Hamid Ferhat: L’ouverture des frontières entre l’Algérie et le Maroc est une « urgence »

mp.gifLes pays du Maghreb n’ont aucune chance de se développer séparément, c’est pourquoi l’ouverture des frontières entre l’Algérie et le Maroc est une « urgence », a indiqué le représentant du parti algérien, le Front de Forces Socialistes (FFS), Hamid Ferhat.

L’ambition et l’objectif sont la construction démocratique d’un ensemble maghrébin en tant qu’espace indispensable à la stabilité de la Méditerranée, a-t-il souligné lors de l’ouverture, vendredi à Rabat, des travaux du 11-ème Congrès national du Mouvement Populaire.

Le représentant du FFS a exprimé, à cet égard, son regret que le Maghreb reste une des rares régions au monde qui ne soit pas encore unifiée. MAP

Commentaires

  1. Anonyme dit :

    Pour l’usage du terme « MAGHREB »,le » maghreb »,par rapport à quoi?,c’est par rapport au « MACHEREK ARAB »,comme nous savons tous que cette région est d’origine Berber (Amazigh),un nombre important des populations de cette région parlent le berber jusqu’a à ce jour.

    A Mon avis que cette nomination à une dimmension rassiste,elle conduit à l’éxclusion du contexte berber ou amazigh de cette espace géographique,c’est aux berber de se méfier.
    la nomation que je voit juste, équitable et selon son emplacement géographique c’est  » L’AFRIQUE DU NORD »,Dans de respect de sa diversité culturelle et linguistique.

    Mois personnellement,je suis contre l’Usage du terme « TAMAZGHA » de certains berberiste,malgré il est juste car il peur réveillé certains tensions,cette nomination conduit à l’exclusion du contexte arabophone de la région.

  2. khelil dit :

    Soyons réaliste. une ouverture à quel prix? Maintenant que l’Algerie dispose d’un bon matelas de devises, nos voisin marocains nous déclarent leurs fraternités alors qu’ils n’ont pas hesité à fermer leurs frontieres en 1994 quand notre pays était sous réechelenement de sa dette exterieure.

    On voit aussi les Egyptiens revenir suite à l’adoption du plan d’investissement il y a quelques semaines.

    Pour ma part, je pense qu’il ne doit pas y avoir de réouverture sans, au préalable des vrai discussions sur tout les litiges en cours. Sans cela, cette réouverture appelera d’autres fermetures et d’autres demandes de réouvertures.

  3. eljarida dit :

    Tout le monde ne sait pas pourquoi le FFS fait de l’ouverture de ces maudites frontières avec la monarchie marocaine son cheval de bataille.

  4. megress dit :

    Nul besoin d’ouvrir la frontiere, ça ne servirait que le maroc. La region d’oujda est morte depuis la fermeture. J’ajouterais qu’il faudrait lutter efficacement contre la contrebande de gasoil…!!!

  5. aboudouma dit :

    maigre(esse)
    Nul besoin d’ouvrir la frontiere, ça ne servirait que le maroc.
    comentaire:
    suis d’accord avec toi , dans la situation où est ton pays , toute ouverture dans n’importe quel domaine mettra ton gouvernement , celui qui te pille depuis 1962, en peril !
    La region d’oujda est morte depuis la fermeture. J’ajouterais qu’il faudrait lutter efficacement contre la contrebande de gasoil…!!!
    commentaire:
    je crois que tu dois te documenter d’abord et non pas te fier à la propagande de belkhadem and co !
    Oujda ne regarde pas uniquement à l’est : tut ete fait pour que toute la region voie ailleurs: l’europe et le moyen orient : le face à face est fini !

  6. S.LAMROUS dit :

    La construction du Maghreb est une des trois prorités inscrites dans la déclaration du premier Novembre 1954 qui a marqué le déclenchement de la révolution algérienne.Il est regrettable de constater que 48 ans aprés l’accés à l’indépendance de l’Algérie, cet engagement n’aie pas été tenu et réalisé par l’ensembles des pays engagés dans cette optique salvatrice pour l’économie du Maghreb.L’union tant espérée par les peuples n’est pas encore réalisée en raison de l’orgueil de nos différents dirigeants.
    En tout cas, je salue l’engagement du FFS dans la voie de la perspective de réalisation de l’unité maghrébine laquelle seule réglerait nos difficultés des inter échanges commerciaux et nous protéger des intrusions de marchandises étrangéres sur nos marchés.Nos économies nationales seront protégées par nous-meme!
    Aussi, je pense sérieusement que Mr FERHAT Hamid a tout à fait raison de soulever à juste titre , avant tout l’ouverture des frontiéres algéro-marocaines . Contrairement à ce que pensent certains, les avantages de cette ouverture profiterait à tout le monde et pas seulement aux marocains!

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER