Compétitivité internationale: L’Algérie derrière le Maroc

bureaucratie.jpgParmi les pays maghrébins, le Maroc est classé à la première place concernant les performances dans le secteur de la manufacture jugée efficace et assez proche du niveau de développement de certains pays tels que l’Afrique du Sud, le Brésil, la Chine et l’Inde. «L’Algérie se situe derrière dans les secteurs étudiés, ensuite viennent l’Egypte et le Liban», a révélé récemment le FEMISE (Forum euroméditerranéen des instituts de sciences économiques) dans une évaluation sur les indices de croissance industrielle en Algérie.

A l’origine des contre-performances industrielles, les experts du forum évoquent «les lourdeurs administratives et les écarts de salaires», des éléments de nature à «accentuer le retard dans le rattrapage technologique et freiner le rythme de croissance et d’innovation». «La qualité du climat des affaires» est, entre autres, un facteur pénalisant.

Aussi, le classement du Maroc est-il expliqué par le fait que «ce pays est plus ouvert au capital étranger dans les entreprises en permettant un meilleur financement, et surtout en offrant l’opportunité d’autres marchés pour les entreprises locales». A titre d’exemple,  un importateur peut espérer disposer de sa marchandise sous 2 à 6 jours au Maroc, mais il doit attendre entre 15 à 26 jours en Algérie…». Les experts estiment que des efforts importants doivent être accomplis pour mettre à niveau les industries de ces pays et dynamiser les capacités exportatrices de leurs entreprises.

Abordant les systèmes industriels de la région, le Centre d’études et de recherche sur le développement international (CERDI) révèle toute une série de handicaps et d’incuries en précisant, cependant, que des différences notoires existent d’un pays à l’autre en prenant comme exemple le secteur du textile dont le coût du travail est deux fois plus cher qu’en Inde et qui pénalise, donc, la région Mena qui a tendance à importer plus de produits textiles de l’Asie du Sud-Est et de la Chine, notamment. Extrapolant ces données avec les pays émergents, le Forum souligne que «ces chiffres étaient de 11.350 dollars pour la Chine et 10.480 dollars pour l’Inde».

Commentaires

  1. aboudouma dit :

    le regime algerien ne pourra t il pas mediter ces resultats et prendre le train maghrebin du developpement?
    Ne devra t il pas arreter sa politique agressive et s’integrer dans une dynamique de fraternité , de cooperation et de buisness equitable?
    Ne pourra t il pas cesser de monter les algeriens contre les marocains, les tunisiens et tous les autres ?
    Ne pourra t il pas serieusement envisager de laisser la place aux connaisseurs qui n’auraient de tache que de developper le pays et non en vouloir à la france , au maroc , à l’egypte et au reste du monde ?

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER