Consommation du pain: Les Algériens occupent le premier rang dans le monde !

alger.jpgSelon l’organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), les Algériens consomment près de 49 millions de baguettes de pain chaque jour, occupant ainsi, le premier rang des consommateurs de pain dans le monde. L’Algérie occupe la 4e place mondiale en terme de qualité du pain, derrière la France, les Etats-unis et les Philippines.

Le rapport de la FAO estime que les Algériens ont pratiquement doublé leur consommation de pain, la portant de 20 à 49 millions de baguettes. Selon la FAO, l’explication est simple: «parce que les Algériens consomment le pain avec tous les aliments qu’ils prennent pendant la journée».

Commentaires

  1. merigue dit :

    Avec les incendies en Russie et l’arrêt des exportations de blé,une crise mondiale est toute proche.
    Il faudra alors se reconvertir à la brioche,à défault de pain.

  2. s.lamrous dit :

    Les algériens grands consommateurs de pain!Cette information donnée par la FAO renseigne sur l’incapacité de nos compatriotes à se nourrir de produits autres que le pain(légumes,viandes rouges ou blanche,fruits,lait et ses dérivés) en raison de leur cherté sur le marché algérien.Le chômage grandissant qui frappe la majorité des pères de famille rend évidemment difficile l’accès à des produits
    riches en vitamines susceptibles de leur donner l’occasion de diminuer la consommation du pain.l’essentiel pour nos compatriotes c’est d’avoir quelque chose à se mettre sous la dent et d’éviter la faim à leurs progénitures.

  3. akli dit :

    l’algerie est le premier pays à jeter du pain dans les poubelles.

  4. benny dit :

    les algerens ne sont pas les plus grands consommateurs de pains mais de gaspilleurs de pains a cause du prix tres bas la moitie du pain se retrouve a la poubelle

  5. AMAROUCHE dit :

    Bonjour !

    Les spéculateurs de tous bords jouent sur tous les registres de la surenchère.

    Plus il y a de la pluie, plus il y a de boue.

  6. balak dit :

    Drole de pain, quand on sait que la farine ne rentre qu’ à hauteur de 10 % dans la composition du pain ,le reste que de l’ eau douteuse et du…….vent.FINE DAWLA?Ou est Passé l’ état????

  7. AMAROUCHE dit :

    Re-bonjour !

    C’est facile de généraliser… du  » Tous les algériens sont des mécaniciens » à celui du  » tous les algériens jettent le pain à la poubelle !  »

    Pourquoi alors le moteur marche et le véhicule patine sans rouler ?

    Pourquoi parle-t-on de histtistes alors et de craintes de perdre son emploi ?

    Ne jettent le pain que ceux qui ont les moyens exorbitants et les mal éduqués même s’ils ne possédent rien à la maison comme ikouffanes remplis de céréales et caroub et les ichboulay remplis d’huile comme provisions s’agissant des scènes de vies d’autresfois période pendant laquelle les hivers étaient rudes et les villages rejoints par de rares véhicules par des pistes montagneuses boueuses et difficiles d’accès.

  8. Belkacem dit :

    Il faut bien comprendre quelles sont les véritables raisons de cette surconsommation de pain dans notre pays. La raison principale est toute autre que celle avancé par l’auteur de l’article. En effet, ce n’est pas parce que nous consommons le pain avec tous les aliments que nous consommons pendant la journée comme le croit savoir le rapporteur de la FAO que nous sommes les premiers dans le monde – (Enfin une première place et dans quel domaine, s’il vous plait !!!)- mais parce que c’est le seul aliment qui est encore à la portée de tout le monde ; et nos responsables le savent pertinemment et c’est pourquoi ils n’osent pas augmenter son prix au risque de voir le pays s’embraser comme ce fut le cas en Tunisie il y a seulement quelques années de ça.
    C’est parce que l’Algérien n’a pas les moyens financiers qui lui permettent de consommer des fruits et des légumes de saison ou des fromages ou de la viande rouge ou blanche ou encore des poissons de façon régulière qu’ils sont OBLIGES de se rabattre sur le pain qui reste le seul aliment encore accessible aux bourses modestes. L’algérien est OBLIGE de consommer une grande quantité de pain pour vivre et pour remplir sa panse. (Quant à la qualité et au poids de la baguette, il vaut mieux ne pas en parler puisqu’il arrive que le pain ne soit même pas « comestible » à cause de sa mauvaise qualité ou des saletés qu’on peut y trouver tel des mégots de cigarettes et des boulettes de chiques et que sais-je encore.
    D’ailleurs, c’est de manière récurrente que les boulangers interpellent les autorités pour leur demander l’autorisation pour augmenter le prix du pain mais e vain. En effet, c’est parce qu’ils considèrent qu’ils sont souvent déficitaires qu’ils veulent que l’état intervienne pour les aider à rentabiliser leur profession qui, selon eux, est en train de MOURIR à petit feu. Parce que la question est très sensible, les autorités répondent par la négative prétextant qu’il est hors de question de répondre favorablement à leurs doléances car jamais un algérien ne continue de travailler s’il n’est pas gagnant. La marge bénéficiaire accordée par l’État est certes minime mais les boulangers essaient toujours de compenser sur la qualité mais surtout le POIDS de la baguette et c’est ainsi qu’ils arrivent péniblement à s’en sortir sans dégâts financiers.
    Quant à celui qui a dit que l’Algérie occupait la quatrième place derrière la France, les États-Unis et les Philippines quant à la qualité du pain ; il n’est certainement pas un témoin crédible parce qu’il s’est, probablement, contenté de gouter le pain d’ALGER sans avoir vu ce que nous sommes obligés de consommer dans l’intérieur du pays et surtout dans les petits villages et les petites villes où l’absence du contrôle sanitaire permet aux boulangers de nous fourguer de la merde à la place du pain et nous sommes obligés d’accepter pour la simple raison que nous n’avons pas le choix de faire autrement à moins de faire de longs déplacements pour s’acheter son pain ce qui revient à dire que le coût peut passer du simple au double. Une triste réalité mais une situation authentique qu’il est facile de vérifier. Le pain fabriqué en France est cher et de meilleure qualité parce que le niveau de vie est élevé. Il est très CHER mais sa qualité supérieure en fait un met de qualité évidente qui compense son prix exorbitant comparé au nôtre. C’est du pain et non du n’importe quoi. Belkacem.

  9. boualem (elharrachi) dit :

    C’est avec un grand respect que nous devons donner a notre etat algerien par sa vigueur vigilante et la transparence des lois appliquees a toute la population ou chaque individu possede son droit de vivre avec gramd respect et dignite, Ces derniers jours debut du mois sacre (ramadan)il a ete constate un delaissez vient de la part de surete dans les endroits comme Badjarrah, Boumati, les agressions, les voles a la tire font ravages, l’anarchie des commercants les balances malsaints et trafiques des stupefinats reinent dans nos cite…Priere Mrs les Responsables de pencher sur notre cas que se trouve infortable et amere, nous sommes tres reconnaissant de nous aider a remedier notre etat securitaire a un sejour agreable et aussi tout le monde doit participer a votre collaboration …(SAHA FTOURKOUM) Veuillez-agreer Messieurs les responsabless de recevoir nos profonds respects

  10. Hoteles en Guayabitos dit :

    Ne jettent le pain que ceux qui ont les moyens exorbitants et les mal éduqués même s’ils ne possédent rien à la maison comme ikouffanes remplis de céréales et caroub et les ichboulay remplis d’huile comme provisions s’agissant des scènes de vies d’autresfois période pendant laquelle les hivers étaient rudes et les villages rejoints par de rares véhicules par des pistes montagneuses boueuses et difficiles d’accès.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER