• Accueil
  • > Monde
  • > France/Afrique: alignement des pensions des anciens combattants des ex-colonies

France/Afrique: alignement des pensions des anciens combattants des ex-colonies

sarkozycropped.jpgAFP:  Nicolas Sarkozy a annoncé mardi l’alignement des pensions de tous les anciens combattants résidant à l’étranger, quelle que soit leur nationalité, lors d’un déjeuner avec les dirigeants de treize anciennes colonies françaises en Afrique, une mesure attendue depuis des décennies. « C’est pour témoigner de notre reconnaissance indéfectible envers les anciens combattants originaires de vos pays que nous souhaitons les voir bénéficier désormais des mêmes prestations de retraite que leurs frères d’armes français », a déclaré le président français. « Il est des dettes qui ne s’éteignent jamais, jamais. C’est le cas de celle que la France a contracté envers vos pays, où commença à briller voici soixante-dix ans la flamme de la France libre et dont les fils ont versé leur sang pour libérer la France. Il était temps de reconnaître avec toute la solennité qui convient », a poursuivi le président français. Selon l’Elysée, un projet de loi devrait être déposé à cette fin devant le Parlement « dès la rentrée prochaine ».

Répondant en tant que doyen des chefs d’Etat africains invités au propos de Nicolas Sarkozy, le président camerounais Paul Biya s’est réjoui de cette mesure. « Votre décision sera unanimement saluée non seulement par les Etats ici, mais aussi par l’ensemble de nos opinions publiques », a lancé M. Biya. Dans une décision rendue le 28 mai, le Conseil constitutionnel avait estimé non contraire au principe d’égalité que les pensions soient différentes, selon que l’ancien combattant réside en France ou à l’étranger. Mais il avait alors censuré des dispositions législatives qui réservaient un sort différent aux bénéficiaires français et étrangers qui résident à l’étranger. Selon le secrétariat d’Etat aux Anciens combattants, cet alignement devrait bénéficier à quelque 30.000 personnes.

L’arrêt du Conseil constitutionnel exigeant cet alignement, réclamé depuis des décennies, avait été salué comme une « décision historique ».

Le gel, ou « cristallisation » des pensions au moment de l’indépendance des colonies françaises, était vécu comme une injustice infligée par la France à l’égard de combattants qui s’étaient battus pour elle pendant les deux guerres mondiales, en Algérie ou Indochine, au prix de la vie de dizaines de milliers d’entre eux.

En novembre 2006, l’Assemblée nationale avait entériné à l’unanimité la revalorisation des pensions des anciens combattants des ex-colonies, un dossier en souffrance depuis 45 ans et débloqué par l’ex-président Jacques Chirac lors de la sortie du film « Indigènes » qui avait remis au premier plan le sort des anciens combattants d’Afrique, de Madagascar et d’Indochine.

Cette « décristallisation » ne portait toutefois que sur « la retraite du combattant », distincte de la pension de retraite et versée au titre de la détention d’une « carte de combattant ».

Les pensions de retraites, versées en fonction du grade ou de la durée d’engagement sous les drapeaux, n’avaient en revanche été que partiellement alignées.

Commentaires

  1. p.i.2merde.dz.con dit :

    C’est nous les africains qui sommes venus de loin, marcher au pas sur les champs elysées un 14 juillet à la gloire de Sarkozy et de ses beni oui oui d’invités, une bande de dictateurs qui torturent et tuent nos peuples dans un total huis clos. Pauvre Afrique.

  2. improvisateur dit :

    Y A PLUS BON « BANANIA » !

    Le continent souche de l’humanité, l’Afrique, est en train de terminer tragiquement et en silence sa longue descente vers les abîmes. Son certificat de décès est sur le point d’être paraphé.

    Le « noir » Banania qui souriait à pleines dents blanches (en déclamant son célèbre slogan: Y A BON BANANIA) pour les mérites d’un chocolat esclavagiste et raciste se retrouve en fin de parcours.

    A la fois édenté et ruiné par la malédiction de ses propres gouvernants actuels et par les ravages d’une colonisation qui en a fait un sous homme corvéable à souhait. Aujourd’hui le sida, les guerres civiles ethniques et religieuses ont pris le relais, terminant la sale besogne d’une façon méthodique.

    L’Afrique noire risque de disparaître d’ici peu des écrans de contrôle de la conscience humaine. Le sourire noir n’est plus photogénique donc plus rentable!…D’où cette totale indifférence!

    Des doutes sur la réalité des enjeux stratégiques et les résolutions sur les droits de l’être humain viennent fatalement à l’esprit.

    Et si tout ce simulacre d’aide au développement que préconisent les nations nanties avec menaces de sanctions contre les protagonistes des différentes faillites sanguinaires cumulées qu’a connu ce continent n’étaient que rideau de fumée. La politique internationale et ses conflits factices ne sont-ils pas que pure invention. Une farce doublée d’une duperie manifeste faites pour brouiller les cartes.

    Alors je commence à rêver bien éveillé : pêle-mêle… et si… le 11 Septembre…un show à l’américaine préparé par les stratèges du pentagone, le méchant et austère président Iranien un toutou fidèle de l’oncle Sam…. Palestine et Israël un simulacre de guerre, le terrorisme un exercice mondial piloté de main de maître par les détenteurs du pouvoir, la guerre froide fomenter de toute pièce, le Ché un salaud à la gueule d’ange, les révolutions un piège à cons, la liberté un concept utopique, les nations unis une société secrète et si… et si…

    Avec des si on pourrait même faire une guerre propre où les victimes ne seraient pas uniquement les citoyens innocents.

    Mieux, les plus futés vous direz : et si on la faisait pas du tout, sale ou propre ?!

    Impossible ! C’est le seul si irréalisable, car sans la terreur exercée sur les peuples nos gars du début, les puissants et leurs amis dictateurs du tiers monde et autres seigneurs de de l’est et de l’ouest, ne pourraient pas se retrouver ensemble pour parler des projets de « Paix » !

    Un prétexte, voyons, pour accorder leurs violons en vue de finaliser leurs suprématies respectives au détriment des plus démunis. Loin des caméras de la mondovision, ils peuvent en toute quiétude finir d’achever méthodiquement… l’enterrement de centaines millions de « BANANIA et assimilés » !

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER