Interview avec Saâdane*: «Le cœur a ses raisons que le football n’a pas»

sadane1.jpg- Alors Saâdane, et cette défaite contre la Slovénie ?

> Que voulez-vous que je vous dise ? On a perdu, al hamdou li Llah, on a gagné une équipe… On fait notre apprentissage.

• Comment ? Vous gagnez une équipe qui perd ?

> Oui,  pour nous on a  gagné, parce que la Slovénie ne devait pas gagner… C’est l’apprentissage.

• Bien, on reviendra sur cette question au Mondial prochain, si vous êtes encore là. Et d’après vous, quelles sont les raisons de cette défaite ?

> Le cœur a ses raisons que le football n’a pas… On apprend.

• C’est-à-dire ?

> Ca veut dire ce que ça veut dire: Le foot n’est pas une science exacte … Demandez à Saïfi, il vous en dira un peu plus… On fait notre apprentissage.

• Mais où est le rapport ?

> Justement…aucun rapport, c’est ça le secret du football, matafham walou… On fait notre apprentissage.

• Mais vous ne répondez toujours pas à la question…

> Quoi ! il vous faut un dessin, un tableau noir, peut-être ?! Ce n’est pas la Slovénie qui a gagné mais, comme je l’ai dit, ce sont le ballon et la pelouse semi-artificielle qui ont gagné et j’ajoute aussi que sur le but de la Slovénie, Chaouchi a été gêné par le soleil et ça, c’est Ziani qui l’a dit et il a vu juste. On apprend des choses.

• D’accord, mais le gardien qui a mis une casquette c’est le Slovène…c’est lui qui était en face du soleil…

> Oui, je vous concède qu’on n’a pas répété ça aux entraînements, on fait notre apprentissage…

• Alors vous accusez le ballon, la pelouse comme vous avez accusé le climat contre l’Angola en Coupe d’Afrique…

> Oui, tout à fait… On fait notre apprentissage.

• Si on comprend bien, pour vous, à chaque fois que l’Algérie joue une compétition internationale, il lui faut un climat, un ballon et une pelouse spéciaux…

> Oui, bien sûr ! C’est comme ça qu’on fait son apprentissage.

• Et pour le soleil ?

> Là aussi, il faut faire quelques chose, on demandera à Raouraoua de demander à la Fifa  soit d’éteindre le soleil quand notre gardien est en face de cette boule de feu ou, à défaut, au moins de  retourner le stade, parce que autrement on gagnera jamais. On fait notre apprentissage

• Vous ne pensez pas qu’une casquette aurait été largement suffisante ?

> Mettre une casquette, c’est psychologiquement déstabilisent… Je voudrais rajouter quelque chose…

• Oui allez y… Mais vous n’avez pas dit : “on fait noter apprentissage”…

> Ah bon?! Ça m’a échappé, bon… Il ne faut pas oublier aussi que l’un des facteurs de cette non-victoire  et c’est pas rien du tout,  c’est ce supporter sur un projecteur du stade… mais qu’est-ce qui l’a pris de monter là-haut ?

• C’est-à-dire ?

> Ya waldi, Chaouchi, au lieu de se concentrer sur le ballon regardait ce supporter et voilà, il était déstabilisé… Vous connaissez Chaouchi : toujours distrait mais surtout  aérien… On fait notre apprentissage.

• Intéressant, oui. Un mot sur le coaching ?

> Pardon, j‘ai dit “on fait notre apprentissage?”

• Où, vous l’avez dit coach…

> Vous disiez  coaching, mais quel coaching?

• Enfin, les changements que vous avez effectués en deuxième mi-temps n’étaient pas les mieux indiqués, d’après les observateurs…

> Quels observateurs ? 

· Vous savez,  des confrères à vous, des anciens joueurs, des commentateurs, les supporters, le public…

> Ecoutez, moi c’est moi le Cheikh, le chef!  Tous les autres sont passés par moi, quant aux anciens joueurs, je les laisse à leur conscience…

• Merzekane, par exemple a déclaré, je cite : «  Saâdane nous a habitués à un système de jeu défensif, il ne fait que défendre » un commentaire ?

> Oui toujours ce Merezkane, il se prend pour qui lui, de discuter  ma tactique ? Quoi, il a failli marquer contre l’Allemagne en 82 avec cette chevauchée, ça y est il se prend pour le nombril du ballon et du football ?!

• Non juste qu’il  a souligné qu’on n’a pas vu de tactique, d’ailleurs, si vous vous rappelez de la déclaration de Saïfi  à la fin du match contre l’Egypte à Blida (éliminatoires CAN/Mondial) il a déclaré, je cite « Arbahna, makan la tactique la walou, arbahna…”

> Il a déclaré ça? Je l’en remercie. Voilà au moins quelqu’un qui a tout compris… Il a raison, ma tactique c’est qu’il n’ y a pas de tactique, ma tafham walou, moi, ce qui m’intéresse, c’est le tic-tac de mon chronomètre… et pour répondre à ceux qui disent que je  me contente de défendre : Mais bien sûr, moi je suis nationaliste, j’aime mon pays et je le défends bien, on ne va tout de même pas me reprocher de défendre les intérêts de mon pays ! Vous avez vu comment  l’adversaire a difficilement trouvé le chemin des filets… On a fait notre apprentissage.

• Et les trois points aussi ont filé… Et ce but, alors ?

> C’est ça le but, l’objectif c’est de prendre un but, pour bien préparer les joueurs psychologiquement contre l’Angleterre, en psychologie du football, c’est de l’anticipation … On fait notre apprentissage. Et vous oubliez beaucoup de choses…

• Lesquelles ?

> Le ballon, la pelouse, le supporter sur le projecteur, le soleil, la casquette…et le vuvuzela, oh la la! Ce vuvuzula, c’est infernal, Chaouchi n’a pas entendu le bruit du ballon…il fait son apprentissage.

• Mais avouez que ce n’était pas un tir aussi terrible que ça…

> Oui mais en même temps, le supporter sur le projecteur… Il faut faire des rapports entre les choses, en football c’est important: vous ne le savez pas, le ballon,  il est électrifié, c’est pour ça que notre gardien l’a lâché… Il faut faire le lien : ballon, électrifié, poteau, électrique, hein! Vous saisissez maintenant? C’est pas fortuit tout ça, le football ça se joue aussi en dehors du terrain … On fait notre apprentissage.

• Ok, vous l’avez déjà dit, mais pour Ghezzal, comment vous est venue l’idée de le faire rentrer ?

> Oui parlons de Ghezal! J’ai dit qu’il n’était pas prêt psychologiquement… C’est pas pour rien qu’on me surnomme Saâdane la Science, il faut  raisonner en scientifique, le football, encore une fois n’est pas une science exacte : Si Ghezal n’était pas prêt psychologiquement et que je le fais rentrer, il faut en déduire des choses… et on fait notre apprentissage

• Excusez-moi coach, sans vouloir vous offusquer, mais, la seule chose qu’on peut en déduire, si vous me permettez et si on suit votre raisonnement, c’est que vous aussi vous n’étiez pas bien psychologiquement, parce que, logiquement, scientifiquement, « footballistiquement », psychologiquement, quand un sélectionneur voit que son joueur est out psychologiquement, il ne prend pas le risque de le faire entrer…

> Oui, comme l’altitude, le climat, la technologie du ballon, la pelouse , la psychologie aussi est un facteur important : quand un joueur est “out”, il faut qu’il soit “in “,  autrement dit il est important que je la fasse rentrer… On fait notre apprentissage.

• Et il prend deux cartons…

> Non pas deux, un seul et c’est un rouge. C’est ça, on fait notre apprentissage.

• Oui, une expulsion et notre Equipe réduite à dix…

> Expulsé mais après un joli contrôle de la main, c’est un geste technique d’une rare beauté… dont seul Zizou qui suivait le match, en a le secret. Je le soutiens … on fait notre apprentissage…

• Zizou ce n’est pas de la main, qu’il fait ses contrôles de balle… Quand même à ce niveau de la compétition, c’est impardonnable. Franchement est-ce que vous ne pensez pas que Ghazal a fait ce beau contrôle de la main, comme vous le dites,  volontairement, comme soutiennent les supporters.

> Moi aussi je le soutiens de tout mon cœur. Maintenant vous commencez à saisir les choses. La réponse est oui, d’ailleurs on a répété ça pendant les entraînements, je n’ai pas cessé de répéter à  mes joueurs : de la volonté, ensuite de la volonté et enfin de la volonté. Vous voyez, ça a payé. Et puis, Ghazal avant d’opter pour le foot a été basketteur … c’est le prix pour faire son apprentissage.

• Avant le match contre la Slovénie, vous avez rassuré Raouraou en lui disant, je cite : « Ne vous en faites pas, j’ai un bon banc de touche », mais on l’a pas bien vu…

> Un bonbon de touche ? Moi, au cas où vous l’ignorez, ce n’est pas avec un bonbon que j’évacue le stress du match mais avec un chewing-gum … On fait notre apprentissage.

• Non, coach,  un “bon”  “banc” en deux mots, c’est-à-dire de bons remplaçants…

> Ah ! Oui, c’est un très  bon banc de touche, d’ailleurs comme vous avez pu constater, je ne l’ai pas quitté de tout le match, il me plaît bien ce banc de touche, moi, très confortable, à tel point que je me demande ce que les autres coachs font debout pendant 90 minutes, ils ne savent pas ce qu’il ratent… On fait notre apprentissage.

• D’accord, mais juste après le match vous avez dit tout à fait le contraire : Je n’avais pas le choix dans mon banc de touche. D’aucuns se demandent pourquoi vous n’avez pas incorporé Boudebbouz, au lieu de Saïfi

> Sur le cas Saïfi, il faut éclaircir la question une fois pour toute: Saïfi, il fallait le faire entrer par ce que Boudebbouz était bien psychologiquement, si  vous faites entrer un joueur bien psychologiquement, vous prenez le risque  de lésez celui qui ne l’était pas,  et comme vous le savez si bien, moi, les risques, je n’en prends jamais… je sais que c’est du  charabia tout ça, mais c’est ça le football, encore une fois, ce n’est pas une science exacte, on fait notre apprentissage

• Mais Boudebbouz était bien, c’est vous même qui aviez reconnu ses qualités techniques,  il pouvait faire quelque chose…

> Oui…! Boudebbouz, Boudebbouz! Oui, bon, if faut relativiser les choses, Einstein a sacrifié sa vie pour la Relativité: il est tellement petit de taille,  pas  Einstein mais Boudebbouz que je ne l’ai pas vu sur mon banc de touche, d’ailleurs je lui  ai demandé d’aller prendre sa douche. C’est comme ça l’apprentissage, on commence par occuper le banc de touche, on savoure, on rentre au vestiaire prendre sa douche… On fait notre apprentissage.

• Revenons, au prochain match contre l’Angleterre, comment ça s’annonce, comment est l’ambiance ?

> On se prépare, nos coiffeurs travaillent bien et nos teinturiers capillaires aussi sont mobilisés et je les remercie beaucoup pour le travail excellent qu’ils font, c’est pas facile, croyez-moi… On fait notre apprentissage.

• On vous croit Cheikh. Pardonnez-moi de revenir encore sur Saïfi. Il a déclaré, je cite « Face aux Anglais nous allons jouer sans complexe »

> Quoi ?! Mais je n’ai personne qui s’appelle “Complexe” dans mon effectif

• Non il veut dire ….

> Non, il ne veut rien dire,  d’ailleurs on va même jouer sans lui. Ni “Complexe, ni Saïfi dans le Onze rentrant,  je l’ai supporté pas mal de temps, maintenant ils faut que les autres  comprennent

• Les autres? Qui, les autres?  Les supporters ?

> Non, je sais que les supporters se demandent même ce qu’il fait parmi les 23, mais c’est plus fort que moi, c’est ça les autres… On fait notre apprentissage.

• Un  prognostic pour the big match?

> Je ne fais pas de pronostic, si non ça va être catastrophique… On fera notre apprentissage.

• Merci coach, bon match et one, two, three…

(1e partie – À suivre…)

Propos imaginaires recueillis par R.Z

* Avertissement: Cette interview est purement imaginaire.

Commentaires

  1. azar dit :

    C’est vraiment un abruti ce Saadane ! c’est le méme discour k tenait le parti unique! pauvre algerie !

  2. douda dit :

    trop lourd et pas drole

  3. S Lamrous dit :

    Ces évenements sportifs qui tiennent en haleine tous les peuples du monde qui vivent dans une misére continuelle sont peut-etre l’oeuvre des politiques pour calmer les esprits!
    Il n’y a qu’à relever tous les moyens mis à disposition de ce sport populaire pour définir son véritable role de générateur de paix sociale!Des fonds faramineux sont débloqués par les états pour acheter le calme dans leurs pays respectifs!Finalement, nous oserions dire que les dindons de la farce sont tous ces peuples opprimés du monde et pour ce qui concerne notre pays, le « footoir » arrange bien les choses pour nos gouvernants qui savoure en ces moments de liesse populaire une tranquilité limpide au moment où ont éclaté tous les scanbdales financiers juste quelques jours avant l’entame de cette Coupe du Monde de Foot!
    « Footez-nous »la paix pendant un long mois
    de joie , aprés on verra comment régler nos problémes de corruption et autres nous diront certainement nos responsables politiques!

  4. S.LAMROUS dit :

    C’est fini ! Le bateau « France » a pris de l’eau de partout! Les Bafanas Bafanas, leur ont administré la tannée et les ont totalement écartés de la course au titre de champion du monde de FOOTOIR ! Mais reste l’équipe B qui se battra demain contre les ricains! Espérons une victoire pour sauver l’honneur de ceux qui nous colonisé pendant 130 années et qui nous ont torturé lors de notre soulévement de 1954 à 1962 .

  5. saadanealtitude dit :

    il fait ce qu’il peut avec les moyens du bord. il est bien notre gardien
    algéro congolais vive le panafricanisme :)
    p.s messali hadj c était un migrrré
    l’etoile nord africaine née dans l’immigration le 1er drapeau algérien cousuepar madame messali française ! et trouvez moi des algériens du bled qui ont pas de la famille migré je vous paye un couscous royal cheese burger :)

  6. s.LAMROUS dit :

    C’est cet aprés-midi que prendra fin la frandole des Ricains! Ils prendrons leur fusée pour rentrer au bercail, dans leurs valises le regret d’etre battus par le petit poucet de cet événement mondial!

  7. ivahriyyen dit :

    Contribution :
    So foot était présent à la conférence de presse de la sélection américaine qui a eu lieu dimanche dans l’après-midi. Ce site français qui utilise un langage satirique dans ses écrits, n’a pas raté l’occasion d’écorcher un journaliste algérien qui a eu toutes les peines du monde à poser une question à l’Américain, car ne maitrisant pas l’anglais. Voici le commentaire de ce site « Le climat de la conférence arrive en toute fin : un journaliste Algérien tente une question en anglais et s’humilie devant toute l’assistance. L’entraineur Américain lui demande de répéter et au bout de la troisième tentative, le joueur BOB n’arrive pas à contenir son rire étouffé ». Voilà où certains journalistes conduisent l’image de l’Algérie »

    Paru dans compétition.

  8. S.LAMROUS dit :

    Le reve algérien s’est évaporé aprés la défaite concédée contre les amers- ricains! Dommage pour les fennecs qui n’étaient pas suffisamment concentrés pendant le long de la partie! Mais, espérons que ce n’est que partie remise, car cette équipe recéle des potentialités importantes et non négligeables dans un avenir trés prohe!Il va falloir, commencer à former rapidement des attaquants, ce qui manque crucialement à cette jeune équipe pleine de talentueuses individualités . Il faut apprendre à jouer ensemble pour faire mal à l’avenir!

  9. ano uno dit :

    tant que le regime dictateur sanguinaire corrompu et corrupteur est au pouvoir, l’algerie n’aura jamais une bonne equipe nationale qui ira au 8eme de final au championat du monde.

    Oú vont tous ces plus de 500 milliards de dollars us depuis 1999 á nos jours?

    Allez voir les infrastructures sportives…
    l’etat des stades, vestiaires, toilettes, le gazon, …etc c’est une grande catastrophe pour la jeunesse et les sportifs qui sont souvent et toujours blessés.

    C’est vrai le regime s’occupe uniquement de voler et violer la nation algerienne et s’en fiche de la jeunesse algerienne.

    Le probleme n’est pas Saadane mais le regime dictateur en place á alger.

  10. aleeloo dit :

    vrémon n’importe quoi pas d’exuce trouvé il rend tous sur le soleil le pauto et la peulouse

  11. s.lamrous dit :

    Les fusées à ogives nucléaires des américains ont eu raison de nos vieux fusils.La condition physique des ricains a été nettement supérieure à celle de nos joueurs.Ils nous ont eu par leur présence active sur le ballon.

  12. p.i.2merde.dz.con dit :

    Merci Saadane, merci d’avoir mis au placard ce survêt ridicule pour te mettre en costume cravate face au yankees ; certes la couleur du costard n’était pas du meilleur goût mais côté esthétisme on peut tout te pardonner.En fait , on s’en sort bien, deux défaites et un nul et une attaque stérile mais l’équipe (ce patchwork hétéroclite) promet de belles choses pour l’avenir.
    ps: Pour l’entv et nos boss de la désinformation, la logique dans le foot est différente:
    - une défaite algérienne équivaut à un nul
    - un nul égal une victoire
    -et un victoire c’est le sacre suprême à savoir la coupe du monde
    Mais, la main étrangère, le sionisme et tutti quanti sont là encore une fois pour nous barrer la route et nous refuser même les huitièmes de finale.
    Bon vent les gars on compte sur vous pour les prochains jeux méditerranées avec ou sans Saadane et sa coustima zerga.

  13. Larme dit :

    Encore une defaite…Le vrai probleme n’est pas le talent, le potentiel, ni les richesses: C’est un manque de competences, de vision, et de strategie.
    Dans l’equipe, il n’y a pas un esprit competitif, ni de vouloir gagner.
    On ne sait pas comment exploiter les richesses et le potentiel…mais on sait comment les gaspiller et se plaindre.
    C’est malheureux. Cela se situe a tous les niveaux. En Algerie, il n’y a pas une bonne gouvernance

  14. S LAMROUS dit :

    Dommage, car il me parait que les algériens sont quelque peu amnésique en ce sens qu’il y a moins d’une année, l’équipe nationale algérienne n’existait meme pas sur le papier! Aujourd’hui,que le premier objectif qui lui fut assigné a été largement dépassé si bien que cette équipe nouvellement lancée est arrivée jusqu’à sa qualification aux phases finales de la Coupe du Monde de Football.
    Franchement, il va falloir etre un peu lucide et essayer de ne pas lacher toutes ces potentialités découvertes récemment!Il va falloir renforcer son compartiment offensif et bien entendu adopter une véritable politique de formation pour un trés proche avenir!Mais, évidemment,là c’est tout une autre question car pour se faire beaucoup de facteurs entrent en jeu!
    En reprenant le terme de notre camarade « Larme » une bonne gouvernance nationale d’abord pourrait déboucher sur des mesures à prendre pour mieux dévellopper notre sport en général.

  15. S LAMROUS dit :

    Dommage, car il me parait que les algériens sont quelque peu amnésiques en ce sens qu’il y a moins d’une année, l’équipe nationale algérienne n’existait meme pas sur le papier! Aujourd’hui,que le premier objectif qui lui fut assigné a été largement dépassé si bien que cette équipe nouvellement lancée est arrivée jusqu’à sa qualification aux phases finales de la Coupe du Monde de Football.
    Franchement, il va falloir etre un peu lucide et essayer de ne pas lacher toutes ces potentialités découvertes récemment!Il va falloir renforcer son compartiment offensif et bien entendu adopter une véritable politique de formation pour un trés proche avenir!Mais, évidemment,là c’est tout une autre question car pour se faire beaucoup de facteurs entrent en jeu!
    En reprenant le terme de notre camarade « Larme » une bonne gouvernance nationale d’abord pourrait déboucher sur des mesures à prendre pour mieux développer notre sport en général comme par exemple créer des infrastructures sportives et des écoles sportives au niveau de chaque club de foot!

  16. ZdegRdeg dit :

    Le foot ball n’est qu’un jeu. L’honneur du pays ne peut en dépendre! L’honneur du pays ne peut être terni que par ses dirigeants. Ses dirigeants par leur comportement l’ont bien fait! La preuve les différents scandales financiers.
    Si l’honnneur du pays dépendait de Saifi, Ghezal,Chaouchi etc…il faut changer de pays et vite!! On vivrait toujours dans un déshonneur.

  17. Cheika@yahoo.fr dit :

    Après les Emirs, voilà les Cheikhs! Ne devient pas Cheikh qui veut mon petit saadane, tu es là par hasard. et par un coup de ballet boutef te renverra d’où tu as débarqué, cad du néant pour brasser les millions d’Euros jetés par les fenetre pour des footballeurs morveux et frileux mais apatés par les euros. Ah ya Boutef, viendra le jour où tu rendras des comptes!!!!

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER