Imbroglio autour de la date de l’audition du ministre de la Télécommunication

aps.jpgAbbes Said pour « Algérie Politique »

Fausse audition, erreur de communication des services de la présidence de la République ou bourde monumentale de l’agence APS qui a donné dans la même journée et le compte rendu de son audition par le président Bouteflika et son déplacement à Ain Defla pour une visite de travail ? Emballé c’est pesé ? Pas si sûr. Au risque de jeter le doute sur les autres auditions… L’agence officielle APS a cru bien faire en balançant le compte rendu de l’audition du ministre avant-hier soit le 23 août le jour même où il se trouvait à Ain Defla pour une visite de travail (une autre dépêche de l’APS faisant foi).

La dépêche reprend d’ailleurs une déclaration du ministre. Aussi la question qui revient sur toutes les lèvres depuis quelques jours selon laquelle la «présence physique» du président Bouteflika qui intrigue tant d’observateurs est «virtuelle»peut être battue en brèche par une apparition du concerné à défaut de laisser place aux plus folles rumeurs.

Apparemment la vraie-fausse audition du ministre des Télécommunications, Moussa  Benhamadi continuera à faire couler beaucoup d’encre et donner raison a ceux qui doutaient de la présence du chef de l’Etat aux auditions de ses ministres. Selon d’autres, seuls quelques ministres ont été réellement auditionnés par le président Bouteflika alors que le reste a été auditionné par ses plus proches conseillers en présence du SG du FLN, Abdelaziz Belkhadem.

Commentaires

  1. B. Amar dit :

    Il n y a pas de quoi fouetter un chat ! L’Algérie est en panne dans tous les secteurs. Ce procédé d’audition des ministres en plein Ramadan n’est que la « POUDRE » aux yeux. Alors que l’on nous montre Boutef ou pas, il n y a pas de quoi fouetter un chat !

  2. kader dit :

    Oui, ça ne change rien. de toutes les façons les vrais problèmes ne sont pas abordés, et, les algériens sont méprisés. Ils se parlent entre eux, à eux mêmes et tout le reste ne compte pas pour eux. on n’est même pas des sujets. Rien.

  3. AMAZIGH dit :

    C’est un régime de clowns avec tout les respect que je dois aux clowns.Recevoir des ministres pour les sermonner! il n’y a que dans ce pays de cinglés pour voir cela.Ils sont aux abois et ne savent que faire pour légitimer leur pouvoir de mafieux!

  4. AMAZIGH dit :

    VOUS ME SURPRENEZ! JE PENSAIS QUE VOUS SAVIEZ QU’EN ALGERIE C’EST UN CABINET NOIR QUI TRAVAILLE,QUI ELABORE LA POLITIQUE AU JOUR LE JOUR SELON L’HUMEUR,L’INTERET DES VOYOUS DU DRS,LES COUACS ARRIVENT SOUVENT CAR LES PANTINS,PARDON,MINISTRES NE SONT SOUVENT AU COURANT DE RIEN.ILS SUIVENT COMME TOUT LE MONDE.CECI VOUS PROUVE QUE LES RENCONTRES ENTRE BOUTEF ET SES PANTINS NE SONT RENDUS PUBLICS QUE POUR AMUSER LE CHAAB.iLS N’ONT JAMAIS LIEU.

  5. RIH FA RIH dit :

    C’est vrai notre pays est en panne et plus personne ne peut le redémarer.
    Il faudrait épuiser les hydrocarbures pour se remettre à travailler.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER