Algérie: Foot et successions dans les déserts de la médiocratie

saadane452585.jpgKora pour « Algérie Politique »

Saâdane devrait vraiment se rendre à l’évidence, admettre qu’il ne peut aller au-delà de ce qu’il a pu fournir jusqu’à aujourd’hui et qu’il doit maintenant céder définitivement la place à d’autres. À l’ère de la révolution du binaire et en bon «scientifique» du football, il doit faire preuve de rationalisme, d’esprit sportif, de réalisme et établir son bilan sur la base des résultats quantifiables obtenus sur le terrain.

Les chiffres sont là, avec leur implacable vérité. Ils sont publics, mondialement connus et ne peuvent être travestis ou démentis. Ils sont sans complaisance et sans état d’âme. Ils n’ont besoin ni de traducteurs ni d’interprètes. Ils parlent d’eux-mêmes et ne peuvent dire autre chose que ce qu’ils disent. Tout le monde les comprend. C’est zéro ou un, négatif ou positif, blanc ou noir, défaite ou victoire, succès ou échec…. Dès lors, il suffit juste d’en tirer les conclusions qui s’imposent. Tout le reste ne serait que du bla bla, du verbiage inutile, de la mauvaise… tactique, et relèverait de la démagogie destinée à entretenir l’illusion médiatique.

Il est clair par ailleurs que certains se positionnent et ambitionnent de remplacer Saâdane au pied levé ! Ils s’agitent depuis quelques temps déjà. Ils se disent prêts à servir et, toutes griffes sorties, lèvent les mains bien haut en gesticulant et en lorgnant vers certaines… altitudes ! Comme savent si bien le faire les députés, grassement payés à ne rien faire, qui nous représentent à l’insu de notre propre gré.

Il faut dire que nos anciennes stars du football piaffent d’impatience, croient fort en leurs chances d’inscrire au moins un but, de finir par remporter la partie et de passer au tour suivant. D’ailleurs, ils comptent pour ce faire sur le soutien «scientifique» de la garde rapprochée du clan de fakhamatouhou pour rempiler et revenir aux affaires. Ils s’attendent en effet à ce qu’on leur renvoie l’ascenseur après qu’ils aient monté, dans la platitude des lointaines étendues désertiques de certains émirats et dans la précipitation des instructions tactiques d’avant les qualifications d’avril 2009, un fantomatique comité de soutien à un troisième mandat pour sa fakhamatouhou. Un comité dont les résultats ont pourtant été aussi affligeants et aussi nuls que ceux observés dernièrement sur certaines pelouses verdoyantes.

Faut croire que les traversées des déserts de ces lointaines contrées arabiques, dont Saâdane est subitement devenu l’autoproclamé ambassadeur footballistique le plus zélé, sont réputées avoir certaines vertus, comme celles notamment de susciter des ambitions non seulement politiques, mais aussi résolument sportives ! C’est connu, dans tous les déserts du monde, les frontières ne sont qu’un mirage parmi tant d’autres. Comment pourrait-il alors être question d’une frontière entre le foot et la politique dans l’aridité de notre désert ?

Fatalement, et au même titre que les politiciens, certaines ex-gloires du football algérien, candidats à la succession de Saâdane, comptent aussi sur le soutien médiatique pas du tout désintéressé de certains quotidiens sportifs, bien en vue dans la profession, qui semblent avoir engagé ces jours-ci un véritable forcing publicitaire en faveur de ces nouvelles futures fakhamatouhoum sportives avec, à l’appui, des photos, des chroniques, des articles, des interview, des biographies et même des sondage pas très «scientifiques», tellement ils ont l’air aussi bien combinés et arrangés que certains matchs de notre pauvre et médiocre championnat! Bref, un sondage plébiscite, à l’image du déroulement de nos scrutins et des résultats euphoriques qui sanctionnent les élections made in chez nous…

Aller ! Souhaitons nous bon courage, et surtout, souhaitons à notre football beaucoup de victoires, même en cas de nuls ou de défaites, car, après tout, il s’agit bel et bien de notre football qui sera toujours à… notre image !

Commentaires

  1. justice&verite dit :

    le comble qu’aucun responsable digne du nom ne presente son bilan au peuple et le plus grave malgré les resultats negatifs qui parlent leur propre language ces autos proclamés responsables se collent dans le siege et veulent crever dedans.

    Est-ce la culture arabe chez tous les responsables arabes qui les distingue?

    Il y’a qu’á voir l’age de ces canassons de polichinels qui depassent la retraite mais qui s’accrochent á la mort,…
    et alors la jeunesse algerienne s’octroie automatiquement le fameux diplome de HARRAG!

    Ces polichinels volent et violent la nation algerienne puis ils se cachent dans un poste de (vice) president ou ambassadeur cad une pension en or jusqu’á leur cerceuil expedié souvent du fameux hopital de Paris.

    Au bon entendeur.

  2. algerien d'en bas dit :

    nous avons un très bon groupe de joueurs ,ce qui a manqué c’est un entraineur de valeur ,ambitieux et compétent
    1)de valeur : qua fait saadane au niveau internationale ? rien , faut il faire encore du sociale la ou on na pas besoin ?l’algérie ne mérite elle pas un grand nom , somme nous plus patriotiques que les autre grande nations du fooball qui ont un etranger comme entraineur de leur E.N,la nationalité est elle le critere primordial dans le choix d’un entraineur avant la compétence et son C-V , A T’ON LE DROIT DE FAIRE DU COPINAGE EN BRADANT NOTRE CHER DRAPEAU EN CHOISISANT SES AMIS AU DEPENT DES GRAND SACRIFICE DE CE PEUPLE ?
    2)ambitions : qu’on saadane dit que la coupe d’afrique des nations est une préparation au mondial 2010 ne prépare t’il pas l’opinion algérienne a une élimination précoce ? pourquoi aller jouer si on a pas dans sa tète le but de ramener ce trophée ? se préparent on au cours d’une compétition comme la CAN ? et une fois en afrique du sud il nous dit que nous sommes en afrique du sud pour préparer la prochaine coupe du monde en 2014 , ca c’est comme on dit chez nous c’est pour ramener du temps ( idjib el ouakt bina ) alors MR saadane s’il vous plait arrétez de nous prendre pour des idiots ou des poissons rouge a mémoire courte
    3) compétent :sans etre un technicien du foot mais en lisant les commentaires de ces dernier le travail de saadane dans ses choix des joueurs et tactique est a la base du débâcle de notre E-N en coupe du monde :
    – jouer en arrière avec une tactique purement défensive est la cause de ZERO but pour , avec 2 buts contre ne dit on pas la meilleur defence est l’attaque !
    – le pauvre raghal titulaire depuis sa venue en E-N puis stérilisé par la tactique purement defensive de saadane ,au bond de touche le premier match et qui rentre sans preparation psychologique adéquat en deuxième mi-temps
    – l’autre victime c’est chaouchi ,qui apres la sorite de ghazal a eu une remontée de son sub conscient des evenement du match contre l’egypte en coupe d’afrique qui lui a fait perdre toute sa concentration
    – avoir des bijoux comme boudebouze , abdoune (l’éternel remplaçant ) et dire qu’on na pas d’attaquant est loin de justifier tes choix défensifs Mr saadane
    -faire une fixation sur saifi diminué physiquement et trahi par son age est des prérogatives de la DAS (direction de l’action sociale )
    -faire rentrer un demi défensif au moment ou il faut marquer pour se califier au deuxieme tour contre les USA donc ou un besoin de renfort en attaque est indiquer est une autre grosse grosse erreur Mr saadane
    PARTEZ ? PARTEZ Mr SAADANE , ON A CONFISQUER L’ALGERIE AU PEUPLE , LAIISEZ LUI VOUS ET VOS AMIS AU MOIN LE FOOT , VOS MAINS SONT STERILES TOUT CE QUE VOUS TOUCHE EST TRANSFORMER EN ECHEC ,
    hasbiya allahou oua ni3ma el ouakil hasbiya allahou oua ni3ma el ouakil hasbiya allahou oua ni3ma el ouakil

  3. Maazouz dit :

    L’euquipe nationale a les capacites d’aller au moins jusqu’en demi-finale, mais ce qui a manque, c’est un bon coach. Un coach veut dire les qualites d’un leader et d’un manager. En Algerie, Saadane a fait son temps. Il fallait mettre un autre qui aurait insufler autre chose a l’E.N, le team spirit, l’esprit de gagner, l’esprit de rapace…et jouer a l’offensive. L’E.N n’a pas joue au football, ils ont joue comme on joue dans un quartier de Bab-El-Oued au ballon. On dit que Saadane a beaucoup d’experience, mais une experience sans resultats, c’est comme une intelligence initulisable. Il faut des resultats, c’est cela le barometre et la mesure de l’experience. Le reste est du bla-bla au Souk d’El-Harrach, cela veut une experience confinee dans l’incompetence. l’E.N n’a pas besoin d’experience, elle a besoin d’un bon coach, et d’une bonne equipe technique, mais pas d’une famille du copinage.

  4. elhouta dit :

    On voit bien qu’on veut placer Madjer bessif ! Il est évident qu’il bénéficie de tous les soutiens en haut lieu . Il est sur tous les journaux et son ego semble plus gros que lui.

  5. KK dit :

    Madjer l’a déclaré :«on veut me barrer la route de la sélection…» !!! Il ne doute de rien et doit penser être le meilleur, le seul, l’indispensable et que l’EN doit lui revenir de droit. Ça promet ! C’est le moins qu’on puisse dire.

  6. dicton oublie dit :

    je vois que l algerie possede 35000 000 de specialiste dans le domaone du sport et que tous sont des vrais genies du sport roi quand on entends les vrais monsieur du foot ball felecitent monsieur saadana et que nous on les critiques ses manieres et ses techniques on oubliant que monsieur l entraineur national a fait plus qu il en faut et en plus il est plus algerien que ces messieurs qiu se cachent derriere les cameras et les plumes pour lancer leur venim n importe ou on a oublie qu on avait demande a monsieur saadane que la simple qualification a la coupe d afrique alors ne soyons pas plus royaliste que le roir monsieur saadane svp ne prennait ces dires pour de l argent comptant et prouver a ces minablis que vous capable et je sais que vous l etes malgre que je ne suis pas un feru du ballon rond mes sinceres felicitations pour tout le travail que vous avait fait a vous et toute votre equipes

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER