Chita pour le wali délégué de Bouzaréah (Alger)

wali.jpgDes citoyens anonymes ont publié ce texte sous forme d’une insertion publicitaire. El Khabar page 22.   

« Nous, les citoyens et citoyennes du centre de Bouzaréah, nous remercions notre wali délégué pour l’honnêteté, courtoisie, simplicité, qui nous a vraiment touché et marqué, et la façon de nous avoir écouté et régularisé les problèmes dont on souffert pendant de très logues années.  A qui nous souhaitons beaucoup de courage et une très bonne réussite dans son travail.  Que Dieu le bénisse et le récompense pour ses efforts et son honnêteté. Citoyens et citoyennes de Bouzaréah »

Commentaires

  1. zaky54 dit :

    salam,
    speciale dédicace pour l’imminent mouvement de wali,le ridicule ne tue pas,j’ai honte a sa place,Bouzarea est devenue invivable ,sale,aucune securité…… .

  2. B. Amar dit :

    En principe la presse ne doit pas accepter la publication d’annonces, provenant de personnes anonymes, d’autant plus, lorsque le texte engage toute la population d’un lieu donné. Ces « chiyatine », comme vous les appelez, auraient dû s’adresser directement à leur wali délégué pour le remercier d’avoir fait un travail pour lequel il est payé. C’est une innovation que de remercier quelqu’un pour avoir fait son travail.

  3. NETIZEN dit :

    Après la mort du Prophète Mohamed (PBUOH) Abû Baker devient le premier calife. Juste après son élection, Il fut un discours très célèbre disant au peuple : j’ai été élu comme guide bien que je ne sois pas meilleur que quiconque d’entre vous. Si j’agis bien, soutenez-moi. Si je m’égare, remettez-moi dans le droit chemin. il leur a dit aussi : la vérité est l’honnêteté et le mensonge est la malhonnêteté.
    Abu Baker montra dans son discours que la gouvernance signifie le gouvernement du peuple par le peuple et pour le peuple.
    Et que le gouverneur doit honnête dévoilé de mensonge.
    tout le monde intérieur et extérieur sait bien que les délégués du pouvoir sont des malhonnêtes, des monteurs, des bandits et des tricheurs aussi, même pour une voie au bureau de vote. Je ne crois pas que les citoyens de Bouzareah sont aussi débiles de publier ce genre de texte. Le pouvoir a publié autant de texte pareille pendant la décennie noire en tuant, kidnappant les innocents et faisant même des attentats et par la suite il annonce soit à la télé soit au journaux que le chef du G.I.A. le EMIR X ou Y a proclamé sa responsabilité, il n’y a pas plus facile que ça.

  4. Dai El Kheir dit :

    Ce que vous venez de dire Mr Netizen sur Abou-Bakr et vrais , seulement je ne vous suis pas lorsque vous doutiez du texte objet de la publication car c’est le rôle d’El-Mohtarem de se rapprocher des citoyens de la localité de Bouzereah afin de confirmer ou infirmer l’information et demander de quels problèmes il s’agit dont le wali a régularisé ? Pour observer,.. qui sait peut-être on sent du changement dans le comportement de nos responsables vis à vis du citoyen et qu’il sert à un exemple pour d’autres , pour moi ce responsable je l’encourage à continuer de servir sa nation et le citoyen même si je ne suis pas content de tous ce que le régime fait , j’attends toujours de nouvelles d’El-Mohtarem et qu’il soit professionnel dans ses articles

  5. anonymos dit :

    le wali délégué de bouzareah viens d’être demis de ses fonctions
    ethenia menou

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER