• Accueil
  • > Libre débat
  • > Algérie: Il faut sévir sans ménagement contre les délinquants et les brigands

Algérie: Il faut sévir sans ménagement contre les délinquants et les brigands

delinquants.jpgBelkacem pour « Algérie Politique » 

Merci d’avoir pris la peine de reprendre cet avertissement important qui nous vient de Monsieur LAZOUNI de «Tarik-Essalama» qui nous met en garde contre certaines pratiques criminelles utilisées par les bandits de grands chemins qui font la loi dans le pays. Il faut reconnaître que l’insécurité est partout et vous n’êtes à l’abri nulle part même pas dans votre maison que vous avez pris le soin de fermer à clef.  Selon moi, c’est lorsque l’Etat est absent ou qu’il est INDULGENT avec les criminels que ces derniers deviennent FEROCES et CRUELS. Les agressions diurnes et nocturnes sont devenues si fréquentes qu’on a l’impression de vivre en pleine jungle. Voyez-vous, mêmes les brigands innovent dans la manière de détrousser les gens qui leur tombent entre les pattes. Encore merci au Webmaster, en mon nom et au nom de tous ceux qui sont obligés de rouler la nuit pour une raison ou une autre.

Un constat personnel: Bizarrement et je crois que je ne suis pas le seul qui l’ai remarqué, il m’est arrivé de revoir certains malfaiteurs LIBRES comme le vent après quelques jours de détention alors que les lourdes peines qui leur auraient été infligées devaient les maintenir en détention plus longtemps. Dernièrement, un dealer notoirement connu, un multi récidiviste irrécupérable s’est retrouvé en liberté juste après quelques trois mois de détention alors qu’il avait été condamné pour trois ans de prison ferme. 

Renseignements pris, on m’a fait savoir qu’il aurait été élargi parce qu’il souffrait d’asthme et que sa santé commençait à en pâtir. Il est libre et il active normalement dans son commerce habituel au vu et au su de tout le monde. N’est-ce pas révoltant ! Et dire que, de nos jours à cause des instances des droits de l’homme et du respect des prisonniers, il leur accordé des permissions et des frais de sortie. C’est du délire !

Les prisons sont devenues tellement accueillantes qu’il arrive que certaines gens, pour se reposer, commettent des délits mineurs justes pour retrouver le gite et le couvert gratuits qu’offre la prison qui est devenu un lieu de DÉLASSEMENT et de détente.
Je crois que le seul moyen de faire revenir la paix et l’ORDRE dans ce pays c’est de SEVIR sans ménagement contre les délinquants et les brigands en leur infligeant de sévères sanctions mais surtout en les UTILISANT à des fins sociales ; en les faisant travailler pour le compte de la collectivité et le seul moyen de leur faire regretter le jour où ils sont nés c’est de les déporter au sud, à l’extrême sud du SAHARA où ils seront appelés ramasser des scorpions qui servent aux laboratoires, à planter des arbres dans les lieux où il possible d’en faire pousser, à construire des routes, à ramasser l’alpha etc. Il faut faire fi des recommandations internationales qui sont dictées au pays mais qui ne sont pas « VIABLES » dans notre pays qui ne cesse de glisser vers les abysses de l’anarchie et du désordre généralisé. Je préfère m’arrêter ici en vous donnant rendez-vous pour un autre commentaire sur un autre sujet.

NB: Je publie ce post pour susciter un débat autour de la question de la sécurité, même si je ne partage pas totalement la vision de Belkacem. El Mouhtarem

Commentaires

  1. EL HADI dit :

    Après l’indépendance nous étions majoritairement pauvres mais nous n’avons pas choisi le vol et le banditisme pour subvenir à nos besoins car nos parents nous avaient transmis des valeurs , à l’époque que ce soit à l’école primaire au collège ou au lycée la transmission des valeurs a été relayée par des ensignants dévoués et compétents et des programmes riches et variés , dans les années 60/70 le policier ou le gendarme faisait encore son métier ,les feux dans les carrefours fonctionnaient encore et rappelaient aux citoyens que la liberté ,même de rouler en voiture était régie par des lois .Actuellement l »autorité est absente
    on peut rouler à 130 KM/H sur le périphérique ,doubler à droite rouler sur la bande de sécurité dans l’impunité totale sous la bienveillance des policiers et des gendarmes qui ont pour seule mission de rouler en moto et justifier leur présence par la quantité de carburant qu’ils consomment ;comment voulez vous que le bandit et les détrousseurs des grands chemins aient peur d’une autorité inéxstante ? les enseignants supposés véhiculer des valeurs universelles ne sont plus crédibles car ils ont eux mêmes des références valorisant le gain facile l’hypocrisie dans le comportement détournant des principes religieux pour cacher leurs méfais. Messieurs les responsables réveillez vous l’Algérie n’a nullement besoin d’une autre aventure comme celle des années 90.

  2. NETIZEN dit :

    Auparavant, c’étaient les escadrons de la mort ; torture et exécution par des brigades spéciales à ce moment là les passants n’avaient pas le droit même de tourner la tête vert la brigade. Maintenant et sous prétexte de plusieurs raisons comme le respect des droits humains, le pouvoir a voulu se venger de ce peuple d’une manière assez cruelle. c’est de tourner totalement le dos de ce qui ce passe autour d’eux.
    le pouvoir a encouragé même verbalement par le biais de la justice qui manipulée ; la délinquance, la drogue le vol l’agression à
    un point ou les droguées vendent la drogue sur un murette de la brigade.. ce phénomène est devenu très rituel..
    dans d’un mois deux bagarres ont été eu lieu entre un drogué et trois policiers ils ont pris la fuite dans la brigade de la gendarmerie.
    La deuxième un drogué et un gendarme le sergent chef qui a voulu calmer le drogué a eu une coupure a la main par un couteau malheureusement les deux drogués sont libres.
    Sans parler de la cause de ce fléaux il faut y avoir une lutte contre la criminalité et la délinquance, et de prendre des mesures punitives vis-à-vis ces délinquants.

  3. bokassa II dit :

    la delinquance. les brigands. la prostitution.drogue. hogra.chomage.les haragas ect. les jeunes sont vendus.trahis. abandonnés. et livrer a la criminalité c´est le fruit du gouvernement. wach rah ydir mr le ministre de l´injustice garde des sceaux du diable. et ses juges. procureurs.greffiers.ripoux et corrompus. merci

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER