Affaire Matoub: qui sont les assassins ?

matoub.jpgArticle paru dans le bulletin « Kilkzanfu… » n° 12-13 (novembre-décembre 2000) qui reste toujours d’actualité.

C’est en juin 1998 que Matoub Lounès fut assassiné pas loin de son village au cœur de la Kabylie. Cet assassinat a bouleversé le monde entier et la Kabylie en particulier. La population kabyle a aussitôt déferlé sur Tizi-Ouzou. Des manifestations publiques ont gagné le pays kabyle entier.

Quelques heures après cet assassinat, Noureddine Aït-Hamouda intervient dans les médias internationaux (comme France-Infos) pour affirmer que les assassins sont les islamistes du GIA, idée fixe également développée par Khalida Messaoudi, députée-RCD au parlement algérien.

C’est ainsi une véritable « pression » médiatique qui s’exerce pour faire admettre la thèse du GIA dans l’assassinat de Lounès. Même Malika Matoub déclare que les assassins sont les islamistes du GIA. Plusieurs observateurs se posaient déjà la question de l’intérêt du RCD à vouloir imposer à l’opinion la thèse du GIA dans cet assassinat.

Malgré cette pression, les jeunes manifestants de Kabylie envahissant les rues clamaient fort « Pouvoir assassin ! ». Cette phrase à elle seule résume ce que pense la Kabylie profonde de cet assassinat. La junte militaire, au pouvoir depuis 1962, est clairement mise en cause et rendue responsable de ce crime politique par les foules des manifestants.

Quelques jours plus tard, Malika Matoub revient sur ses déclarations initiales et, avec sa mère, demande à ce que toute la vérité soit faite sur l’assassinat. Elles exigent qu’une véritable enquête soit diligentée. Elles relèvent plusieurs points d’ombre dans la gestion faite par les autorités de cette affaire. C’est au tour de Nadia Matoub, par la suite, de se joindre aux voix de Malika et sa mère pour demander une enquête sur l’assassinat. Elle n’exclut aucune thèse quant aux auteurs de l’assassinat.

Dans un texte rendu public par le MAOL, Mouvement algérien des officiers libres, en désaccord avec les généraux au pouvoir, il est donné des détails très accablants concernant l’assassinat de Matoub Lounès. Des responsables du RCD, en l’occurence Nourredine Aït-Hamouda et Khalida Messaoudi ont été cités dans ce texte. D’après le MAOL, Noureddine Aït Hamouda aurait joué un rôle important dans le complot de l’assassinat de Lounès commandité par le haut commandement militaire algérien dans le but de déstabiliser Zeroual et le pousser au départ.

Le dernier épisode en date est le reportage réalisé par la chaîne de télévision française Canal+, dans le cadre de son émission « 90 minutes », consacré à l’affaire Matoub et intitulé « la grande manip ». Ce que l’on peut retenir de ce reportage c’est la convergence de l’ensemble des témoignages vers la thèse d’un assassinat organisé par la junte militaire algérienne. Les témoignages de Malika et Nadia Matoub incitent à se poser des questions quant à l’intérêt du RCD, ou du moins de certains de ses membres dont Nourredine Aït-Hamouda, à vouloir imposer à l’opinion la thèse du GIA dans l’assassinat de Matoub.

Ainsi Malika Matoub affirme être félicitée par Nourredine Aït-Hamouda pour avoir soutenu que le GIA était le responsable de l’assassinat, et il lui aurait même proposé de lui faire rencontrer des personnes du haut commandement militaire qui sont satisfaits de ses déclarations. Nadia Matoub, affirme néanmoins que des éléments du RCD lui avaient promis des visas pour elle et ses soeurs ; en contrepartie, elle devait tenir une conférence de presse à Tizi-Ouzou pour laquelle ils lui ont rédigé la déclaration préliminaire qui disait en substance que les assassins étaient des éléments du GIA.

Commentaires

  1. ZdegRdeg dit :

    Quel aurait-lle mobile du crime pour le RCD ? Aucun! Les dirigeants du RCD étaient ses amis . Matoub était bien armé au momentde son assassinat. Il doit avoir une autorisation de port d’arme, non? Le seul mobile, »les nationalistes zélés »,pouvait être la sortie de KASSAMEN version Matoub.
    Si, non les islamistes ont mille raisons de le liquider.

  2. ab dit :

    ???????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????Qui sait?????????????????????

  3. k2raguelid dit :

    Azul fellawen ;

    triste anniversaire , le 12 eme !

    les assassins sont said saadi et hamouda . l’ambassade de france a Alger doit rendre public certaine archives …

    ar tufath.

  4. yidir dit :

    QUI SONT LES COMMANDITAIRES?

  5. ano uno dit :

    12 ans après l’assassinat de Lounès Matoub, Malik Medjnoune, entame une grève de la faim pour clamer son innocence
    http://www.algeria-watch.org/fr/article/just/matoub/clamer_innocence.htm

  6. Moh el Mokhtar dit :

    N’importe qui vous dira à Tizi que c’est la securitate du régime qui l’a tuée.Le rcd et ses deux chefs le savaient et avaient aidé à préparer le traquenard.Même les gamins le disent en Kabylie

  7. elhouta dit :

    Et même en admettant que ce soit le GIA, tout le monde sait aujourd’hui qui est le GIA, quels intérêts il représentait et par qui il était véritablement dirigé !

  8. yidir dit :

    plutot ,qui sont les commanditaires?

  9. Maazouz dit :

    Je ne crois pas que Matoub Lounes a ete assassine par le GIA…..car ils n’avaient aucun interet politique: Matoub etait un artiste et engage pour sa region. Mais l’ombre pese ailleurs pour faire de la recuperation politique.
    C’est dans cette direction qu’il faut piocher les vrais mobiles de cet assassinat. Qui a l’interet politique d’assassiner Matoub, pour recuperer la Kabylie? Pas le les trouble-fetes du GIA.

  10. MABROUK dit :

    MATOUB a été manipulé par le RCD, il a été armé par ce parti et les deux armes qu’il avait ont été remises par Ait Hamouda. N en personne. Tout le monde sait qui arme en Algérie! Il y’a beaucoup de preuves qui accablent Ait Hamouda, cet assassin doit un jour etre jugé et dire aux Algériens d’où il detient ses richesses lui et son ami Sadi. Dans un article revélation je vous dirais tout avec une liste de leurs richesses, je vous donne RDV donc.

  11. L.Smail dit :

    A BROUITA,
    Ce pseudo incarne un ramasse-tout:une brouette qui transporte des inepties et des montagnes de mensonges en plus d’allégations gratuites, du n’importe quoi ! LE FFS ne se comporte pas et ne s’est jamais comporté en « voyou » de la politique comme le pense le sieur BAROUITA , bien au contraire le FFS est trés propre dans son intérieur qu’à son extérieur!C’est un parti trés respecté à l’image de son Président Hocine Ait Ahmed internationalement reconnu homme de probité,de sérénité et d’une importance capitale pour l’ensemble de l’humanité!Quel intéret pour le FFS de récupérer politiquement Lounes Matoub qui reste quand meme une des plus grande figure du combat identitaire!Arretons de souiller sa mémoire et redonnons lui la place qu’il mérite parmi les grands précurseurs de la liberté!Au lieu de faire endosser son assassinat à des personnes non impliquées, recherchons plutot la vérité et puis faisons un travail de mémoire individuelle et collective!Ce serait pour Matoub le meilleur service à lui rendre post mortum!

  12. s.nassim dit :

    il y a ici certaines réponses qui n’ont ni queue ni tête. sur ces question on peut remarqué qu’il y a certaines gens, au lieu qu’ils commentent le présent article qui a tout dit sur l’assassinat de Matoub, n’ont trouvé comme argument que d’essayer de dévier le débat avec leurs questions qui n’ont aucune signification. svp éviter les hors sujets..!

  13. Kora dit :

    Foot et successions dans les déserts de la médiocratie.
    Saâdane devrait vraiment se rendre à l’évidence, admettre qu’il ne peut aller au-delà de ce qu’il a pu fournir jusqu’à aujourd’hui et qu’il doit maintenant céder définitivement la place à d’autres. À l’ère de la révolution du binaire et en bon «scientifique» du football, il doit faire preuve de rationalisme, d’esprit sportif, de réalisme et établir son bilan sur la base des résultats quantifiables obtenus sur le terrain.
    Les chiffres sont là, avec leur implacable vérité. Ils sont publics, mondialement connus et ne peuvent être travestis ou démentis. Ils sont sans complaisance et sans état d’âme. Ils n’ont besoin ni de traducteurs ni d’interprètes. Ils parlent d’eux-mêmes et ne peuvent dire autre chose que ce qu’ils disent. Tout le monde les comprend.
    C’est zéro ou un, négatif ou positif, blanc ou noir, défaite ou victoire, succès ou échec…. Dès lors, il suffit juste d’en tirer les conclusions qui s’imposent. Tout le reste ne serait que du bla bla, du verbiage inutile, de la mauvaise… tactique, et relèverait de la démagogie destinée à entretenir l’illusion médiatique.
    Il est clair par ailleurs que certains se positionnent et ambitionnent de remplacer Saâdane au pied levé ! Ils s’agitent depuis quelques temps déjà. Ils se disent prêts à servir et, toutes griffes sorties, lèvent les mains bien haut en gesticulant et en lorgnant vers certaines… altitudes ! Comme savent si bien le faire les députés, grassement payés à ne rien faire, qui nous représentent à l’insu de notre propre gré.
    Il faut dire que nos anciennes stars du football piaffent d’impatience, croient fort en leurs chances d’inscrire au moins un but, de finir par remporter la partie et de passer au tour suivant. D’ailleurs, ils comptent pour ce faire sur le soutien «scientifique» de la garde rapprochée du clan de fakhamatouhou pour rempiler et revenir aux affaires. Ils s’attendent en effet à ce qu’on leur renvoie l’ascenseur après qu’ils aient monté, dans la platitude des lointaines étendues désertiques de certains émirats et dans la précipitation des instructions tactiques d’avant les qualifications d’avril 2009, un fantomatique comité de soutien à un troisième mandat pour sa fakhamatouhou. Un comité dont les résultats ont pourtant été aussi affligeants et aussi nuls que ceux observés dernièrement sur certaines pelouses verdoyantes.
    Faut croire que les traversées des déserts de ces lointaines contrées arabiques, dont Saâdane est subitement devenu l’autoproclamé ambassadeur footballistique le plus zélé, sont réputées avoir certaines vertus, comme celles notamment de susciter des ambitions non seulement politiques, mais aussi résolument sportives ! C’est connu, dans tous les déserts du monde, les frontières ne sont qu’un mirage parmi tant d’autres. Comment pourrait-il alors être question d’une frontière entre le foot et la politique dans l’aridité de notre désert ?
    Fatalement, et au même titre que les politiciens, certaines ex-gloires du football algérien, candidats à la succession de Saâdane, comptent aussi sur le soutien médiatique pas du tout désintéressé de certains quotidiens sportifs, bien en vue dans la profession, qui semblent avoir engagé ces jours-ci un véritable forcing publicitaire en faveur de ces nouvelles futures fakhamatouhoum sportives avec, à l’appui, des photos, des chroniques, des articles, des interview, des biographies et même des sondage pas très «scientifiques», tellement ils ont l’air aussi bien combinés et arrangés que certains matchs de notre pauvre et médiocre championnat! Bref, un sondage plébiscite, à l’image du déroulement de nos scrutins et des résultats euphoriques qui sanctionnent les élections made in chez nous…
    Aller ! Souhaitons nous bon courage, et surtout, souhaitons à notre football beaucoup de victoires, même en cas de nuls ou de défaites, car, après tout, il s’agit bel et bien de notre football qui sera toujours à… notre image !

  14. wahrani eldjazairi dit :

    les assassins de matoub lounes c´est (RCD)??? rcd il porte que le malheur a la kabylie et t l´algerie??? comme said sadi . ait hamouda ect???

  15. l.s. dit :

    La Charte pour la éconciliation que nous a proposé le pouvoir s’avére trés faible sur le plan de la forme du fait qu’elle ne prend pas en charge tous les problémes inhérents au dvoir de mémoire et surtout de vérité!Dans le temps cette charte risque encore de multiplier des traumatisme sur des personnes atteintes dans les tréfonds de leur chair pour avoir été confisqués de la parole.Les familles de disparus autant que les familles victimes de terrorisme sont restés sur leur soif et ne voient pas aboutir leurs revendications de savoir, d’élucider les assassinats dont ils furent atteints par des groupes jusque là inconnus!Bref, si l’on apporte pas des réponses aux questionnements des uns et des autres, la mémoire sera bafoué mais l’oubli n’aura jamais lieu!

  16. à contre-courant dit :

    Au pays des aveugles les borgnes sont rois, c’est du moins ce qu’affirme avec force un vieux dicton, toujours d’actualité. Dans ce pays où les vrais penseurs ne sont pas légion pour des raisons multiples, nous assistons depuis un certain temps aux gesticulations hystériques de différentes chapelles essayant à tout prix de faire un maximum de bruit autour de leurs idoles étendards. Plusieurs cas peuvent être cités, les uns plus que les autres, tout autant ridicules et d’une indigence culturelle éclatante. Je sais que je vais faire bondir plus d’un, mais le cas du chanteur Matoub Lounes (paix à son âme) en fait intégralement partie. N’ayant, pour ma part, rien contre la personne même de cet artiste « symbole », je m’insurge, du reste, parfois contre la lecture qu’on essaye de nous vendre de ses messages. Il faut le dire, une fois pour toute, et tant pis pour la brutalité des propos, Matoub n’a jamais été (et ne pourra jamais l’être) une tête pensante ni un philosophe de haut vol, encore moins un guide spirituel. Au plus, un petit blouson des faubourgs, savamment manipulé, qui a essayé de cracher, suivant les intérêts de l’instant, ses proses teintées aux couleurs d’une rébellion sélective. Ceci dit, et après avoir balayé d’un revers de main, toutes les velléités de nous le transformer lui, et tous les autres lilliputiens de la pensée, en héros mythiques, je peux comprendre ces milliers de fans qui essayent, à travers leurs dures vies, de voir en eux (en lui), de probables et hypothétiques pourfendeurs des injustices qu’ils vivent au quotidien. Mais de grâce, qu’on nous épargne toute forme de canonisation ou de panthéonisation à l’intention de ces nombreuses « vedettes » fabriquées de toutes pièces, aux idées et discours réductrices -pour ne pas dire sectaires- faits pour galvaniser des masses sincères mais inconscientes des véritables enjeux. B.Salem.

  17. youcef dit :

    en algerie ,soit on taxe les islamistes pour les encercler comme si ces islamsite n ont pas le droit de parler ou de fairela politique alors qu ils sont majoritaire en nombre mais miniritaire en moyens
    soit on taxe les kabyle pour encercler la kabylie ou les hommes libre de la kabylie qui denoncent la HOGRA
    pourquoi nous ns soyons pas algeriens ,mesulamns en general ,civilisés et amazigh en identité et traditions et travaillons ensemble pour interpreter les valeurs de l islam et les valeurs identtairs en paralele et correctement
    ce n est pas mieu c est pas mieur de s unir pour ne pas laisser les autres regner
    les islamistes de l epoque n avaient rien contre matoub et n avait pas interet
    mais qui est derriere cette taxe gratuite toujours soit contre ceux ou celles
    laissons la naifete ailleurs
    la politqiue avec honnette c mieu
    ya pas mieu k les verite reeles et pas basé sur la haine ou l hostilité
    a la fin , la verite s impose

  18. Maazouz dit :

    Il faut arreter d’accuser les gens a tort et a travers. Tant qu’il n’y a pas de preuves tangibles, vous n’avez aucun droit d’accuser les gens. Certes, Matoub (allah Yarhmouhe) a ete assassine pour des raisons politiques, donc il y a eu des assassins et des commanditaires. C’est a la justice de faire son travail et de trouver les coupables avec des preuves….Tant qu’il n’y a pas de preuve, il faut arreter votre cinema, votre haine, votre ignorance, votre manque de maturite.
    Que la justice fasse son boulot, sinon, si elle n’est pas capable, qu’elle aille paitre et manger du bouzouloof

  19. sofiane dit :

    ces un fait matoub est mort, quel sera l’interet de l’etat de l’asasiné? aucun, de toute maniere matoub été pas vraiment interessant… a par fumé, boire foutre sa merde il servai a rien!

  20. taratata dit :

    dieu le sait

  21. Tafsut75 dit :

    Vous êtes vraiment aveugles voir naïfs sinon très con. Le RCD a été mis en place par Mohamed Touati, un Général major en mettant SAID SADI à la tête de ce parti. Ce général était conseiller militaire de boutef de 2000 à 2004. Bref, il est clair que ce parti est un parti manipulateur et surtout du pouvoir. Matoub a été assassiné par le haut commandement militaire par l’intermédiaire du RCD afin de déstabiliser la région et pousser le président au départ. Réveillez vous bon sang et arrêtez de subir et vous voiler la face !!

  22. guenane dit :

    les parents du troubadour ont denonce le rcd sur canal +__peu importe qui le pouvoir ou le gia __pour l’accusation on retiendra le gia c’est connu _il n’a lache personne par sa haine ivrogne et drogue qu’il etait ,ni le gouvernement ni les muslims ni dieu il l’a cherche il a trouve,nullement une perte,un sectariste -integriste en moins __qu’il rotisse en enfer

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER