventés…

  10. algerien d'en bas dit :

    permutation de portefeuille entre les diciples d’ALI BABA , apres le ministere de l’agriculture et les dilapidations des plans de relance (FNRDA , PNDA ) puis de la santé et l’humiliation des professionnels de ce secteur elite du pays ,le scandale du vaccin de la grippe A et les grosse somme d’argent dilapidées sous couvert de crainte pour la santé des algérien voila encore ce sinistre au ministère e la solidarité pour finir la tirelire chere a Mr oul abbesse ,ce dernier est affecté a la santé pour la privatiser et se sucrer en passant et comme toujours

  11. mahmouh dit :

    Leregime d’Alger n’est pas serieux c un regime de voyou et de delinquant!jamais de solutions durable aux problemes serieux!!toujours dans la manipulation.Ould Abbes ministre de la dilapidation!!laisser moi rire.ce personnage ingrat est le profil meme de personne non recommandable.

  12. ab dit :

    dire quelle honte! ces gens n’ont et n’auront jamais honte de leurs bassesses en tout genre!
    chaque année cette histoire se repete! et dire que notre president a rejoint le G20 et mettra certainement la main dans la poches des algeriens vu que nous avons des reseves de dollars! tout en oubliant la pauvreté, l’arnaque du citoyen et les detournements! et les crocos regnent toujours!
    pour un changement il ne faut pas rever les kbzistes ‘ parboulitiques’ mangent au grenier aussi!

  13. Belkacem dit :

    Dans son livre qui a pour titre « Fondements de la morale », le grand Arthur Schopenhauer en parlant de la générosité ; il avait si bien écrit, je le cite : « Le propre des actes moraux c’est qu’ils excluent cet ordre de motifs dont s’inspirent tous les actes des hommes, les motifs d’intérêt. L’absence de tout motif égoïste, voilà le critérium de l’acte qui a valeur morale ».
    Quelle générosité, quelle grandeur d’âme, quelle largesse, quel altruisme, quelle prodigalité de la part de notre gouvernement qui vient de faire acte de bravoure en sauvant définitivement de la misère les rares familles nécessiteuses qui n’auront plus à mendier pour subvenir à leurs besoins les plus élémentaires. Un tel acte de solidarité mérite d’être écrit en lettre de « feu » dans les annales d’histoire de ce pays des miracles où tout n’est qu’AMOUR et compassion envers les pauvres et les personnes démunies.
    À cette même occasion, ils avaient même pris la peine de penser aux enfants des pauvres en leur offrant, à l’occasion du mois sacré du Ramadhan 2010, 500 Dinars à chacun pour s’acheter des bonbons ou du Kelbellouz, c’est au choix et c’est une fois par an. Alors que leurs garnements reçoivent deux fois plus quotidiennement pour leur argent de poche ; ils osent pousser la provocation à l’extrême en « donnant » une obole de 500 Dinars aux enfants des pauvres. Ça y est, ils viennent de trouver la parade magistrale au panier de la honte qu’ils viennent de remplacer par un chèque de 3.000 Dinars au titre d’un acte de charité annuel comme s’il ne manquait aux pauvres que ces quelques Dinars pour sortir de la misère. Ce geste de « générosité » n’est rien d’autre que du mépris à l’égard des gens qui souhaitent gagner leur vie en travaillant et non en mendiant et à ce propos, il me vient à l’esprit ces sages paroles écrites par le grand Duc De La Rochefoucauld qui a dit dans ses « Maximes », je le cite : « Le propre des actes moraux c’est qu’ils excluent cet ordre de motifs dont s’inspirent tous les actes des hommes, les motifs d’intérêt. L’absence de tout motif égoïste, voilà le critérium de l’acte qui a valeur morale ».
    Dans un pays où il est possible de vivre décemment en travaillant, des millions de père de famille sont obligés de végéter ou de fouiller carrément dans les poubelles des nantis et dans les décharges publiques pour chercher de quoi tromper leur faim alors que les chiens des responsables sont mieux traités et mieux pris en charge. D’ailleurs, je suis sûr et certain que les chiens des apparatchiks du système sont mieux lotis que les communs des algériens qui crèvent de faim à cause d’un système de gestion obsolète et d’une mauvaise répartition des richesses nationales entre les différentes couches de la plèbe.
    Alors qu’une minorité d’opportunistes vivent tels des pachas menant un train de vie digne des Mille et une nuits, ce sont des millions d’algériens qui souffrent le martyre ou qui meurent et se consument à petit feu victimes d’un système sadique mis en place par ceux qui se sont approprié le pays, ses richesses, son histoire et même son destin et sa destinée. Triste constat d’une malédiction divine qui nous frappe pour n’avoir pas su prendre notre destin en mains et pour n’avoir pas eu la témérité de nous libérer de ce nouveau colonialisme qui a fini par s’avérer pire que le colonialisme français pour la simple raison que le premier était irrémédiablement voué au départ même après 132 autres années de dépendance alors que pour le second nous sommes irrémédiablement à le SUBIR jusqu’au jour du jugement dernier.
    Je me demande si les algériens d’en bas n’ont le droit de manger à leur faim que quelques jours par an et encore ; car les 3.000 Dinars qu’ils offrent à la plèbe ne leur suffisent pas pour payer les achats d’une seule journée de Ramadhan et je crois bien que je suis dans le bon compte. Il m’est arrivé de regarder un simple DG faire son marché ; je l’ai suivi par curiosité ; et je vous avoue que j’ai été sidéré par les dépenses faites au marché. Entre les viandes et les poissons, le bonhomme avait payé deux fois les 3.000 Dinars d’aumône qu’on accorde à des famille pour leur permettre de manger à leur faim pendant tout un mois, mais c’est de l’insulte, ma parole.
    En continuant de se moquer des gens, ils finiront bien par les pousser à la révolte et à l’insurrection. 3.000 Dinars pour le couffin de la honte et ils osent faire de la publicité autour d’une grosse arnaque qui donne à réfléchir.
    J’ai comme la nette impression que ces canailles se moquent du peuple qu’ils considèrent comme des vassaux immatures qui n’auraient pas les capacités mentales de comprendre ce qui se trame dans les hautes sphères du pouvoir.
    Et pour clore mon modeste commentaire, je me permets encore une fois de paraphraser Lanza Del Vasto qui, pour parler du mépris des gens a écrit dans son livre qui a pour titre « Principes et préceptes », je le cite : « N’aide pas les autres. Ce serait vouloir faire plus que Dieu qui les laisse se débattre et pécher à leur aise. Aide-les à s’aider ».
    J’ai le cœur gros comme ça et je ne risque pas de m’arrêter de pianoter sur mon clavier la nuit durant et c’st pourquoi je préfère m’en tenir là tout en m’excusant pour le caractère décousu de mon commentaire. Je remercie tous ceux et toutes celles qui se l’auraient farci et je leur présente mes plates excuses pour la longueur de mon coup de gueule et je leur donne rendez-vous pour une autre occasion au cas où Le Tout Puissant accepterait de me prêter vie. Votre compatriote et éternel révolté Belkacem qui vous salue fraternellement. À très bientôt !

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER