• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 8 août 2010

Archive pour le 8 août, 2010

Liste du nouveau secrétariat national du FFS

ffslog.pngChers amis

J’ai le plaisir de vous communiquer la composition du nouveau secrétariat national du parti.  J’ai procédé à la désignation de ce secrétariat conformément aux dispositions statutaires et en concertation avec le président du parti M. Hocine AIT AHMED.

Vous remarquerez que la nomination du secrétariat national intervient 4 mois après la fin de mon 1er mandat à la tête de l’exécutif du parti alors que le président du parti a proposé l’organisation d’une conférence nationale d’évaluation à laquelle nous attachons une importance décisive.

Par ailleurs, il m’est apparu qu’au-delà des hommes, je devais prendre le temps de la réflexion et de la concertation afin de bien identifier les priorités dans l’action du parti, dans un contexte national difficile et complexe.

Vous remarquerez aussi que j’ai maintenu globalement en postes les responsables du précédent secrétariat tout en aménageant les missions de chacun; par ailleurs huit cadres du parti font leur entrée dans l’exécutif. Je pense sincèrement qu’ils ne seront pas de trop au vu des objectifs fixés par le parti et j’espère que nous travaillerons plus et mieux pour répondre aux exigences de la situation politique, économique et sociale du pays.

En effet, nous avons impérieusement besoin de reprendre l’initiative politique. Le pays vit un marasme mortifère et un climat moral et social détestables. Vous savez tous, que cet Eté est paradoxalement l’Eté de la glaciation.

Les mesures prises par le pouvoir contre la libre circulation des scientifiques, l’interdiction de la coopération des communes avec les municipalités étrangères, la limitation faites aux chancelleries d’établir des contacts avec la société civile, le refus de légalisation de nouveaux partis politiques, en un mot, la recomposition violente du champ politique et ce nouveau tour de vice autoritaire sont le reflet d’un repli politique majeur.

Les hommes et les femmes de ce pays vivent dans une prison et c’est tout le pays qui se retrouve recroquevillé sur lui-même par  la faute de ses dirigeants.

Par ailleurs, le traitement des affaires de corruption et de certaines affaires judicaires me paraît très discutable. Nous ne pouvons qu’être sensibles aux garanties concernant l’indépendance de la justice et nous espérons que la lutte anti-corruption ne se réduise pas à des affaires de règlement de comptes et que tous les justiciables soient égaux devant la loi y compris à l’échelon politique.

Nous espérons que l’année prochaine ne soit pas l’année de la régression sociale et syndicale et nous sommes disposés à travailler en concertation avec les personnalités et forces sociales autonomes qui partagent cet espoir.

Pour terminer, voici donc la liste nominative du secrétariat national

(Lire la suite)

Mostaganem: Le Maire d’Aïn-Nouissy écroué

prison1.jpgLe président de l’APC de Aïn-Nouissy, a été mis en examen pour faux et usage de faux sur des documents officiels et placé en détention préventive au centre de rééducation de Sidi-Othman. Arrivé mercredi après-midi au tribunal correctionnel de Mostaganem, le maire a été présenté au juge d’instruction qui lui avait notifié un mandat d’amener dans le cadre d’une information judiciaire, et dont le chef de daïra d’Aïn- Nouissy s’est constitué partie civile.

(Lire la suite)

Chlef: Les entrepôts de l’ex-Enafla récupérés par l’Etat

enafla.jpgLes deux complexes frigorifiques de l’ex-Enafla, à l’abandon depuis l’année 1997, viennent de faire l’objet d’une prise en charge par les services du ministère de l’Agriculture. L’opération connaît déjà un début d’exécution à travers l’intervention d’une entreprise spécialisée dans la réhabilitation de ce genre d’équipement. L’entreprise est effectivement à pied d’œuvre au niveau des complexes, sis à la route d’Alger, et de Haï Bensouna, qui sont situés aux deux extrémités de la ville.

(Lire la suite)

Faux billets à Oran: Un adolescent brûlé vif pour avoir dénoncé des voisins !

feu.jpgUn jeune de 14 ans court droit devant lui en criant, essayant d’éteindre le feu qui avait pris à ses vêtements et commencé à pénétrer son corps. Avec la rage du désespoir, il continue sa course folle. Soudain il tombe, s’en est-il fini de lui ? Non, puisqu’il avait eu le réflexe de rouler sur lui-même, ce qui lui permet d’éteindre les flammes qui dévoraient son corps. Ce n’est pas là le scénario d’un film, mais c’est vraiment l’enfer vécu par le jeune  B.N., un adolescent qui a failli être immolé par les jeunes de son quartier.

Selon La Voix de l’Oranie, trois jeunes du quartier lui avaient donné un billet de 500 DA pour leur acheter des cigarettes, mais le jeune adolescent les dénonce immédiatement aux gendarmes, après que le vendeur découvre que c’est un faux billet. Interpellé sur le champ puis interrogé, l’adolescent donne de suite les noms de ceux qui lui ont remis le billet.

(Lire la suite)

Bordj Bou-Arréridj: 27 manifestants arrêtés

 

emeu.jpgAu moins 27 personnes ont été arrêtées, hier, par les éléments de la brigade anti-émeute, pour trouble à l’ordre public, dans la commune d’El-Hammadia, à 14 kilomètres du chef-lieu de la wilaya de Bordj Bou-Arréridj. Les manifestants, jeunes et moins jeunes, protestaient depuis mercredi dernier, à la suite de l’affichage d’une liste de bénéficiaires de 168 logements sociaux dans la localité d’El-Hammadia. Selon Liberté, les manifestants avaient, rappelons-le, bloqué l’accès aux sièges de l’APC et de la daïra, plusieurs heures durant, pour dénoncer la liste en question et qui, selon eux, ne répond pas aux critères établis par les textes régissant l’attribution du logement social. Ils réclamaient, de ce fait, la révision de ladite liste dont une bonne partie d’entre eux a été exclue, sans raison valable.

Hattab supprimé de la liste internationale des terroristes

hattab.jpgLe nom de Hassan Hattab, l’ex-“émir” et fondateur du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC), a été retiré de la dernière “liste noire” des terroristes établie par le Conseil de sécurité des Nations unies fin juillet 2010 et rendue publique cette fin de semaine. Hattab, alias Abou Hamza, figurait sur la première liste établie l’année 2001 comme “chef d’une organisation terroriste” alors que la nouvelle liste reconstituée contient 26 noms de terroristes algériens dont 2 noms nouvellement rajoutés en avril passé, soit Mohamed Belkalem et Tayeb Nayel. Ces derniers sont accusés d’appartenir à l’organisation terroriste Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) au terrorisme international et d’enlèvement, rapporte Liberté.

Nacera Merah: «La société algérienne n’est pas devenue xénophobe, elle l’a toujours été »

nacera1.jpgPensez-vous que la société algérienne est devenue xénophobe ?

Elle ne l’est pas devenue, elle l’a toujours été. L’esclavage est aboli depuis le XIXe siècle à peine. Dans le Sud algérien, on entend des noirs de peau qui traitent d’autres de « souadines », noirs, esclaves alors que nous, nous ne percevons pas la différence entre eux.

Certains étudiants, notamment les chrétiens, pensent que ces difficultés sont inhérentes à la religion faisant allusion à l’Islam. Etes-vous de cet avis ?

Il est vrai que l’Islam y est pour beaucoup. Les valeurs universelles ont cédé la place à la seule qui régisse les rapports entre individus : le prosélytisme religieux, à défaut de culture, de réflexions, de questionnements. L’Islam se distinguait par les qualités de ses pratiquants alors que maintenant, il justifie l’exclusion et le racisme non déclaré. On n’exclut pas les étrangers, on les isole. Car ils sont non musulmans, non pratiquants et leur rite est différent et ainsi de suite. Le religieux mal utilisé nuit davantage à la société que les pires problèmes que les étrangers rencontrent chez nous. Ils idéalisaient, peut-être les valeurs d’un pays « frère » pratiquant une religion qui se veut la meilleure. Extraits www.elwatan.com

Un étudiant africain: « Une hôtesse d’Air Algérie m’a traité de mal éduqué »

air.jpg«Tous mes problèmes ont commencé dans l’avion avec Air Algérie, avant même d’atterrir sur le territoire algérien. J’ai eu la malchance d’arriver en plein mois de Ramadhan sans le savoir. Ils nous ont servi le repas avant l’heure de l’appel à rompre le jeûne. J’ai commencé à manger croyant que les autres n’avaient pas faim. A ce moment là, j’ai eu juste droit aux agressions verbales de la part des voyageurs. Mais, c’est en demandant un verre du vin rouge que les voyageurs et l’hôtesse d’Air Algérie m’ont traité de tous les noms (mal éduqué, etc.», a racontré un étudiant africain à El Watan. (www.elwatan.com)  (Un excellent dossier sur « Le quotidien difficile des étudiants africains ».   

Algérie: Le pain est le seul aliment qui est encore à la portée de tout le monde

painivore.jpgBelkacem pour « Algérie Politique » 

Il faut bien comprendre quelles sont les véritables raisons de cette surconsommation de pain en Algérie. La raison principale est tout autre que celle avancée par l’auteur de l’article. En effet, ce n’est pas parce que nous consommons le pain avec tous les aliments que nous consommons pendant la journée comme le croit savoir le rapporteur de la FAO que nous sommes les premiers dans le monde – (Enfin une première place et dans quel domaine, s’il vous plaît !!!)- mais parce que c’est le seul aliment qui est encore à la portée de tout le monde ; et nos responsables le savent pertinemment et c’est pourquoi ils n’osent pas augmenter son prix au risque de voir le pays s’embraser comme ce fut le cas en Tunisie il y a seulement quelques années de ça.

C’est parce que l’Algérien n’a pas les moyens financiers qui lui permettent de consommer des fruits et des légumes de saison ou des fromages ou de la viande rouge ou blanche ou encore des poissons de façon régulière qu’ils sont OBLIGES de se rabattre sur le pain qui reste le seul aliment encore accessible aux bourses modestes. L’Algérien est OBLIGE de consommer une grande quantité de pain pour vivre et pour remplir sa panse. (Quant à la qualité et au poids de la baguette, il vaut mieux ne pas en parler puisqu’il arrive que le pain ne soit même pas «comestible» à cause de sa mauvaise qualité ou des saletés qu’on peut y trouver tel des mégots de cigarettes et des boulettes de chiques et que sais-je encore.

(Lire la suite)

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER