Béjaia: la fermeture des routes, un moyen de lutte

route.jpgLes habitants du village Tiaâzibine dans la commune de Barbacha ont procédé dans la matinée d’hier à la fermeture de la RN75 pour réclamer la réalisation des projets de développement local. Les citoyens exigent le démarrage des travaux de la réfection de la route qui mène à leur localité. De leur côté, les habitants du village Dar Djebel, au chef-lieu de la wilaya, ont fermé, hier, la RN12 et le siège de l’Algérienne des eaux (ADE), et ce, afin d’exiger leur alimentation en eau potable.

Les habitants de la localité d’Allaghène dans la région de Tazmalt ont fermé la route pour le deuxième jour consécutif pour réclamer la fin des travaux de réfection de la ligne de chemin de fer qui, selon eux, cause beaucoup de désagréments à leurs maisons, puisque certaines devraient êtres démolies. Il y a quelques jours, des jeunes d’Aokas ont fermé la route nationale pour exiger la réouverture de la grotte féerique. Dans la commune de Timezrit, les habitants de Lotta ont fermé la route nationale 26 durant une journée pour réclamer la réfection d’une route. Synthèse d’El Mouhtarem

 

Pas encore de commentaires.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER