Algérie: Un hôpital de 240 lits pour la police à Douéra

poli.jpgLa Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a lancé un avis d’appel à la présélection, national et international pour la présélection des maîtres d’oeuvres qui seront appelés à concourir dans le cadre du projet de constrction du futur hôpital de 240 lits de la DGSN à Douéra (Alger). L’hôpital sera implanté sur une parcelle de 10 hectares. El Mouhtarem 

Commentaires

  1. NETIZEN dit :

    Au moment ou le peuple algérien souffre d’une exclusion totale dans son pays, qui est normalement doit être un citoyen première classe comme tout le monde, il se trouve écarté comme un spectateur dans la tribune. Le système policier est entrain de consolider sa position et son existence au pouvoir par des recrutements massifs soit disant des agents de sûreté malgré sur le terrain on ne voit qu’une seule utilité de ces agents ; se sont les barrages qui sont devenus une sources très bénéfique pour eux. Lorsqu’on arrive à demander le BAKCHICHE comme en Égypte dans des cafés. ( Une remise d’un permis varie entre deux milles et dix milles dinars.)
    ces agents là, méritent ils vraiment des services particuliers ? est ce que les autres algériens ne méritent pas la même chose?
    Je pense que ce pouvoir policier veut une autonomie particulière, et pas une autodétermination du peuple algérien.
    La mafia en Italie à l’époque s’intéressa beaucoup mieux à son peuple italien, en aidant les pauvres et en construisant même des bâtiment pour les nécessiteux siciliens. Alors ce pouvoir est entrain de pousser nos citoyens de risquer leur vies à traverser la mer maudite pour atteindre le sole français. Malgré les harraga sont incriminés par l’état,et aussi un péché pour les religieux du pouvoir, ils persistent à envisager ce danger.

  2. s.lamrous dit :

    Puisse le gouvernement algérien avoir l’idée d’en construire un aussi grand hôpital pour le peuple ordinaire!

  3. Ain Laghnem dit :

    Normal. Les militaires ont leur hôpital pourquoi pas les policiers. Les plus chanceux se font soigner en Suisse ou dans le meilleur des cas chez les « KOFFARS ». Bon Dieu qu’ils sont gentils les Koffars. Ces derniers sont humains. Quant à nous le peuple opprimé ……. la réponse est vite trouvée. Mourir à petit feu.

  4. djazair el aziza 2014 dit :

    c’est fini c’est l’etat policier.!!!!

  5. free douera dit :

    mal vu !!!!!!!!!!.au lieu de construire un grand hôpital pour le peuple .voila on le punit par un projet dans mon quartier ,que je voulais pas ,moi j ss en crise de logement .alors ou est le probleme pour eux dans ce cas je marche en crevant.chuuuuuuuuuuttttttt y a pas photo

  6. la finale dit :

    apres les salaires gonfles aux flics ,l’hopital ,la plage reservee ,les logements et l’etat policier corrompu et dictateur avance…vive tlemcen

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER