Mensonge grossier de Said Sadi

sadi18.gifEl Mouhtarem « Algérie Politique »

Le Président du Rassemblement pour la culture et la démocratie (RCD), Said Sadi, a affirmé, devant ses jeunes militants à l’occasion de l’université d’été organisée par son parti à Tigzirt, avoir construit sa maison à 60 ans  (2007 !) ! «Je n’ai jamais voulu ouvrir un cabinet. J’ai été major de ma promotion en spécialité. J’ai construit ma maison à l’âge de 60 ans», a déclaré le président du RCD (deux fois députés).

La vérité est que Sadi a construit une belle villa dans la commune d’Aghribs il y a plus de 20 ans déjà. De 1995, année où il s’est porté candidat à l’élection présidentielle, à 2001, année où son parti avait quitté le gouvernement, Said Sadi avait bénéficié d’une résidence à Club des pins !

A l’instar de Khalida Messaoudi et de Hamid Lounaouci, le chef de file du RCD a bénéficié d’un lot de terrain à El Biar. Les terrains, propriété de l’ANP auparavant, ont été attribués par l’ancien président de l’APC (RCD) d’El Biar aux dirigeants de son parti. Depuis, Said Sadi a bâti une immense villa; elle se situe à quelques mètres de l’ambassade de Belgique. Il a comme voisins le général Senhadji et l’ancien wali d’Alger Abdelmalek Nourani.

Par ailleurs, quelques dirigeants du RCD dont je tairai les noms avaient bénéficié, illégalement, de logements sociaux à Mohamadia (Alger). Ces logements leur ont été attribués par l’ancien maire du RCD (1997-2002).  

Commentaires

  1. Haich-Maich dit :

    Bravo! vous êtes bien renseigné sur les cadres du RCD!

  2. merigue dit :

    La politique de la mangeoire nourrit donc son homme.Que ne vendrait-on pas pour quelques dinars de plus.
    Et on nous dit qu’ils travaillent pour nous,voyez-vous.
    Certains ex-camarades de ces politiciens,qui ne sont pas moins méritants,mais quisont restés sincères et se sont rangés du coté de la justice sociale et de la société qui les a enfantés (et ils ne se sont jamais trompés de société,eux) continuent à vivoter dans des F3,sans lot de terrain de la magouille et sans salaire faramineux de dépités.
    Au royaume des bout(h)efs,tout n’est que question de calcul,et certains en sont trés forts.

  3. p.i.2merde.dz.con dit :

    Les psy surtout les notres ne sont pas à l’abri d’un oubli surtout lorsqu’il s’agit de parler de leur patrimoine personnel. J’ai toujours su que pour tous les partis politique d’algérie c’était « kif kif bourricot » et les cadres du RCD (les transfuges et les autres) ont bien profité des largesses que leur a octroyés le pouvoir et après cela aller parler d’oppositiion.

  4. Anonyme dit :

    Les psy surtout les notres ne sont pas à l’abri d’un oubli surtout lorsqu’il s’agit de parler de leur patrimoine personnel. J’ai toujours su que pour tous les partis politique d’algérie c’était « kif kif bourricot » et les cadres du RCD (les transfuges et les autres) ont bien profité des largesses que leur octroyé le pouvoir et après cela aller parler d’oppositiion.

  5. B. Amar dit :

    Lors d’une assemblée générale du RCD à El Biar, un militant de ce parti, qui certainement avait bu un verre de trop, a demandé la parole pour intervenir dans les débats :
    Au lieu de dire que Tamazight doit être consacré langue nationale dans la « constitution » algérienne, il ne cessait de dire : Tamazight doit être consacré langue nationale dans la « prostitution » algérienne.
    Non, Saïd Sadi ne raconte jamais de bobards, c’est juste une nouvelle façon pour faire rire le public.
    Je participe dans ce débat par une contribution qui a été publié sur le Soir d’Algérie le 12/07/2010
    Corruptions : POINT DE VUE
    La corruption des «anges» dans le monde des démons
    Est menteur tout candidat qui postule à un poste électif, jusqu’à preuve du contraire. C’est par l’expérience du vécu qu’on arrive à cette réalité évidente qu’aucun être doué de bon sens ne pourrait réfuter dans sa globalité. Ainsi, avant toute échéance électorale, les personnes qui ont de l’intérêt ou des intérêts à faire élire une marionnette commencent d’abord par tisser des réseaux au sein des électeurs pour donner de la popularité à leur protégé.
    Cette précampagne populiste dure un certain temps avant l’engagement réel dans la grandiose entreprise mensongère où tout acte qui viendrait par la suite ne pourrait se faire gratuitement, mais devrait être payé en monnaie sonnante et trébuchante. Lorsque le choix du candidat est fixé, on passe à la vitesse supérieure pour le choix de la casquette politique qui sied le mieux, sans se soucier des lignes directrices du parti qui chapoterait le vénéré poulain. En pareilles circonstances, tout est adaptable à la situation du moment, et le seul objectif est l’aboutissement au résultat escompté, qui n’est autre que l’élection du candidat sur lequel on a misé gros. Commence alors de rudes négociations sur les sommes à débourser et les dividendes à encaisser. Dans cette étape, quatre critères sont pris en considération : l’importance de la formation politique, le niveau du poste électif, la popularité du candidat et les dividendes escomptés en retour. Une fois le problème de la candidature résolu avec l’administration, une campagne féroce — sans foi ni loi, s’engage entre les partis en lice qui ne se gêneront à aucun moment d’user en public de tous les moyens prohibés par la loi, et ce, avec la bénédiction des électeurs et les institutions de la République. A cet effet, on n’hésitera pas de monnayer des personnes sans scrupules pour mener une campagne électorale mensongère qui ne reflète en aucun cas le contenu des programmes des partis dont sont issus les candidats en course. Il n’y a pas lieu de s’étonner lorsqu’un parti d’obédience socialiste parraine un candidat ultralibéral dont les principes n’ont rien à voir avec sa ligne politique. Ici, il ne s’agit pas de militantisme et d’idéologie, mais d’affairisme par chéquier interposé et de poids politique sur l’échiquier. C’est ainsi que débute le mensonge dans la république des anges qui feint d’interdire aux démons de sévir en toute quiétude. En fins limiers, les candidats et leurs sponsors étudient minutieusement les attentes des électeurs pour élaborer la stratégie gagnante à mettre en application lors de la campagne électorale. En réalité, cette stratégie ne repose que sur des promesses creuses non crédibles qui n’engagent que ceux qui les prennent pour argent comptant. Dans ces joutes électorales, le candidat ambitieux ne lésine sur aucun moyen pendant toute la durée de la campagne électorale.
    «T’halla kho»
    Pour faire avaler ses couleuvres, il arbore sa générosité par le paiement de tournées générales dans les cafés, et la distribution de billets de banque aux jeunes chômeurs du quartier qui prennent volontairement en charge l’affichage de ses portraits, en plus de faire circuler son nom de bouche à oreille. Pour la circonstance, n’hésite pas à venir en aide par les moyens de ses sponsors à quelques nécessiteux pour montrer sa bonne hypocrite foi. Le candidat ambitieux marquera sa présence tous les enterrements qui auront lieu dans sa circonscription électorale, sans oublier d’honorer de sa présence toutes les fêtes de mariage ou de circoncision. Enfin, il est tout le temps présent là où il y a le plus grand nombre d’électeurs à vaincre par le mensonge à défaut de convaincre par la loyauté. Il ne laisse aucune opportunité lui échapper pour atteindre son objectif macabre. Il fait la bise à toute personne qu’il croise, sans omettre de provoquer des discussions amicales dans l’espoir de trouver un lien de parenté ou une quelconque connaissance commune avec son interlocuteur. Avant de se séparer de n’importe lequel des électeurs, bien sûr qu’il n’omettra jamais le mot d’ordre «T’halla kho» (je compte sur toi), tout en prenant soin de rappeler à cet électeur qu’il a devant lui le meilleur des candidats qui mérite la confiance du peuple et que c’est une grâce divine s’il est sur la liste, car c’est par lui que le salut viendrait bientôt. S’il n’a jamais mis les pieds auparavant dans un stade, il trouvera toujours un moyen par personne interposée pour devenir le plus fervent supporter des équipes locale et nationale de football pour se montrer au public sportif, grand pourvoyeur de voix. Que dire de la mosquée, si ce n’est le lieu le plus approprié de rassemblement pour l’adoration de Dieu, mais ce lieu de prière n’échappera pas lui aussi à l’élu audacieux. Vêtu pour la circonstance d’un «kamis» d’une extrême blancheur, le candidat passionné à être élu expose outrageusement sa piété pendant toute la durée de la campagne électorale pour rallier à sa cause le plus grand nombre de fidèles habitués de ce lieu d’adoration. Certains candidats qui excellent dans le zèle vont jusqu’à solliciter l’imam à faire des «dourous» en leur faveur, et parfois ils n’hésitent même pas à demander catégoriquement des séances de «roqia» pour éloigner les sortilèges maléfiques et le mauvais œil des envieux.
    Une fois sur le trône…
    Dès la clôture du scrutin, et après l’annonce officielle des résultats, les sponsors du nouvel élu se paient une vraie «waâda» où tout le monde mange à satiété, mais dès le lendemain, une muraille infranchissable sera dressée autour du protégé pour l’éloigner une fois pour toutes des électeurs qui l’ont mandaté. Ainsi, et une fois sur le trône pour l’entame de son mandat, l’élu qui se réclamait bienfaiteur malgré lui se retrouvera — avec sa volonté bien sûr — pieds et mains liés devant ses promoteurs, dont l’appétit est insatiable. Il sera confronté alors aux dures épreuves du nouveau règlement intérieur dont il n’avait cure auparavant. Il s’apercevra, par la suite, que les vautours qui l’ont placé sur le trône ne lui ont fait en réalité qu’un cadeau empoisonné qui chamboulera toute sa vie ultérieure. Se retrouvant malgré lui entre le marteau et l’enclume, l’élu bienfaiteur mettra de côté sa conscience et entamera une éclipse qui l’éloignera vite de son carcan habituel. En l’espace de quelque temps, il se fera noyer volontairement dans l’ambiance nauséabonde des salons feutrés en endossant sans regret l’habit qui sied le mieux au nouvel environnement. La tentation est la mère de tous les vices, et les privilèges font tourner les têtes ! Obnubilé par le nouveau mode de vie, l’élu mandaté par les électeurs atteindra le nirvana lorsque, sereinement, il accepte de renier jusqu’à sa personnalité et ses origines, faisant en sorte qu’il n’a jamais existé dans un passé si proche. N’ayant plus de visage capable de regarder ses électeurs en face, et dépourvu d’alternative pour bien faire, il fait durer autant qu’il pourra son éclipse, qui est en quelque sorte la seule issue salvatrice qui lui permettrait de savourer jusqu’à l’ivresse les jouissances de ce monde. Peut-être qu’il réussira matériellement, mais dans son fort intérieur, il ne sera jamais en paix avec lui-même dès le premier rhume de l’hiver. C’est de cette manière qu’on entre dans le monde des démons où le retour en arrière est pratiquement impossible.
    B. Amar

    Source : http://www.lesoirdalgerie.com/articles/2010/07/12/article.php?sid=102833&cid=11

  6. s.lamrous dit :

    C’est les petits ruisseaux qui font les grandes rivières!Dans notre pays, il suffit de jouer le jeu du régime,s’associer à ses entourloupettes pour bénéficier de grandes largesses!
    Les élus du RCD ,au lieu de servir leurs populations, commencent par se servir eux-mêmes.Et ça s’appelle, transparence! Mon œil…!!!!

  7. shabe rachid dit :

    Pourquoi vous vous interessez spécialement et uniquement aux responsables du RCD et pas aux militants du FSS par exemple.
    Je vous informe que votre ancien responsable au niveau de Tizi-ouzou et ancien vice président de l’APW en 2002 s’est octroyé tout un bloc au niveau de l’APC de Larbaa nath iraten(route d’affensou) en plus de l’ancien hôtel touristique bien de l’APC pour une location d’un montant mensuel de 30000DA qui par la suite a sous-loué une partie à la BNA pour 120000DA.En outre il vient d’ouvrir une agence de location de voiture de luxe dans la même ville.SVP balayer d’abord devant votre porte avant de voir le voisin

  8. popidiciccio dit :

    La politique c est l art du mensonge, y a t il encore des cons pour y croire

  9. kader dit :

    Pour les belles baraques prés de l’ambassade de belgique, celle de sadi et lounaouci, je vous confirme. j’ajoute qu’elle entrait dans le cadre d’(une coopérative d’anciens militaires. elles se situent à qq dizaines de mètres du siége du RCD, celui qui ressemble au siège du ffs, de l’extérieur. Au fait, le cabinet de psy de Sadi, c’est ou ?

  10. hacheikoum dit :

    ils son tous des vendues !

  11. Ramdane SADI dit :

    Mon Comment Taire ?

    C’est beaucoup plus fantaisiste et autant moins instructif que ce que vous auriez pu écrire sur les conditions d’attribution et les modalités de cession de certaine autre vraie villa, pour nous en tenir à ça.

    Mais, c’est bien connu, l’intox à motivation unique n’ouvre jamais qu’un œil unique, et jamais le bon…

    Bon appétit quand même !

    R. Sadi, AlgeriaFaraDase, à très bientôt!

  12. A SAID ON EST PAS DES CONS dit :

    yesfaquits said ennagh…je crois qu il est contaminé par la culture mensongere du pouvoir…..et ses chevaux de course il n’en parle pas….rouh a said rouh tu nous prend pour des bourricots ou quoi….,???

  13. elmouhtarem dit :

    M. Ramdane Sadi. Vous avez le droit de défendre votre frère, mais sachez que tout ce qui est écrit ici est vrai.

  14. popidiciccio dit :

    il faut inventer une autre façon de faire la politique plutot que suivre des bergers comme des moutons, peut etre par le truchement d’echanges intensifs entre les differentes composantes du peuples algeriens qui veut avancer alors que le poilitique ne veut que le brider pour repondre aux demandes des pays riches, brisons le silence les murs et les sionistes, boycott caca cola

  15. popidiciccio dit :

    defendre said saadi, ya ka voir sa tete pour comprendre que c est un miserable, un tocard, une cruche poussiereuse qui n a pas conscience du monde moderne, indefendable, pour ma part j attends toujours de connaitre son projet de société base de l’engagement en politique, c est juste un escroc un arriviste qui a vendu son ame en echange de qqs kopek, aucun charisme aucune classe, meme pas bon à recycler, seul une decharge pourrait vouloir de lui

  16. casanova dit :

    cher EL Mohtarem.
    je connais quelqu’un qui a beneficié d’un logement à Mohamadia, ce ne sont pas des logements sociaux par contre des locations vente. je n’ai rien contre ça. normalement, chaque famille Algerienne doit beneficier d’un logement. ce qui est regretable c’est les gens qui ont plus d’un logement alors que d’autres souffrent le martyr dans des bidonvilles.

  17. s.lamrous dit :

    Je m’adresse à Ramdane Saadi, en lui disant que tout ce qui est dit par nos camarades de ce blog, n’est pas de l’intox mais seulement une pure vérité!Que vous défendiez votre frère, c’est votre droit le plus absolu mais traiter les autres de menteurs ,c’est inadmissible!!! Pouvez-vous infirmer l’information ? Impossible pour vous car nous vivons à Alger et nous savons tout, nous voyons tout! Vous ne pouvez nous contredire sur ce que nous savons!

  18. un naif comme toi dit :

    eth mergudhts a said ouchene…faqnak’ a yochene elakhla

  19. un naif KABYLE dit :

    moi j’ai des bien en ESPANE -EN FRANCE-ET….SI TU VEUX ON PEUT DONNER LA LISTE..

  20. un KABYLE DEBILE ,? dit :

    moi j’ai des bien en ESPANE -EN FRANCE-ET….SI TU VEUX ON PEUT DONNER LA LISTE..

  21. kader dit :

    Puisqu’il y semble y avoir qq sceptiques, je précise que les 2 villas de Sadi et Louanouci ont été mises en vente à moment donné en 2005. Juste quelques milliards chacune. Bien sur les députés Sadi et Louanouci ne sont pas des smicards. Le premier a été trés proche des industriels Rebrab et AIt Adjedjou. Même qu’un des deux lui a offert une audi blindée, n’est-ce pas , Mr Ramdane Sadi, frère de l’autre. Il ne s’agit pas de verser dans le misérabilisme, mais de militer pour l’exemplarité sachant que les gens du régime s’en mettent plein les poches et n’ont pas de respect pour le bien public. Quand on siège dans une assemblée qui cautionne la politique de la mangeoire, on est impliqué, objectivement. Sadi ou Hanoune, ou Si affif ou bouchouraeb, c’est kif kif.

  22. le perfide dit :

    SAID SADI ET SIDI SAID….
    senon certeianes langues de viperes ..notre said sadi nationalen plus des biens immobiliers sus cités serait actionnaire (a trois) dans la grande entreprise de collecte de lait de mirabeau(draa benkhedda ) et aussi avec rebrab (terrorisme en kabyle) a cevital..les travailleurs de cevital l’ont apercu plusieurs fois la bas et mnt on voit aussi debarquer de l’aeroport de bejaia des personnalités accueillis dans des voitrures blindées… comme par exemple LOUIZA HANOUN ET HAMROUCHE ENTRE AUTRES mais venant uniquement le soir ou les week ends..en plus saadi critique le pouvoir mais ….n’apas rejetté les 35 millions mensuels de son mandant apn..comme l’ont fait les deputés du senat tels MOKRANE AIT LARBI…BRERHI…COMMANDANT AZZEDINE ET FEU SAWT EL ARAB…..

  23. le perfide dit :

    le texte tres pedagogique de B.AMAR merite d’etre mis a la une!!!!!!ANALYSE PERTINENTE DU « COMMENT ON PEUT DEVENIR DEPUTE « en algerie ^pays de la maffia

  24. Ramdane SADI dit :

    ATTN REDACTION: METTRE CE QUI SUIT en lieu et place de mon message précédent Svp (menues corrections).

    1. Je ne suis pas intervenu pour « défendre mon frère », mais juste pour vous rappeler que si vous vous donniez sincèrement pour mission de « faire le ménage » alors

    a) On se retrouvera certainement à un moment ou un autre sur le même chantier,

    b) Que dans ce cas, avant de parler du Rcd, vous auriez dû au moins clarifier ce que j’ai évoqué et que vous passez par pertes et profits sans autre forme de procès et, surtout

    c) Déjà rappeler qu’il y a de cela quelques années la justice française, saisie par un homme politique algérien (que vous faites semblant d’ignorer quand cela n’arrange vos manigances) pour avoir été explicitement mis en cause par un journaliste (français) dans la répartition du trésor de guerre du Fln, a débouté le plaignant, sans qu’à ma connaissance il y ait seulement eu appel suite à cela.

    Alors la question est:

    – Quand vous parlez d’une « fort belle villa aux Aghribs », je sais de quoi vous parlez pour connaître la maison de mon frère au village. Publiez-en la photo côte à côte avec ces villas dont je parle moi, et que vous semblez ignorer. Je vous fais grâce du différentiel foncier entre les beaux quartiers d’Alger et l’honorable et historique chef lieu d’At Jennad.

    - Allez au bout de votre logique et comparez ce dont à vos risques et périls vous chargez mon frère avec un morceau du trésor de guerre du Fln, qui s’élevait, je vous fais ça à la louche, à quelques CINQ MILLIARDS DE FRANCS dans les années 60, et qui est dans les comptes bancaires de qui (et accessoirement dans quel pays?) aujourd’hui.

    Voilà le minimum alphabétique dont vous auriez dû vous occuper avant de mettre en cause de façon exclusive les seuls responsables du Rcd, en enterrant, comme autre exemple, ce montage réalisé par cet l’élu de l’Apw de Tizi-Ouzou à son propre profit et qu’évoque un intervenant ci-dessus.

    Si vous voulez être crédible en matière de corruption, y compris quand cela concerne l’opposition en Algérie :

    - Posez le problème du « squat » du sigle Fln et de la « localisation » et celui de LA RESTITUTION des avoirs financiers et matériels y afférents, même si ça vous faisait (très) mal,
    - Faites un topo de base qui situe le problème correctement et mette les plus gros scandales en évidence déjà, qui ne sont certainement pas du côté vers lequel vous braquez éternellement le même œil faussement inquisiteur, vous le savez très bien,
    - Faite avec la même rigueur un topo sur le même sujet côté opposition, mais pour tous les partis, en demandant par exemple la publication de tous les avoirs matériels et financiers des uns et des autres….

    A défaut de cela, tout un chacun aura compris ce que vous cautionnez et chacun sera fondé à se demander quelle en serait la contrepartie pour vous, déjà.

  25. Haich-Maich dit :

    Des précisions doivent apportées.La manipulation est trop grosse pour passer inaperçue.N’ayant pas eu l’honneur de connaitre le Dr SADI ni ses frères, j’ai entendu dire que durant la clandestinité,le FFS est surnommé :Front des Frères Sadi.
    Ce surnom résume tout!!

  26. s.lamrous dit :

    MR Sadi Ramdhane a l’air de justifier les avoirs de son frère Said en faisant allusion aux autres dilapidateurs de notre pays!
    C’est un comble mr RAMDHANE pour un président de parti démocrate de prendre l’exemple de ces gens qui ont truandé les algériens.Il aurait fallu suivre l’exemple des honnêtes gens qui travaillent pour leur peuple et qui n’usent que de ce qu’ils gagnent à la sueur de leurs fronts! Je pense que Ramdhane fait fausse route en citant des mauvais exemples à suivre!

  27. SAID OUCHENE dit :

    ya da ramdhane on parle pas du RCD…MAIS DE TON FRERE QUI PREND LES GENS POUR DES IDIOTS……ARRETEZ CE CINEMA TOUT LE MONDE CONNAIT TOUT LE MONDE—SAID SADI EST ASSIS SUR UNE FORTUNE INEVALUABLE EN EUROS A G’ma..alors pas de langage FLN..NOUS LE DEFENDONS TOUS QUAND IL LE FAUT MAIS PAS DANS LE MENSONGE..VEZZAF

  28. un kabyle dit :

    s’il demande pas des excuses plus aucun kabyle ne le soutiendra …et plus personne ne le croira….on attend sinon on lance la campagne de verite,????

  29. un kabyle PAYSAN dit :

    RAMDANE ça tu t’affoles …ton frere a dit une betise et toi tu l’enfonces….vous etes tous les memes …magouille a qui peut le mieux ..on defend pas l’indefendable..on ne cherche pas qui a plus que l’autre mais personne n’a le droit de prendre les kabyles pour des idiots…ton frere les hait…ça va ,???

  30. Arzuz dit :

    @Ramdane Sadi: Sachez que nous ne sommes pas forcement concerné par le FFS tous ici. Alors votre intervention à défaut de démentir les accusations (vraies pour beaucoup) contre votre frère, vous nous suggérer tout simplement d’aller voir ailleurs.
    Par ailleurs ces informations apportent beaucoup de lumière à ceux qui ne comprennent pas pourquoi votre frère qui se dit dans l’opposition est si lié au pouvoir en place: la réponse est peut-être (en partie) l’Argent et les affaires.

  31. un militant RCD dit :

    On s’adresse à RAMDANE puisque c’est lui l’avocat du diable….ta façon fachiste de t’adresser aux gens est pire que celle demagogique du FLN et consort …NON seulement nous denonçons le clientelisme -l’affairisme de ton frere said mais nous n’admettons pas et nous tolererons pas vos methodes agressives et « hautaines » avec lesquelles vous vous adressez aux militants d’ailleurs pour la plus part qui vous ont desertes …cela ne vous interesse pas biensur par ce que tant la vache laitiere « les affaires »politico financieres marchent le reste « les idiots de militants ne vous interessent pas…nous appelons a une initiative citoyenne pour nettoyer la kabykie de tous ces corrompus vendus…

  32. un militant RCD BIS dit :

    pardon j’ai pas teriné -encore une autre ton frere a ete attaque par un vulgaire voyou » bensaid » en traitant SAID DE FILS DE harki –il a eu son compte,on etait tous pour defendre la memoire de votre honorable pere connu et respecté de tous ,paysan ,cantonnier mais tres correct..ça suffit comme ça on en rajoute pas des couches pour dire MOUDJAHID et je ne sais quoi d’autre ,???ARRETEZ CETTE DEMAGOGIE ça fait vomir…enfin on dirait said militant du FLN …ADIEU la democratie,la laicite et le reste…

  33. force du mal dit :

    bravo ARZUZ..T AS COMPRIS…l intelligence ne suffit pas quand elle est une force du mal

  34. Ramdane SADI dit :

    Me concernant, je mets un terme à cette sordide cabale :

    1. En retenant la délicieuse formule de l’un de vous (Arzuz) qui écrit, probablement en toute bonne foi, ceci :

    « Sachez que nous ne sommes pas forcement concerné par le FFS tous ici »

    En effet. Vous n’êtes peut-être pas « tous » « forcément » concernés « par le Ffs ici ». Tant de spontanéité dans l’expression est confondante ! Mais :

    a) Apparemment personne n’est contre. Je n’ai jamais lu dans ce blog une évocation éditoriale du Ffs et/ou de ses dirigeants institués qui ne soit réductible à un hommage laudateur et gratuit ou, à tout le moins, obséquieusement servie dans le sens du poil et, pour faire bonne mesure, avec une dose mortelle de chita ! Qu’est-ce que cela serait si « quelques uns » seulement d’entre vous pouvaient, « juste éventuellement » s’il vous plait, être « faiblement concernés » ! Sur ce point, et pour compléter vos classiques, je vous suggère de suivre ce lien (dont, pour information, mon Comment Taire ? d’une petite page a été à 100% censuré –mais pas perdu, n’ayez crainte) :

    http://www.lequotidienalgerie.org/2010/06/19/lettre-ouverte-a-monsieur-hocine-ait-ahmed-un-des-vaillants-peres-de-la-revolution-algerienne/

    Pour être honnête, je n’en ai lu que les toutes premières lignes. mais ça déménageait ! Vous allez devoir vous inscrire au cours du soir pour rattraper le retard, mais vous êtes sur la bonne voie. Courage !

    b) S’agissant du Ffs et de ses dirigeants institutionnels ou non, les aléas de la vie ont fait que j’en ai connu quelques uns et qu’une fraternelle amitié me lie toujours à nombre d’entre eux. Je ne crois pas qu’ils se reconnaissent dans votre frustration à faire de l’engagement politique par procuration : en jouant les La Flanelle assidus de quelques uns et en essayant d’exister en dénigrant systématiquement ceux dont vous désespérez de ne pouvoir les approcher autrement car, comme dit le poète, « L’air qu’ils respirent ferait éclater vos poumons ».

    2. En rappelant une fois de plus, qu’en commettant mon premier « post », mon intention était de vous dire ce qui précède, en le sous-titrant dans mon précédent, puisqu’apparemment il le fallait, et de façon un peu imagée ici : même les sous-titres étaient vains.

    En aucune façon je n’ai, tant qu’il en encore en vie et s’agissant de la dimension politique de sa personnalité, à « défendre mon frère » autrement qu’en militant à ma place dans notre parti. Sans être « forcément concernés par le Ffs tous ici », pour reprendre votre porte-plume, il y a des choses que vous ne devriez pas ignorer, s’agissant du F. f. S. – je parle de l’autre, si vous voyez ce que je veux dire… Des « villas » dont vous parlez, je n’ai jamais connu que sa maison de notre village natal, Aghribs n At Jennad, maison dont vous avez eu l’abyssale indécence de la décrire comme étant une « une fort belle villa » ! Si j’en avais une photo, je l’aurais volontiers incluse dans ce « post », par respect pour vos lecteurs. Mais je n’en ai pas et vous, vous ne le méritez pas.

    3. En vous disant que, comme tout un chacun, j’entends bien qu’« Algérie Politique » puisse avoir besoin d’une quelconque clientèle pour vivre ou survivre. Mais je voulais vous faire remarquer qu’il n’était pas, à mon humble avis, nécessaire pour cela de brader votre âme, à défaut d’esprit, à prix si vil.
    Cet avis, j’avais sincèrement pensé que vous le méritiez. Je m’aperçois que je m’étais trompé et j’en prends acte.

    R. Sadi, AlgeriaFaraDaSe. Bientôt, très bientôt !

  35. B. Amar dit :

    En principe je n’ai pas à spéculer sur la manière d’écrire un nom propre de personne. Néanmoins, et étant donné que l’Algérie se réclame trilingue de part sa composante sociale, on est tenté donc de vouloir comprendre pourquoi le nom propre de SADI s’écrit avec un seul « A » au lieu de « 2A »? Le hic, est que lorsqu’on prononce ce nom verbalement, il n’est pas du tout identique à son écriture originale ! Ne vous étonnez pas si je vous dis que SADI a un vrai homonyme installé en France, dont la dénomination est, «SADI- Société d’Aménagement et de Développement Immobilier». Je doute fort que c’est notre « SAADI » qui s’est construit des villas somptueuses sur les hauteurs d’Alger ! En ces temps, les homonymes font fureur, il y a qu’à lire les déclarations de la justice et de la diplomatie algérienne pour s’en convaincre. Ya «ââdjaba», comme dit l’autre, vous vous permettez d’attaquer frontalement, et d’une manière peu orthodoxe un farouche opposant du pouvoir. Vous êtes libre d’attaquer le pouvoir, mais par décence, abstenez-vous d’attaquer un opposant du pouvoir. La nature a horreur du vide.

  36. aqvayli 201 dit :

    je dis aux freres SADI QU ILS MEDITENT BCP APRES TANT DE COMMENTAIRES ET INTERPELLATIONS…..POUR LA PLUS PART VIENNENT DES SYMPATHISANTS MEME DES FANS DE SADI et qu ils ne disent pas que ce sont des manipules du FFS ou du pouvoir « ces copains  » quoi,!basta sinon on fait une petition et là vous verrez les noms veridiques (militants kabyles laic -kabyles et kabylistes prets a se sacrifier pour defendre la dignite d’un kabyle….maintenant qu ils (lui et ses freres) de traiter les kabyles pour des brebis galeuses..

  37. el houbouse dit :

    LE DOCTEUR A VRAIMENT SOUFFERT POUR CONSTRUIRE SA PREMIERE MAISON A AGHRIBS.
    D’ailleurs il etait toujours escorte par un impressionnant dispositif de securete pour venir a aghribs c’etait en 1994.

  38. said amchiche dit :

    a said si tu n’as pas quoi mangé « ag’denvezar » on te fait une quete .si tu as faim on te donne a manger …mais arrete de pleurnicher….tu as de quoi construire une villa pour chaque kabyle…d’ailleurs voila une bonne idee essaie de faire ça dans ton village….une offrande pour etre pardonné…

  39. said amchiche 2 dit :

    a SAID a RAMDANE a HEND serieusement j’ai une maison que mes parents m’ont leguée en KABYLIE JE PEUX VOUS LA DONNER…C’EST MON SEUL BIEN…mais ne nous deshonnorez pas avec vos mensonges…ça nous rappelle LE FLN…….

  40. koulhoum dit :

    Messieurs, allons ! vous croyez vraiment que les chefs de parties (hommes et femme)
    et autres cansors, politiques et ce qui en suit vont quant meme habiter dans des f3 !…ils sont riches..très riches..! sinon ils ne seront jamais la ….!

  41. Smail dit :

    A défaut d’argumentaires valables, Ramdane Saadi fait dans la diatribe et l’invective pour sauver ce qu’il y a à l’être de toutes les attaques menées à juste titre contre son frère sAID.En effet il tient un discours virulent contre tout ceux qui apportent des vérités sur les acquisitions faites par Said.Forcé par la justesse des propos de tous les intervenants sur ce blog, il s’est mis à tirer à bout portant avec beaucoup d’énervement sur tout ce qui bouge! Non Mr Ramdane, ce n’est surement pas avec votre menaçant et agaçant que vous nous ferez avaler vos argument spécieux , tirés des cheveux pour justifier une provenance honnete des biens de votre frère!Et surtout cessez de prendre les gens pour des moins que rien car cela ne fait que conforter les lecteurs dans leur appréciation déjà assez fortes quant à la mauvaise foi qui vous anime en défendant l’indéfendable.
    Sachez, que ce blog est un espace appartenant à tous les citoyens désireux d’exprimer librement et démocratiquement leurs avis et ce n’est pas votre esprit
    revêche qui les en priverons!
    C’était juste une petite mise au point en vous priant d’apprendre à accepter les critiques des uns et des autres!

  42. L'IDIOT dit :

    a ramdhane ..nous n’en disconvenons pas ,tu as une belle plume et sans doute aussi une belle calligraphie mais celà suffira t il pour cacher la vérité ou anesthesier les pauvres citoyens militants ….Non ton frere ainsi que tous nos pseudo democrates ont essayé de le faire mais ils n y sont pas tjrs arrivés…on peut tremper tout le monde qq temps ,on peut tromper tout le temps qq gens, mais on ne peut pas tromper TOUT LE MONDE TOUT LE TEMPS, chers amis SADI !!!!!ta belle plume ,les beaux verbes de ton frere ne suffiront jamais pour faire passer vos gros mensonges…..BARAKAT

  43. Votre nom...gjingis dit :

    qui s assemblent se ressemblent .normallement c est la version naturelle et principallement crédible .khalida toumi
    vous donne le miroir de said saadi.
    neamoin ,toujours est il de bien veriffier
    la source d information .peut etre est une intoxe ?pas de fumé sans feu ,
    porter un tel préjudice a une personne renomée par son oposition ,a cette élite militaro financiere.c est incroyable !!!
    si c est le cas ,eh ben moi personnellement j irai encore plus loin
    comme si deja je suis loin alors?????

  44. yrroh dit :

    dis moi qui tu fréquante je te dirais qui tu es (saadi au festival de ka âne

  45. ahmed dit :

    bonjour.ecoutez! tu es le pompier du service? tu viens à son secour? s’ils t’ont donné quelques choses ce n’est pasq de leur poches mais c ton droit… alors cesses de casser la dynamique mon frere.. merci d’accepter

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER