• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 17 juin 2010

Archive pour le 17 juin, 2010

Témoignage: Consulat d’Algérie à Vitry, c’est l’enfer !

consulat.jpgKatoum pour « Algérie Politique » 

Encore moi, j’ai été donc à mon consulat d’origine à Vitry samedi 12 juin vers 8h, il y avait déjà presque 200 personnes qui attendaient à l’extérieur, des familles qui attendent dans les voitures car elles sont venues pour les papiers de leurs enfants, des personnes âgées, des bébés qui tètent encore le sein de leur mère……

Les voitures ont du mal à se garer et du coup elles bloquent l’accès à d’autres usagers qui n’arrêtent pas de klaxonner avant de laisser quelques insultes de l’intérieur de leur voiture une fois qu’ils réussissent à s’engager (les pauves!!!)

Quant à moi, je me rends compte qu’il fallait s’inscrire sur une liste 30mn après, j’étais le N 213, et quand le portail s’ouvre, comme au temps de la guerre quand on appelle les détenus par leur nom, sachant qu’ils ne prennent que 150 dépôts de dossiers par jour, alors les gens ont trouvé une ruse, ils se mettent d’accord avec les premiers arrivés, et dès qu’ils sont appelés ils rentrent avec eux.

(Lire la suite)

COUP D’ETAT DU 19 JUIN 1965: Déclaration de Boudiaf au nom du CNDR

boudiaf.gifLe 19 Juin 1965, Ahmed Ben Bella est renversé par l’armée et Boumediene prend le pouvoir. Les évènements d’Alger donnent une fois de plus raison a Mohamed Boudiaf qui pressentait le danger que représentait une force puissament armée stationnée aux frontières algéro-marocaines et algéro-tunisiennes.

Au nom du C.N.D.R. ( Comité National de Défense de la Révolution ) il fera la déclaration suivante : 

« L’Algérie est a nouveau à un tournant de son histoire, les récents évènements d’Alger, loin de nous surprendre, viennent comfirmer nos prévisions: né d’un coup de force, formé d’alliances hétéroctiles, le régime Benbelliste renfermant, au départ, les germes de sa propre destruction.

Le jeu criminel auquel s’est livré Ben Bella depuis Tripoli trouve ainsi sa conclusion logique dans cette chute sans panache. Ni la démagogie, ni les basses manoeuvres n’ont pu empêcher la déconfiture d’un régime maintenu coûte que coûte, au mépris de toutes les aspirations et de tous les espoirs du peuple algérien.

(Lire la suite)

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER