• Accueil
  • > Culte en Algérie
  • > Mosquée d’Aghribs: Saisir la gravité de l’acte au delà des considérations religieuses

Mosquée d’Aghribs: Saisir la gravité de l’acte au delà des considérations religieuses

chaf.jpgR.B pour « Algérie Politique »  

Il me semble que ce qui s’est passé à AGHRIB mérite beaucoup plus d’intention, de lucidité et de prudence dans les interventions des camarades car la genèse est beaucoup plus complexe et profonde. Pour ma part, je vais contribuer au débat par une série de questionnements et essayons ensemble de donner des réponses chaqu’un selon les données qu’il possède. 

-Est-ce que des fonds même à l’étranger ont été collectés pour la construction de la nouvelle mosquée d’Aghribs ? Si c’est le cas,  y a t’il des citoyens (actuellement qui occupent des postes de responsabilité) qui y ont participé ?  -Est-ce que ces fonds (s’ils existent) sont parvenus aux destinataires ? -Est-ce que l’association religieuse avait introduit, selon la réglementation en vigueur, une demande d’autorisation de construire pour une mosquée ? -Est-ce que le maire et l’assemblée communale (représentative) avaient donné leur accord ?

-Est-il concevable que le comité de village qui s’oppose à la réalisation de cette mosquée ne soit pas informé (directement ou indirectement) par leurs élus à l’assemblée (représentative) ? -Y a t’il une démarche entamée par les membres de ladite association (après autorisation de construire) afin de récupérer des fonds (en devises) collectés pour la réalisation de cette mosquée ? -A quel moment l’opposition est apparue ?
Chers camarades, il est impératif de comprendre et de saisir la gravité de l’acte au delà des considérations religieuses. Le conflit peut déboucher sur l’irréparable. C’est pour cela que j’insiste sur la lucidité, la pédagogie et la sagesse de chaque intervenant. Disponible pour débattre.

Commentaires

  1. ano uno dit :

    Helas rien pour rien comme dit l’adage.
    Il y’a des arrieres pensées derriere cette histoire et alors il y’a des responsables, seulement une enquete serieuse peut determiner la verité. Mais puisque le complot est d’en haut donc il n’y aura pas d’enquete.
    Vous savez l’Algerie est une terre de differentes experiences de maledictions de tous les extremistes et pour destabiliser une region il suffit de creer ce genre d’histoire afin de l’isoler vis á vis des autres regions et les presenter comme anti Islam pour favoriser le diable de regner cad les assassins gendarmes et cie dont les consequences sont deja connues á savoir la drogue, le suicide et les incendies de forets …etc une tactique deja usurpée dans le passé… á vous la balle de reflection!

  2. Danou dit :

    je tiens d’abord a remercier el Mohtarem pour cet espace de communication
    étant un citoyen d’aghribs et en lisant toutes les questions que vous avez posés dans votre synthèse…..permettez moi de vous eclaircir certains points:
    1.l’association religieuse a été fondé dans un cadre purement légal
    2.le Village d’Aghribs dispose d’un « MOSSALA » ce dernier se trouve au milieu d’un cimetiere ce qui rends la priére impossible…donc la necessité d’avoir une mosquée aux normes de la religion comme toute la kabbylie.
    3.l’association religieuse a respecté toutes les procédures juridiques dans un cadre légal afin de construire cette nouvelle mosquée et a reçu l’aval du comité du village…sachant que le comité actuel ne représente que lui même c’est a dire les personnes eux mêmes
    4.le conflit a pris une dimension politique, car comment un maire délivre un permis de construction et délivre par la suite son annulation..?

  3. El Erg Echergui dit :

    Vos questions sont pertinentes et sages. Elles émanent d’un esprit qui a soif de vérité dans cette histoire plus que troublante et qui peut effectivement déboucher sur une grande fracture que le pouvoir ne tardera pas à exploiter pour tordre le cou à certaines forces anti-gouvernementales

    Pourtant vos question gagneraient à être complétées par d’autres interrogations pour arriver à une idée générale et claire des tenants et des aboutissants de ce triste évènement.

    L’une de ses questions que je n’arrive pas à leur trouver une réponse concerne les motifs de l’association religieuse. Pourquoi veut-elle construire une autre mosquée? J’ai lu quelque part que la première et l’unique mosquée se trouverait au sein ou juxtaposant un cimetière. Si c’est le cas, je pense qu’il ne sied pas à une mosquée de se trouver dans un tel endroit et les habitants doivent réfléchir pour lui trouver un autre endroit. Les mosquées sont faites pour les vivants et non pas pour les morts.

    Deuxième questions est est-ce que le maire d’Aghribs ne doit-il pas assumer seul la responsabilité de cette situation puisqu’il a délivré un permis de construire? Dans un précédant très grave, le comité de village vient de donner un coup mortel à ce document qui ne vaut plus rien maintenant. On s’étonne qu’un haut représentant du RCD puissent s’associer à la démolition d’une structure qui a eu les autorisations légales pour sa constructions. Cela donne un coup sévère à la crédibilité d’un parti politique qui accepte de déléguer son pouvoir à une autre organisation. Les conséquences pratiques et moraux sont nombreuses à commencer par la création d’une situation de non-droits et de fait de prince. Faut-il maintenant demander les permis au comité de village? Dans ce cas pourquoi ces comités ne se sont pas manifester contre la prolifération des débits de boissons alcoolisées sauvages et des lupanars clandestins dans toute la Kabylie? De nombreux témoignages en font état. Leur pouvoir se limiterait-il au contrôle des seules mosquées?

    Une dernière question concerne les habitants de ce villages. Il semble que cette question va au-delà d’un litige sur une mosquée. Je crains qu’il y a une fracture au sein même des habitants. Une fracture qui ne va pas tarder à s’exprimer sur d’autres questions qui n’ont rien à voir avec la religion ou la politique locale. En effet rien n’empêche de penser que les membres de l’association religieuse appartiennent aux habitants de ce village et ils ont droit de cité dans le comité de village sinon on serait devant une dictature locale. Alors pourquoi le problème n’a pas été traité au sein de cette structure avant même la demande du permis de construction? Est-ce que la compositions du village ne traduit-il pas la représentation de toutes les composantes du villages?

    Toutes ces questions autour des cette triste histoire reflètent trop de choses incongrus et traduit le marasme dans lequel vit l’Algérie où l’informel prend le dessus sur le formel dans l’absence d’un Etat fort et équitable.

  4. SITTING BULL dit :

    @ R.B

    Le Débat , d’accord ,c’est bien, certes…Mais à condition de ne pas tourner autour du pot !
    Cette histoire nous rappelle tristement les années CHADLI ou l’on assistait a une véritable « Mosquées-mania  » à la seule initiative de ce que l’on a découvert quelques années plus tard sous le mot de « SALAFISME » , mais c’était déjà trop tard car le duo BELHADJ- MADANI avait fait des ravages dans les cervelets !!!
    Et cette manière d’imposer ce que l’on croit être la Vérité , ça porte un nom en ISLAM : C’est la FITNA ……provoquée par les SALAFISTES . Poin Barre !

  5. Slimane dit :

    moi je suis pour que la kabylie reste la kabylie, différente des autres regions comme d’habitude. comme au éléctions de 90 FFS en majorité ecrasante. pendante que partout ailleurs les tunique barbu damaient les routes. ce qui a engendré un terrorisme facile dans toutes ces regions sauf en kabylie,
    et maintenant ils veulent nous faire payer le prix.

  6. Slimane dit :

    ma question,
    que fait on de la mosquée sidi jaafar, est elle insuffisante, ?

  7. fess dit :

    Ma deduction est que l’on comprend pourquoi,il y a autant de kepis, dans la region.

  8. Slimane dit :

    il ne faut pas se voiler la face, un jour ou l’autre ce jour de probeleme on le connaitra partout en kabylie, car, la montée du salafisme voulu par le pouvoir pour normalier la region est en route, mais cela va etre confronté à la réalité kabyle,

  9. karim dit :

    imaginez que des imams dans toutes les mosquées d’Algérie disent dans un khoutba du vendredi que des gens d’Aghribs détruisent une mosquée en construction.
    Ces criminels du RCD poussent les algériens a la guerre civile.
    Même si cette association religieuse est taxer de salafiste, ces membres sont des gens du villages et ils ont le droit de vivre comme les autres habitants du village. S’ils veulent construire légalement tant mieux.
    Malheureusement, il y a des gens qui préfèrent un bar ou un lieu de débauche a une mosquée pour musulman.

  10. Mouloud dit :

    Est-il concevable qu’une 2ème mosquée soit construite dans un village sans l’aval de ses habitants (il semble qu’ils n’ont même pas été informés) et pendant que que ce même village rénove la mosquée traditionnelle?

  11. R.B dit :

    Cher camarade Mouloud,sans haine et sans rancune faisons l’éffort toi et moi de mieux saisire les verités suivantes sans pati pris.
    -c’est vrais et je suis tout-à-fait d’accord avec toi qu’il est inconcevable qu’on réalise un projet au profit d’un village sans que ce dernier soit associé.Mais il ne sufit pas de se poser des quetions,il faudra trouver des réponses,lés quelles à mon sens se trouvent dans les informations suivantes.
    1)La commune d’AGHRIBS a à sa tête un résponsable qui est le premier magistrat de la commune.
    2)Supposant que le maire n’a pas assumé ces responsabilités ou a failli,la commune dispose d’un autre organe dont normallement sont représentés tout les villages.
    3)Les deux organes(le maire et l’assemblée) ont failli,il existe des structures cette fois si partisannes qui sont chargées du suivi des élus à tous les niveaux.
    4)la localité est fortement représentée et aussi à tous les niveaux pour enfin éviter de tels dérapage(je veux dire une t’elle situation).Pour rappelle un camarade avait posté un commentaire ou il avait dit »le fait d’implanter cette mosquée à AGHRIBS est une provocation à Said SAADI qui est l’un des fils du village et qui etait condidat pour prendre en charge les affaires de la république.

  12. vourourou dit :

    à ma connaissance la pemière autorité pour la gestion des affaires d’un village c’est l’assemblée du villlage, et puisque le terrain sur lequel ces integristes ont tenté de construire la mosquée appartient au village leur autorisation de construire sur ce terrain ne vaut rien sans accord du village

  13. Saïd dit :

    selon le FFS dans le journal TSA
    « Le FFS condamne fermement la violation d’une procédure légale de construction d’une mosquée et la violence perpétrée contre la population de la commune des Aghribs », écrit le FFS. « La décision de construction d’une mosquée a été prise par le comité de village en même temps que s’est exprimée la volonté d’engager une opération de rénovation du mausolée de Sidi Djaffar
    Pour le parti d’Ait Ahmed, qui s’est prononcé via sa fédération de Tizi Ouzou, « après la démission du président du précédent comité de village, un scénario grotesque a été initié à travers des coups de forces à l’effet de faire annuler les initiatives fort louables du précédent comité de village sous le prétexte fallacieux de pénétration de salafisme et/ ou de Ouahabisme et la préservation de lieux ancestraux du culte ».
    NB : c’est une provocation et c’est la 2eme fois qu’on voit ça
    inutile de mentir , est ce qu’ils font la
    construstion sans un permis de construire?
    ceux qui disent qu’il y a enu mosqsée autre que celle là ,qu’ils viennent et ils vont voir que ce n’est qu’un petit lieu
    les gens de RCD ont montrés qu’ils sont
    intolérants et integristes

  14. Sales à FIStes dit :

    Bonjour
    Je crois que les salafistes alimentés en dollars par les séoudiens sont venus perturber l’islam kabyle tolérant et ouvert. Cela est inacceptable pour eux. Ils en veulent à une mosquée antique qui devrait être inscrite aux monuments protégés du pays. Ils n’ont qu’aller construire leur masjed dhirar ailleurs. Nos mosquée sont pures et ne seront jamais souillées par les dollars des traitres arabes.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER