• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 23 août 2010

Archive pour le 23 août, 2010

Sidi Naâmane: La population ferme le siège de l’APC

eau1.jpgDes citoyens des deux villages Oulel Ouaret et Trafi, relevant de la localité de Sidi Naâmane, situé à une vingtaine de kilomètre à l’ouest du chef-lieu de la wilaya de Tizi Ouzou, ont procédé hier matin à la fermeture du siège de leur APC et ce, en raison d’un problème d’eau potable. Les villageois étaient privés d’eau courante depuis une semaine.

Le gouvernement cède les 48 stations-service à Naftal

naftal.jpgLe gouvernement a décidé de donner la totalité des stations-service et les aires de repos devant être installées tout le long de l’autoroute Est-ouest à Naftal. La décision a été entérinée samedi dernier à l’issue d’un Conseil interministériel restreint, présidé par le Premier ministre, et auquel ont pris part les ministres de l’Energie et des Travaux publics. Selon El Watan, pour les aires de repos, Naftal compte faire appel à des professionnels de l’hôtellerie et de la restauration, alors que dans l’immédiat deux stations-service ambulantes seront fin prêtes pour être installées, l’une du côté de Tlemcen et l’autre à Aïn Defla.

La commune d’Assi Youcef organise un forum sur le développement local

assi.jpgLa commune d’Assi-Youcef dans la wilaya de Tizi-Ouzou a organisé un forum sur le développement local les 20 et 21 août. Tous les acteurs sociaux, culturels, économiques… ont été conviés à cette événement par le Maire (FFS) Belkacem Benbelkacem. A l’issur du forum, un conseil consultatif ainsi qu’un comité des fêtes de la commune ont être installés. El Mouhtarem

Au saloon du ivre : Pan! En plein dans… le Nil

sila.jpgR.Z pour « Algérie Politique »

C’est dérisoire et à la limite du grotesque, difficile de choisir le mot, même si les deux veulent dire à peu près la même chose. Oui, dérisoire et grotesque comme feuilleton. Insipide. Aussi fade  que les navets ramadanesques de l’Unique et qui n’ont rien à envier à ceux qui continuent de nous venir du Nil, quoique… Ceux qui ont décidé ce blocus sur le livre égyptien, ne peuvent être que victimes d’une overdose d’excès de zèle et d’un nationalisme à un sou et qui pue l’allégeance. Et ma fois, les zélateurs, ce n’est pas ce dont risque de manquer le pays. Il peut manquer de pain, de lait, de démocratie, de justice, d’électricité, de tout ce que vous voulez, et il en manque, justement jusqu’à la déshydratation, mais jamais de zélateurs. On en a à en exporter. 

Pour l’instant, et sans diminuer de la valeur de nos illustres écrivains (Kateb Yacine et Assia Djebar qui était pressentie à ce prix prestigieux), le seul homme de lettres arabe à avoir inscrit son pays au Nobel de littérature, c’est Najib Mahfoud. Bon, il se trouve que c’est un Egyptien, ce n’est pas de sa faute. On ne choisit pas sa nationalité. Il le méritait. Pas pour sa nationalité mais juste pour son talent.

Le talent on l’a ou on ne l’a pas. Une ministre peut toujours se consoler d’avoir de beaux talons qui raisonnent au contact du sol marbré d’un salon où on enferme le livre. Un raisonnement de tambour qui sonne le glas de la culture.

(Lire la suite)

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER