L’Algérie, c’est la quadrature du cercle

belkhadem.jpgAnissa pour « Algérie Politique » 

Si l’Algérie s’est retrouvée dans cette situation inextricable, il y a deux causes fondamentales:
a) Le FLN qui a déstructuré toute la société civile algérienne, avec intention bien calculée pour garder le pouvoir à jamais, en s’appuyant solidement et en favorisant la junte militaire et la DRS.
b) Les revenus de manne pétrolière et du gaz pour asseoir financièrement, non pas le développement du pays, mais la caste dirigeante et loyale.
c) Application d’une politique aveugle, non rationnelle, ni pondérée, ne répondant pas aux aspirations du peuple et aux besoins du développement du pays. Une bonne politique de prestige a été appliquée pour le show international.

De ces 3 causes, les conséquences évidentes qui en découlent de ce type de gouvernance ont été nombreuses et catastrophiques pour la nation, entre autres:

1) Le gaspillage colossal des ressources du pays (des milliards de dollars partis en fumée pour rien !) et du potentiel humain (fuite des cerveaux), sans aucun rendement de comptes, ni d’accountabilité au peuple.
2) Le peuple s’est fait ballotté de mensonge en mensonge, pour étouffer toute prise de conscience concernant les affaires de la nation.
3) A tous les niveaux, sans compter le terrorisme généré, la répression, c’est la décrépitude de la nation.
4) L’inadmissible est devenu la norme admissible, et une réalité schizophrénique quotidienne pour chaque citoyen. Dans tout cela, le peuple s’est retrouvé en étau, dans une cloison fermée hermétiquement, avec une fuite massive de l’élite, et une haraga de tous les jours sur nos côtes.
5) Naissance d’une multitude de partis politiques qui sont incapables d’amener des solutions politiques adéquates pour le pays. C’est la quadrature du cercle.

Commentaires

  1. Belkacem dit :

    Je remercie la sœur ANISSA de m’avoir donné l’occasion de commenter ce sujet qui me tient tan à cœur. Je peux résumer le tout en disant que la cause principale de notre décadence programmée n’est plus ni moins que la volonté délibérée de la « famille révolutionnaire » à s’approprier le pays, son histoire, ses richesses et même son destin et sa destinée. Tant que le FLN n’est pas rangé dans les casiers de l’histoire nous ne sommes pas encore au bout de nos peines à moins d’une prise de conscience populaire, c’est-à dire d’une révolte populaire généralisée qui ne prendra fin que lorsque ces canailles soient définitivement éradiquées de notre univers. Si on veut que le pays soit à l’image des nations civilisées, il faut commencer par mettre sur pied des tribunaux populaires qui auront pour mission principale de JUGER puis de CHATIER ceux qui sont à l’origine des maux dévastateurs qui ont fini par ébranler les fondations de la Nation qui est en danger d’implosion imminente. Il faut commencer par mettre au placard l’ONM et toutes les autres organisations parasites qui gravitent autour de ce nid de vipères et je ne le répèterai jamais assez en criant haut et fort que le pays a été pris en otage par une bande de faussaires qui se sont donné le mot pour piller le pays et le ruiner par leurs indues pensions qui vont finir par VIDER les caisses du Trésor Public qui est devenu une véritable source de profits incommensurables que les « Faux Moudjahiddines » prennent mensuellement. Alors que des algériens authentiques meurent de faim et de maladies chroniques, une poignée de voleurs se partagent équitablement entre eux la manne pétrolière qui leur permet de mener la vie de pachas et d’habiter des palais construits grâce aux deniers publics.
    Je suis bien d’accord avec la compatriote auteur de l’article lorsqu’elle parle de la fuite des cerveaux et la marginalisation des compétences avérées qui sont chassées ou mises sous l’éteignoir. Les Faux maquisards qui ont squatté les hautes sphères du pouvoir n’ont aucun intérêt à permettre aux têtes bien pleines et bien faites de s’approprier le pouvoir. Ils savent que tant qu’ils détiennent les rênes du pouvoir et que RIEN ne leur échappe dans ce pays, ils seront tranquilles pour leur avenir que SEULS les cadres authentiques sont en mesure de MENACER. Et le comble c’est lorsque vous constatez que ces mercenaires sont en train de tout mettre en place pour passer le flambeau à leurs enfants comme si le pays était leur HERITAGE familial qu’ils ont tous les droits de protéger et de LEGUER, le moment venu, à leurs propres héritiers. Dommage pour ce pays qui n’a pas encore vu le bout du tunnel tant que les nouveaux colons sont au pouvoir d’où ils peuvent faire la pluie te le beau temps. Puisse Dieu nous délivrer de cette hydre venue des abysses de la Géhenne ! Je vous laisse entre les mains du Tout Puissant et vous souhaite de passer une journée paisible. Votre frère Belkacem.

  2. aboudouma dit :

    je crois qu’une autre dimension du « cercle » a ete oubliée: celle de la politique etrangere regionale hostile et destabilisante de ce regime vis a vis des voisins afin d’empecher le peuple algerien de savoir, comparer et exiger .

  3. algerie dit :

    je suis totalement d’accord avec le redacteur de l’articlecar aujourd’huis c’est le fln qui gere le pays qui place des incopetents dans des postes cles et stratigique dans le pays.
    ces incomptent n’aiment pas l’algerie malgre leurs discours populistes.
    je vous cite des exemples irréfutable
    a la caisse nationale d’assuance chomage pour acceder au poste de directeur il faut etre un militant de fln
    le directeur général est du fln presque tous les directeurs régionaux sont du fln.
    je suis pas contre de nomer les militants du fln mais il faut aussi prendre en conseideration la competence
    a tzi ouzou le directeur regionale est du fln est un incompetent de la premiere la classe comment explquer de nomer un diirecteur qui n’a pas fait des etudes universitaires, qui ne metrise pas l’outil informatique plus que ça ce fammeau directeur ne cesse de nommer les cadre superieurs de la boite sur les memes critaires ex le chef d’agence de bouira…..

  4. Misere dit :

    Je suis d’accord avec l’analyse, mais je vais y ajoueter une autre consequence que vous aves oublie, vue la richesse de ce pays, et le socialisme que l’on nous a dit pour la repartition des richesses.
    Voila le resultat de ce socialisme:
    http://www.youtube.com/watch?v=YJhVWZJoU-A

    S’il y a cela en Algerie, ce n’est pas la politique etrangere, ni les pays etrangers, qui l’ont cree chez nous, c’est bien la gouvernance du FLN depuis 1962, avec tous les slogans demagogiques du FLN sur le socialisme

  5. Anonyme dit :

    Mon père, Rabah, a lutté contre l’occupant de 54 à 62,il est décédé en 1995 et s’il avait été plus jeune je pense qu’il aurait prit les armes contre ces fachos car après l’indépendance il ne voyait pas son pays gouverné par des profiteurs et il faut avouer qu’ils ne sont incompétent que pour le peuple, qui pour le moment est doux comme le mouton, mais jusqu’a quand??????

  6. EL HADI dit :

    A défaut de compétence certains ont utilisé la manipulation de l’histoire de tout un peuple pour usurper des postes de responsabilité des les années soixante la pensée unique a été instituées puis vint la période du clientelisme autour d’un régime pseudo démocratique qui a laissé la porte grande ouverte aux aventuriers et aux opportunistes ,les premiers ont été partiellement mis en veilleuse par contre les opportunistes ont poussé comme des champignons (vénéneux )s’octroyant le monopole du « patriotisme »et de la « morale » ils ont cultivé la pensée unique et la médiocrité à travers les médias et en particulier une télévision médiocre qui donne une image dégradante du pays , la stratégie de ces mercenaires est claire: faire fuir les compétences locales et fermer les portes aux investisseurs venant de l’étranger évitant ainsi toute concurence . Les évènements des années 90 n’ont pas dissuadé cette horde d’opprtunistes médiocres, boulimiques donnant une image d’un peuple algérien dégradante alors qu’ile ne représentent eux mêmes qu’une infime partie de ce peuple; le peuple algérien était connu pour sa loyauté et sa générosité . Je suis persuadé qu’il y a encore une minorité parmi les dirigeants qui ont
    encore les valeurs sus décrites et les compétences voulus qui finiront par marginaliser les parasites ,les incompétents corrompus .En attendant j’exhorte tous les amoureux désintéréssés de ce pays à poursuivre le combat des idées et à « limer leurs cevelles contre celles des autres » le bien finira par triompher et l’Algérie retrouvera la place qui lui revient de droit parmi les nations civilisées ,prospers et tolérantes .

  7. Degla dit :

    Il y a encore la consequence d’une economie non productive et contreproductive. En Algerie, on ne produit rien. Tout est importe sauf l’air. Tout cela ne vient pas de la lune, c’est la consequence d’une mauvaise politique. Tant que le peuple et certains partis politiques ne prennent pas conscience et font leur boulot, il ne va rien se passer, ni changer dans ce pays. On va se retrouver dans une Argentine a la Pinochet: Une seule verite est celle du FLN. C’est tout

  8. Anonyme dit :

    Qu’ils vont en enfer les non inconnus

  9. said de tizi dit :

    Dans ce pays, on s s’amuse à faire des mots croisés faute de trouver meilleure occupation! En effet, énormément de constats et de critiques adressés au pouvoir qui, au lieu d’être démonté par ce genre de discours,se renforce davantage et se consolide car il se tient toujours prêt à rebondir quand il le faut et au moment où il le faut! Un homme averti en vaut deux! Wach ? On a pas fini de se donner en spectacle aux autres pays avancés ? Où sont les partis politiques qui sont censés avoir des ambitions pour gagner les élections présidentielles et législatives comme cela se fait en Europe, aux états unis, en Amérique du Sud et ailleurs dans les pays avancés ?

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER