• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 21 août 2010

Archive pour le 21 août, 2010

Un jeune meurt par élctrocution à Tipaza

sonelgazelectrocution.jpg

URGENT/ SNJ: Don de sang pour une journaliste

sang.jpgUne journaliste souffrant d’une leucémie a été transférée d’urgence au niveau du Centre Pierre et Marie curie de l’hopital Mustapha bacha à Alger. Son état, jugé critique nécessite en l’occurrence des dons conséquents de sang et de plaquettes. Ceux et celles qui peuvent aider (dons en urgences) sont les bienvenus. Sinon informez autour de vous. Pour de plus amples informations, contactez le 05.52.25.66.99. Kamel Amarni

Ksentini accuse SOS disparus: « Les responsables craignent de perdre les subventions »

ksentini1.jpgLe président de la Commission nationale consultatif de promotion et de protection des droits de l’homme (CNCPPDH), Farouk Ksentin accuse les associations des familles de disparus de manipuler les familles afin d’en tirer des dividendes. « Certains responsables du mouvement tentent de manipuler les familles afin d’en tirer des dividendes». Il indique au Temps d’Algérie que «des subventions leur sont versées par des ONG et par certains organismes activant sous l’égide de l’Union européenne. Les responsables en question qui craignent de perdre ces subventions maintiennent la pression». 

La police de Hamel au service des multinationales ?

hamel.jpgAu lieu de convoquer sept agents de sécurité de la cimenterie Lafarge, accusés de menaces et entraves à la liberté de travail et de circulation, la justice a eu recours au porcédé musclé: arrestation des mis en cause par la police. En effet, selon El Watan, les membres de leurs familles se sont indignés du procédé guère orthodoxe utilisé pour l’arrestation de ces agents, qui, pour certains, ont été embarqués de chez eux et d’autres en pleine rue par la police. El Mouhtarem 

Cimenterie Lafarge: Sept ex-agents de sécurité écroués

ciment.jpgA ccusés de menaces et entraves à la liberté de travail et de circulation, 7 ex-agents de sécurité de la société SGSCO, dernièrement expulsés du site de Lafarge par la force publique, ont été présentés devant le procureur de la République près le tribunal de Hammam Dalaâ, le jeudi 19 août et placés sous mandat de dépôt. Selon El Watan, c’est pour avoir protesté en même temps que l’ensemble des 145 ex-agents de sécurité contre Lafarge pour non-paiement des salaires des mois de juillet et août, que la direction de l’usine, voulant contenir le mouvement, a porté plainte contre les 7 agents parmi lesquels se trouve le chef de la section syndicale.

Le voile qui sépare le peuple de la vérité finira par se déchirer

disparus11300x224.jpgEl Erg Echergui

Ce sont des femmes d’un grand courage. Elles sont les seules à affronter la chape de plomb qui s’est abattue sur tout un pays depuis presque 20 ans. Elles sont les seules à troubler le sommeil du «général» de la mort, Medienne et son armée des seigneurs de la sale guerre, et le sommeil de Bouteflika et sa suite interminable de valets. Elles se rassemblent pacifiquement en défiant le pouvoir arbitraire et ses mensonges, en défiant les lois scélérates pondues par Bouteflika pour effacer de notre mémoire d’un trait de gomme tous les crimes et les carnages qui ont endeuillé notre terre.

(Lire la suite)

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER