Internet haut débit: L’Algérie dernière au monde !

images.jpegCompilant les données, à partir de millions de visiteurs qui ont testé leur connexion sur le Speedtest.net, la société américaine Ookla a conclu que les utilisateurs algériens d’Internet haut débit sont moins bien servis que ceux des 127 autres pays du monde. 

Ookla classe l’Algérie au 128e rang mondial avec un débit moyen de 1,32 mégabit par seconde (Mb/s). Au niveau arabe, l’Arabie Saoudite arrive en tête du classement (66e) avec 3,66 Mb/s, suivie du Kuwait (2,92 Mb/s) et du Qatar (2,86 Mb/s). Le Maroc arrive à la 96e place de ce classement. Sur l’échelle mondiale, la Tunisie arrive à la 92e position avec un débit moyen de 2,27 Mb/s. La Libye, le premier pays à avoir lancé la 3G, la fibre optique jusqu’à l’abonné et la LTE dans le Maghreb, arrive quant à elle à la 106e place du classement avec 1,87 Mb/s de débit.

Le classement de la société américaine Ookla sur le plan africain révèle que la Tunisie n’est devancée que par l’Afrique du Sud (2,32 Mb/s), le Rwanda (2,43 Mb/s), l’Ouganda (2,76 Mb/s). Quand au Ghana, sa vitesse de connexion moyenne est de 8,32 Mb/s. Le meneur, la Corée du Sud, a un débit 15 fois plus rapide avec 34,19 Mb/s. La France est 19e avec 11.72 Mbs, le Canada est 33e (8,07 Mb/s), les USA 28e (10,03Mb/s).  

Commentaires

  1. Slimane n'Oulkhou dit :

    Voici le site de mesure avec les statistiques :

    http://www.speedtest.net/global.php

    Il faut cliquer sur ‘expand full list’ pour voir tous les pays.

    Je ne sais pas quelle mesure ils affichent. Ca m’étonnerais que ce soit la vitesse moyenne. Car la plupart des Algériens sont loin d’avoir des lignes de 1 Mégabits/s !

    Même les débits en Europe sont démesurés. En Suisse, l’abonnement le plus courant est de 5 Mégabits/s et le site les créditent de 14.66 Mégabits/s.

    Il faut vraiment voir la méthode utilisé pour ces statistiques pour bien comprendre.

  2. Taous dit :

    je serai plutot d’accord avec Slimane n’Oulkhou.

    De surcroit, on ne peut pas être les derniers au monde car il y a des pays, notamment africains et asiatiques, qui sont parmi les moins avancés au monde dont la situation doit être beaucoup plus difficile.

    Donc, le titre est à revoir car il ne doit absolument par refléter la réalité. Que l’Algérie soit moins bien classée que les autres pays arabes, et encore pas tous, je veux bien le concevoir, mais dernière au monde, c’est vraiment trop excessif pour que cela puisse être gobé par les internautes.

    Ne dit-on pas que tout ce qui est excessif devient insignifiant?

  3. aboudouma dit :

    l’essentiel est qu’un pays dont les rentes petrolieres et gazieres l’elisent pour etre le pionnier partout dans la region est tres mal classé dans la plupart des secteurs economiques et civilisationnels.
    La question : quel genre de roulette russe, le regime algerien a choisi pour jouer et aneantir le devenir du pays et quelles sont les raisons qui poussent la population à garder le mutisme et l’inertie malgré la situation chaotique qui prevaut et malgré les privations qu’elle subit chaque d’avantage ?

  4. ano uno dit :

    algerie sous ce regime dictatorial reste(ra) championne du monde dans tout ce qui rentre dans la negation du developpement humain.
    En 2010, rien ne fonctionne le plus normalement du monde.

    Malgré les plus de 500 milliards de dollars us engrangés grace au petrole (ps: sans compter le gaz et autres richesses du pays) depuis 1999 á nos jours, …
    -la saleté est partout, les rues, les plages, les toilettes publiques (makach) et le petit nombre qu’il existe est catastrophe personne n’ose faire son besoin naturel,…
    -tout le monde veut fuir le pays alors le meilleur diplome que ce pouvoir a reussi á inventé est celui de HARRAG dont l’institution Nobel est entrain d’etudier sur demande de scientifiques de l’accorder á Boutef en 2011 : « Prix Nobel des Harragas! »
    -le sport en general et particulierement le football ne reussi(ra) jamais meme si le meilleur entraineur du monde sera recruté…

    IL FAUT COMPRENDRE QUE LE MAL DE L’ALGERIE S’APPELLE CE POUVOIR APARTHEID ASSASSIN VOLEUR VIOLEUR CORRUPTEUR ET DANGEREUX POUR TOUTE L’HUMANITÉ.

  5. Belkacem dit :

    Même dans le domaine de l’Internet qui est une technologie que nous achetons clés en mains, nous sommes les derniers. Décidément, nous ne sommes pas encore prêts à déroger à notre habitude de caracoler en queue de peloton dans tous les domaines hormis ceux des trafics et de la corruption où nous sommes les champions incontestés et incontestables.
    Je crois que les responsables font exprès de ralentir le progrès de l’Internet tout en la maintenant hors de prix pour la simple raison qu’ils savent qu’elle représente une menace certaine pour leur survie. Au prix où elle est vendue, l’internet n’arrivera jamais chez les modestes citoyens qui la trouveront toujours hors de prix et hors de leur portée. D’ailleurs, le régime en place est conscient qu’il est dans on intérêt de tout faire pour BLOQUER toute forme de vulgarisation de ce moyen de communication dévastateur qui peut se révéler être une arme à double tranchant capable de leur couter cher, cher, cher.
    Les algériens qui n’ont pas le choix se contentent de l’ADSL telle qu’elle et ils n’aspirent guère à accéder à l’Internet haut débit que si celle-ci soit accessible pour les bourses modestes qui peinent à joindre les deux bouts par les temps qui courent. Il ne faut pas avoir honte de reconnaître qu’Internet est un LUXE que seuls les gens un peu aisés peuvent se permettre de payer.
    Ceux qui nous gouvernent ont intérêt à tout faire pour « PRIVER » le peuple de ce moyen d’évasion qui, en plus de la parabole, a permis aux algériens de se soustraire au marasme quotidien qui leur a été volontairement imposé par les décideurs qui savent que leur avenir est menacé si jamais le peuple arrivait à unir ses forces pour combattre l’hydre oligarchique qui s’est durablement installée au sommet du pouvoir tout en prenant le méticuleux soin de se barricader dans des cités interdites minutieusement gardées par les enfants du peuple qui se sont transformés en vassaux fidèles et capables de tuer père et mère juste pour avoir les faveurs de ceux qui les UTILISENT comme de vulgaires commis grassement payés pour en assurer une soumission aveugle.
    Contentons-nous de ce que nous avons entre les mains et prions pour que le peuple se réveille pour se faire entendre mais surtout pour se faire respecter et pour demander des comptes à ceux qui ont clochardisé le pays en agissant comme des voyous sans foi ni loi. Pour ne pas masser mes compatriotes et mes amis internautes qui prendraient la peine de lire mes commentaires fleuves, je crois qu’il est sage que j’arrête ici mon modeste commentaire tout en vous donnant rendez-vous pour une autre si Dieu me prête vie. Votre compatriote et éternel révolté : Belkacem.

  6. PhiberOptik dit :

    Salut
    En faite les pays arabes d’Afrique du nord ne sont pas loin les uns des autres en matière des TIC, source: http://www.itu.int/net/itunews/issues/2010/03/26-fr.aspx
    Tunisie 85, Egypte 96, Maroc 97,Algerie 100.
    Je le trouve un classement logique et normale sauf pour l’Algerie car vu
    sources naturelles (Petrol, Gaz…),ce pays doit être au moins le premier de ces pays.
    Cordialement

  7. Rah dit :

    En france c’est la Fibre Optique 100 Mo/s , ce que veut dire que un film de 700 Mo es télécharger dans 16 second , car emission es a 50 Mo/s :) avce un tarif 30 euro/ mois
    Ici 1mo/s presque 20 euro ( 1850 DA )
    J’en es marre
    Salam

  8. Momo dit :

    Je suis marocain je vis en france ma femme et algerinne ce si dit j ai souvent dans l esprit les deux peuples !!! Bon courage en attendant des jours meilleures

  9. Anonyme dit :

    bonsoir domage pour nous algeriens on est gouverné par des cancres c’est tout a fait normal d’etre parmis les derniers

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER