Algérie: Peine de mort confirmée contre Gharbi

gherbi.jpgLa Cour suprême, par un arrêt rendu le 22 juillet 2010, a rejeté le pourvoi en cassation formulé par Gharbi Mohamed-Tounsi, contre le jugement du tribunal criminel de Guelma du 7 juin 2009, le condamnant à la peine de mort. Ainsi, ce jugement est devenu définitif, selon son avocat, maître Abderrahmane Boutamine.

«Gharbi Mohamed-Tounsi, ancien moudjahid, 69 ans, ancien chef de Groupe de légitime défense, est ainsi condamné, définitivement, à la peine de mort, sans recours judiciaire possible», a-t-il conclu.

Pour rappel, le 11 février 2001, Mohamed Gherbi se dirige à la cité des 1700 Logements, située au centre-ville de Souk Ahras, et tire une rafale de kalachnikov sur le repenti, Ali Merad, le laissant pour mort, sous les cris de «Tahya Al Djazaïr», «Yahia chaâb el djazairi !»  Mohamed Gharbi ne bouge pas de l’endroit jusqu’à l’arrivée des policiers, auxquels il remet son arme et se livre.

Le 21 janvier 2004, le tribunal criminel de Guelma condamne Mohamed Gharbi à 20 ans de réclusion criminelle. Le 24 mars 2007, Gharbi est jugé une seconde fois. Après une délibération qui n’a duré que 15 minutes, l’accusé est condamné à la perpétuité. Synthèse d’El Mouhtarem d’après El Watan

Commentaires

  1. S.NASSIM dit :

    SUREMENT LE REPENTI N4EST AUTRE QU’UN AGENT DE DRS. LA CHARTE DE BOUTEF POUR LA RÉCONCILIATION NATIONALE A PERMIS AU AGENTS QUI ONT INFILTRES LES MAQUIS DE RETOURNER VIVRE CHEZ EUX. EN VOYANT LA PEINE QU’ON A INFLIGER A CE MOUDJAHID, ON COMPRENDRA TOUT DE SUITE QUE LA VICTIME N’EST PAS UN REPENTI ORDINAIRE.

  2. s.lamrous dit :

    Quel malheur ,quel grand malheur pour ce pays qui juge mal ses enfants! D’abord Moudjahid pendant la guerre de libération nationale, il avait combattu la quatrième puissance mondiale, puis GLD pendant la décennie noir où il combattait l’obscurantisme et maintenant condamné à mort pour avoir défendu sa peau et son honneur en tuant un repenti!Incroyable cette histoire non ?

  3. NARMOTARD dit :

    « Algérie: Peine de mort contre Gharbi », dites-vous.

    J’abonde dans le sens pertinent de S.NASSIM.

    J’ajouterai que dans cette triste affaire criminelle où règne la violence et qui a épuisé trois recours en justice, nulle part, le droit à la vie n’a été respecté.

    Il ne reste plus que le recours au geste magnanime de la grâce présidentielle.

    Je suis convaincu que le président de la RADP se fera un plaisir de l’accorder, d’une manière démonstrative comme à son accoutumé, afin de convaincre du bienfondé humaniste de sa boiteuse théorie référendaire sur la paix et la réconciliation nationale. Ce serait là aussi une manière de renier l’intégrisme et le terrorisme que son parti a générés et continue de gérer.

  4. B. Amar dit :

    Ce qui se passe en Algérie est gravement grave !
    Certainement, c’est avec une profonde tristesse que les patriotes ont appris la nouvelle qui confirme la peine de mort contre Gharbi Mohamed-Tounsi, par la Cour Suprême de la RADP. Cette RADP pour laquelle Gharbi à donné le plus cher de sa vie, l’a en quelque sorte trahi. Le statut de Moudjahid du Premier Novembre 54 et celui de Patriote convaincu des années 90 ne lui ont donné aucune circonstance atténuante. Pour être clair, le cas Gharbi n’a pas était admis dans le cadre de la Charte de la Réconciliation Nationale. Jugé comme un criminel, la condamnation est tombée comme un couperet. L’intégrisme a de beaux jours devant lui en Algérie, pays du million et demi de martyrs. Gharbi, en reprenant une seconde fois les armes pour combattre l’hydre intégriste, n’était animé que par la flamme patriotique propre à tout vrai Moudjahid. Il n’avait aucune intention de commettre un crime si ce n’est la contrainte de la provocation des prédateurs.
    Avec quoi atténuer les peines et les amertumes de Gharbi, si ce n’est avec ce petit passage, extrait du roman de Yasmina Khadra ?
    « Le soleil s’enlise inexorablement dans la mer. Il a beau s’agripper aux nuages, il ne parvient pas à empêcher la dégringolade. On voit bien qu’il déteste se prêter à cet exercice de mise en abîme, mais il n y peut rien. Toute chose en ce monde a une fin et aucun règne n’échappe à son déclin. » (Yasmina Khadra – L’Olympe des Infortunes.)

  5. le perfide dit :

    tres bonne deduction mon cher nassim…il faut agir …mediatiser cette affaire .. saisir tou s les blogns….faire circuler une petition ..ou sont ses « amis  » « moudjahidines???, »…madame djamila bouhired ..votre conscience de moudjahida doit vous interpeller..onamnt la meilleure preuve que tous ces criminels sont ….LEURS AGENTS….. vive le heros GAHRBI MOHAMED..voila ce qui arriveaux vrais moudhahidines…..mellouh et gharbi..donc le reste de ce ministere ne sont que des harkis..preuve est faite

  6. Mastanabal dit :

    Je suis solidaire avec Mr Gharbi.
    A bas les fachos… jugez plutôt les assassins des algériens.

    Ulac smaḥ ulac

  7. Mouloud dit :

    Il ne faut pas perdre la raison un crime quel qu’il soit d’où il vient doit êtres condamné et puni Mais devant une justice équitable non SOUMISE AUX ORDRE.
    Cette acte devra être analysé dans tous ces aspects pour comprendre où va l’Algérie, c’était un des scenarii plausibles qui devais découler de l’amnésie généralisé que veux le régime en place faire inculquer dans la mémoire collectif des algériens.
    En peux se demander maintenant :
    Ou sont les démocrates et défenseur des droits de l’homme qui ont soutenu la concorde (ou plutôt la corde civile de suicide) version Zéroual et l’amnésie version Bouteflika.
    et tout les autre bouliticiens sans aucune valeur intelectuelle ajout ni a ajouté. ( un gachi fini je veu dire )

    En ce temps d’injustice, où règne la médiocrité et où l’échelle des valeurs, non seulement est renversé mais inexistant, il est normal de voir ces atrocités.
    Monsieur Nassim il est même fort probable que ce terroriste devrais être promu pour une carrière de grand moudjahid dans l’avenir et qu’il bénéficiera non seulement de charte de la honte mais d’autres privilèges sociaux qui lés rendrons lui et ces « frère » dépositaire d’une notoriété social dans l’avenir. Je dirais même d’une force de contrôle de la société au service de la dictature algérienne qui prend la forme «un peu de pin et pas de droits et rien d’autre appart la mort»
    Dans ce cas de figure la manipulation a de baux jour devant elle et le peuple risque de souffrir encore et encore.
    J’appelle nos camarades du FFS afin de briser le mur du silence et d’ouvrir le débat sur les nouvelles dérives de la dictature militaire du système en place et de renouer avec le contacte avec la société et je fini avec quelque mots de Mr. Ait Ahmed qui date de 2005
    « LE FFS NE DOIT PAS ETRES COUPER DE L’OSMOSE SOCIAL » message de reconduction de Mr. A. LASKRI au cours de la compagne électorale des partielles de 2005
    « La démocratie est notre cadre de travail, le débat est notre moyen et les libertés sont nos limites »
    bon continuation mes amis de cet espace de debat

  8. baleti dit :

    assalamwaaleykom

    les soit disant moujahid on infecter notre pays.ceux qui ont repondu, ne connaisse surement pas souk-ahras.nos moujahid on tous les droit.

    tu est moujahid OK,tu as droit a une pension,des aide au logement(si le besoin est)mais tu n’est pas prioritaire sur tous, et encor pire tu n’est pas au dessus des loi.

    mr ali mrad(allah yarahmou),etais une homme respectable,veterinaire de proffesion,il ne m’enquais jamais d’aider son prochain.il na jamais ete prouver qu’il avais tuer qui que se soit.

    je serai le condaner, j’esairai d’avoir le pardon de la famille du defun,il a tuer lachement un homme sans defence devant des dixaine de personne.
    et la plupar d’entre vous acuser un homme de meurtrier sans aucune preuve.

    je croix que le gouvernement a cherche a apaiser les ami de mrad,plutot que de se sousier du « moujahid » assasin.

  9. Un sous-algérien dit :

    D’après un article de Tayeb Belghiche(un chaud partisan du condamné),Mohamed Gharbi a attendu la victime devant son domicile avant de l’assassiner.Une fois le forfait accompli,il a trainé le corps sans vie de l’emir de l’AIS dans un caniveau « pour que sang ne souille pas la terre d’Algérie ».Autrement dit,il s’agit d’un meurtre avec PREMEDITATION.Le tarif pour ce genre de crime est la peine de mort.
    Une dernière précision:dans les années 90,Gharbi comme beaucoup d’autres à pris les armes pour défendre un régime honni par la majorité des algérien et non pour défendre l’Algérie.

  10. balak dit :

    @un sous algerien: tu as parfaitement raison. si tous les miliciens et les membres de groupes d’ auto defense ou toutes autre personnes armées qui executeraient des presumes terroristes sans jugement , alors ils auront adoptés la meme logique que ceux qu’ ils combattent.s’ ils se rabaissent au niveau de ceux qu’ ils combattent alors leur lutte est pollué, altéré.Conclusion: ils ne valent pas plus chers que leurs ennemis ,car ils se battent pour les memes valeurs de haine ,donc sont tout aussi repugnant et condamnables.

  11. B. Amar dit :

    Je suis avec Tayeb Belghiche « Dhalem aw Meghloum ». Si justice était appliquée correctement, Mohamed Gharbi n’aurait pas été un assassin. Il fallait d’abord appliquer la loi pour condamner à la peine capitale tous les terroristes sanguinaires. Un égorgeur tueur, rôtisseur de bébé perd d’office son humanisme et n’ouvre donc, même pas droit à un procès.

  12. Kabouche Abdelkader dit :

    Avec toute ma solidarité de Moudjahed pour une prompte libération

    Kabouche Abdelkader – STIDIA-(27150)

  13. zara dit :

    pour moi,ces charognards qui ont pris les armes pour proteger la junte militaire au pouvoir,sont des criminels en puissance.
    ils ont un passé douteux,la plupart ont pris les armes contre Ben Bella et Boumedienne(anti-revolutionnaires).
    les putchistes de 1992 n’ont fait qu’appliquer une loi ancienne du temps de CESAR(l’ancienne rome):prenez les armes ou vous passerez par les armes.
    ces putchistes n’ont fait que puiser dans une « reserve »,qui apparemment sera utile pour tout regime totalitaire.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER