Archive pour juin, 2010

Témoignage sur Ali Mecili

alimecili.jpgRamdane Sadi pour « Algérie Politique »

Pour autant qu’il m’en souvienne, c’est depuis 1971/72 qu’Ali Mécili m’avait, à l’occasion de la campagne de promotion faite autour de Taos Amrouche pour sa première (et combien mémorable!) série de récitals au 18h du Théâtre de la Ville, « recruté » comme son contact régulier. Parmi les personnes qui allaient immédiatement et, à des degrés divers, directement être impliquées, il y avait Madjid Bali, Hachemi Naït Djoudi, Boussaad Mammeri et mon frère Hend.

Je ne saurais affirmer que tous étaient présents à la réunion, organisée autour d’Aït Ahmed par Ali fin 72 début 73 dans un hôtel du 6ème arrondissement, crois-je me souvenir.

Ces contacts avec Aït-Ahmed ont été relativement suivis, jusqu’à des rencontres à Lausanne à plusieurs reprises, jusqu’aux années 80.

Naturellement mon frère Saïd avait été mis au courant de ces contacts, qui me valurent d’être arrêté et refoulé aux frontières à deux reprises en août 1973: A Maghnia d’abord, à l’aéroport (Maison Blanche) ensuite.

Plus tard, vers 1985, j’ai même organisé avec le soutien de feu mon bon maître feu Robert Jaulin, le premier (à ma connaissance et à cette date en tout cas) meeting ouvert au public de Aït-Ahmed en Europe dans un amphi, plein à craquer, de Jussieu-Paris qui avait réuni quelque 500 personnes. Un ou deux jours avant, ce meeting précédé d’un bon « tractage », avait aussi fa(????)

(Lire la suite)

Ould Abbes: Jamais sans ma fille !

ould.jpgLe nouveau ministre de la Santé est arrivé à son département avec armes et bagages. En effet, Djamel Ould Abbès, installé hier à son nouveau poste, était accompagné de sa chargée de communication qui n’est autre que sa fille. Le titulaire du poste, en fonction depuis une dizaine d’années, s’est ainsi vu relégué au second plan hier lors d’une sortie du ministre de la Santé à l’INSP, ont relevé des présents. Le Soir

Mascara: 280 milliards de dégâts causés par une entreprise chinoise

route.jpgLa direction des Travaux publics de la wilaya de Mascara a estimé à 280 milliards de centimes les dégâts au niveau de routes.  Selon un état des lieux établi par la DTP, ces dégradations ont été enregistrées le long des 130 km de route, et particulièrement la route nationale N°17 reliant Bouhanifia-Hacine et Mohammadia. Ces dégâts ont été provoqués par la circulation d’une façon permanente, de jour comme de nuit, des camions de gros tonnage appartenant à l’entreprise chinoise CITIC, chargée de la réalisation de ce projet. Ce qui a eu pour effet de provoquer des crevasses et nid-de-poule à la base de la chaussée de cette route à grande circulation. Ce qui n’a pas été sans causer des désagréments aux usagers avec, le plus souvent, des accidents de la circulation, rapporte La Voix de l’Oranie.

(Lire la suite)

ENSV: La justice ordonne aux 12 étudiants de quitter les lieux

 

annex345fdf.jpgLes 12 étudiants accusés par la direction de l’École nationale supérieure vétérinaire d’être derrière la grève illimitée sont sommés de quitter les lieux sous 24 heures et d’ouvrir les portes au premier responsable du campus, rapporte Liberté. C’est le verdict rendu hier en fin d’après-midi par le tribunal administratif près la cour d’Alger. La justice ne s’est toutefois pas prononcée sur le caractère de ce mouvement de grève.

1...1011121314

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER