Liberté au secours de Hasseni !

libert.jpg« Affaire Hasseni : vers un non-lieu sans surprise », a titré Liberté dans son édition d’aujourd’hui. Piétinant l’éthique, l’auteur de l’article, Ameur Ouali, devenu porte-parole de Hasseni et de la diplomatie algérienne à l’étranger, s’est attaqué à la journaliste de RUE 89 José Garçon. Selon ce journaliste de Liberté,  « très dépendant du DRS », « José Garçon, ancienne journaliste de Libération et « très indépendante du FFS ». El Mouhtarem

Commentaires

  1. zaemazaema dit :

    Il restera le délit de tentative d’influencer un témoin. A suivre ?

  2. AMAZIGH dit :

    Liberté appartient à Rebrab lequel est la partie visible de l’iceberg controlé par un général.Qu’attendez-vous d’un torchon pareil?

  3. Dr. amina&amin dit :

    Ces pauvres, surnommés « taiebat-el-hammam » par leur actuel president mal-elu qui est maitre du vol et viol de la constitution d’un pays, ne font que leur metier habituel cad la « chitta » et le lechage des goudasses et souliers pour avoir quelques miserables indecentes miettes de survie …
    Il n’y a qu’á voir comment ils SUR-vivent. Bref!

    Affaire Mécili : les écoutes qui accusent un agent algérien
    http://www.rue89.com/2010/08/26/affaire-mecili-les-ecoutes-qui-accusent-un-agent-algerien-164033

    Mme Mecili et ses enfants ont le droit á la justice de leur pays (pretendu des droits de l’homme) SINON il faut franchement connecté la justice europeenne et/ou internationale si la justice francaise OFF-icielle est incapable car il s’agit d’un crime odieux et terrible en plein coeur de Paris sous les yeux meme de la police francaise OFF-icielle…

    A la famille Mecili et son hero avocat autant pour nous autre, le monde entier est convaincu (sauf les assassins et leurs chiens) que finalement l’assassin tombera entre les mains d’une justice tot ou tard il faut tout simplemnt taper sur une justice internationale equitable pour retablir la justice et la verité.

    Amicalement tendre.

  4. kader dit :

    José Garçon n’a jamais caché ses affinités avec le FFS. Et le Ameur Ouali: c’est quoi ses affinités ? L’Afp qui l’emploie ? Liberté qui l’emploie en deuxième main ? Et qui encore ? Tout fout le camp à tamurt !

  5. jazairia dit :

    franchement chers duos vous voulez la justice ou accabler le diplomate. dites moi sincèrement quelles sont vos attentes? vous semblez dire qu’un non lieu en faveur du diplomate serait une injustice pour Mme Mécili? vous vous rendez compte de ce que vous dites ou bien êtes vous aveuglés à ce point par votre haine. personnellement je soutiens Mme Mécili et ses enfants dans leur lutte pour rendre justice à leur grand homme, mais quand même pas au détriment d’une autre famille algérienne qui n’a strictement rien à voir dans cette histoire tragique.
    je ne sais pas si j’aurais eu le même courage de la veuve Mécili pour continuer le combat en vue de la vérité. en revanche je sais que j’aurais eu beaucoup de mal à subir l’enfer de soupçons aussi graves que complicité d’assassinat. surtout lorsqu’on est sur qu’on est innocent.

    le problème dans cette affaire c’est que tout le monde à quelque chose à dire en parfaite méconnaissance de cause.

  6. Observer dit :

    Il faut dire que José Garçon n’est quand meme pas un exemple de probité intelectuelle et de professionalisme sans faille; les journalistes français sauf exeption parlent de l’Algerie avec une certaine condescendance qui frise le racisme..
    Je suis contre le systeme en place corrompue et dictatoriale mais je me dois de demeurer lucide…

  7. balak dit :

    Liberté le champion de la perfidie.Liberté, que de crimes commis en ton nom.Liberté ,premier journal fasciste algerien.MERCENAIRES DE LA PLUME.

  8. Amar dit :

    Si L’Mouhtarem,

    je voudrais savoir si les commentaires portés sur l’article de Ameur, le journaliste du quotidien  »Liberté » sont de vous ou bien avez-vous repris cet entrefilet d’ailleurs? la question est d’importance car s’il s’agit de vos commentaires et surtout des guillemets mis sur certains mots vous devenez partie prenante et ma foi très agissante contre le diplomate.
    je suis moi-même diplomate algérien et je peux vous dire que nous sommes nombreux à avoir vraiment le bourdon et le moral en berne à cause de l’inertie dont fait preuve notre hierarchie dans l’affaire qui tourmente notre collègue Hasseni.

    bien sur, vous n’êtes pas obligé de me croire sur parole d’autant plus que je vous écris sous un pseudo. j’aurais tant voulu me démasquer et vous prouver ainsi toute ma sincérité et bonne foi dans ce qui est devenu pour la majorité d’entre nous l’affaire de la honte tant il apparaît évident qu’on veut avant tout faire le procès du pouvoir algérien à travers sa diplomatie.

    si L’Mouhtarem,

    sachez tout d’abord que la majorité d’entre nous vous tiennent pour un homme profondément démocrate et souhaitant par dessus tout instaurer un débat politique algéro algérien aussi sincère que paisible. la sérénité n’entamant en rien la vivacité de l’échange bien au contraire.

    c’est précisément pour cette conviction que nous sommes affligés par les commentaires discourtois pour ne pas dire violemment accablants que notre corporation subit depuis quelques années et de façon plus cruelle depuis deux ans et l’arrestation de notre collègue.

    personnellement j’ai travaillé à ses côtés et je peux vous assurer qu’il n’y a pas un autre fonctionnaire aussi affable et aussi courtois. c’est simple, malgré son haut rang, qu’il a atteint grâce à sa compétence, il est la cheville ouvrière du protocole algérien depuis près de 30 ans. c’est simple tous les diplomates, notamment consuls, consuls généraux et ambassadeurs en poste à Alger, y compris français, l’ont connu et apprécié. c’est pour cela que lorsque nous avons appris son arrestation nous avions rigolé de la méprise des fonctionnaires français, en nous disant qu’ils allaient en baver sous les quolibets de la presse notamment satirique. nous avions bien tort car notre collègue est dans les faits otage de la justice française.
    normalement il y a en Droit ce qu’on appelle la presomption d’innocence. mais pour notre collègue cela s’est transformé en culpabilité idéale. au lieu de prouver sa culpabilité on lui a demandé de prouver son innocence au détriment de la loi et de toutes les normes juridiques en vigueur.

    Quand vous écrivez « piétinant l’éthique…devenu porte- parole de Hasseni et de la diplomatie algérienne » vous sous entendez que le journaliste en question est à la solde du MAE. en quoi a-t-il piétiné l’éthique dans le fait de supposer la conclusion logique à cette instruction lamentable pour différentes raisons. on peut lui reprocher de vouloir anticiper mais certainement pas de manquer d’éthique en tout cas pas plus pas moins que sa consoeur française José Garçon qui tente elle pour le coup de manipuler les juges et de gruger l’opinion publique. c’est réellement lamentable de chercher à affoler les juges en brandissant l’épouvantail des DRS.
    A ce propos, j’ouvre une parenthèse car je suis ulcérée par la vision complètement déformée de nos institutions. très franchement je n’attends rien de nos services car je suis en fin de carrière, de très belle carrière puisque j’ai occupé des postes stratégiques, d’un trés haut intérêt pour notre pays. c’est d’ailleurs en cette qualité que je suis mandaté pour vous transmettre nos états d’âme.
    je voudrais vous dire qu’il n’y a guère que l’ancienne génération des medias français qui continuent de cultiver l’image très exagérée de la toute puissance de nos services. certains journalistes à l’instar de Madame Garçon les perçoivent carrément comme des suppôts de Satan. il faut raison garder et ramener tout fait à son impact véritable. tronquer la réalité et la remplacer par des chimères participent de fait à l’instauration d’une atmosphère empruntée. d’où une fausse perception des faits.
    Ayant cotoyé ces fameux services tout au long de ma longue carrière, nos métiers se recoupant souvent, je peux vous assurer qu’il s’agit d’une institution comme tant d’autres qui abritent du bon et du mauvais comme partout en Algérie et dans le Monde. y en a certains qu’on fréquente avec plaisir pour leur bravoure, gentillesse et générosité et d’autres qui sont tout simplement imbuvables et qu’on met au ban de notre société. et je ferme la parenthèse. NB: le colonel Samraoui, que certains de mes jeunes collègues ont connu en Allemagne fait partie apparemment de la première catégorie, la plupart ayant gardé un bon souvenir de lui. D’ailleurs, d’aucuns se demandent pourquoi s’est-il fourvoyé dans cette triste affaire en se faisant l’instrument du mal alors même qu’il n’a jamais rencontré Hasseni avant sa confrontation télévisée. je voudrais que vous sachiez aussi que nous nous étions beaucoup amusés de la méprise totale du colonel Samraoui lorsqu’il a certifié aux journalistes de médiapart qu’il reconaissait Rachid HASSANI en notre collègue Mesdoua ex DG du protocole au MAE. nous l’avions alors charié en lui disant que lui aussi allait être poursuivi. rien qu’avec cet épisode nous pensions, légitimement, que notre collègue Hasseni allait bénéficier très rapidement d’un non lieu afin d’être totalement blanchi et reconnu innocent. pour lui pour sa famille, pour sa femme, pour ses enfants et aussi pour nous tous c’était très important car nous vivions l’arrestation de notre collègue comme une véritable atteinte à notre dignité individuelle et collective, en tant que corporation.

    donc si l’Mouhtarem, de grâce laissez le journaliste tranquille il ne fait que son métier. et il le fait mieux que José Garçon qui veut absolument entretenir l’amalgame, l’ambiguité et le cafouillage.

    en revanche là où je vous soutiens totalement c’est lorsque vous dites qu’il est devenu notre porte parole. là je ne peux qu’applaudir à votre sentence car effectivement nous sommes tous coupables de couardise. L’un des nôtres est torturé ( j’entends moralement bien sur) depuis deux ans sans que nous daignions nous interesser à son sort sauf en lui manifestant directement notre sympathie et soutien dans la discrétion la plus totale. nous avons observé le black out non pas par peur d’être réprimandés par notre hiérarchie. nous avions entamé une démarche de protestation officielle sous la forme d’une pétition mais nous fûmes vertement tancés et rabroués pour cette initiative. notre hiérarchie nous a expliqué à l’époque c’est à dire il y a deux longues années, que ce n’était pas la peine de nous exciter « car la justice française détenait toutes les preuves de l’innocence de notre collègue et ami, et qu’il n’y avait aucune raison, argument ou mobile juridiques qui impliquerait un traitement judiciaire discriminatoire ». c’est vrai que le porte parole officiel de notre ministère ne souffle pas mot sur cette très triste affaire dont est victime notre collègue, mais il est faux de penser que nous n’avons rien fait pour le soutenir, d’autant plus comme je vous le disais ci dessus, M. Hasseni est un collègue, un vrai camarade, un ami de nombre d’entre nous.

    de vous à moi, je peux vous assurer que nous brûlons du désir de clamer à la terre entière notre solidarité avec notre frère Mohamed mais nous sommes aussi tenus de respecter le devoir de réserve cela ne signifie nullement que nous sommes réservés vis à vis de cette affaire Mécili.

    en fait sachez que je vous écris au nom de nombreux collègues diplomates en fonction à l’étranger ou à Alger, pour vous demander de respecter notre collègue et ami et d’éviter de nous insulter même par omission ou par mégarde.

    Enfin, cela me paraît bizarre venant de vous que vous considériez le journaliste Ouali très dépendant des DRS, vous savez bien que ce n’est pas le cas et que d’autre part vous trouviez normal que sa consoeur française soit elle très dépendante du FFS. vous savez aussi qu’il n’en est rien.

    si L’Mouhtarem,

    permettez-moi avant de prendre congé d’interpeler mes collègues pour leur demander de cesser de faire confiance à la France et de prêter une grande attention à la décision du juge le 31 août prochain car la manipulation éhontée par José Garçon risque d’influencer le juge.

    ceux qui désirent exprimer leur soutien peuvent le faire en m’envoyant des email à l’adresse suivante, je promets de les publier sur ce blog via une retranscription en PDF, en tout cas de larges extraits.

    hammouche_amar@yahoo.fr

    PS: c’est un pseudo bien sur et j’écris depuis un cybercafé. votre post suivra le même chemin.

  9. opera dit :

    C’est trop beau pour être vrai.. faites attention ;)

  10. Slimane dit :

    il ne s’agit pas de l’affaire hasseni, mais de l’affaire Mecili,

    qu’avez vous ressenti quand le Moudjahid Mecili a été assassiné.

    que pensez vous de l’inertie de la hiérarchie à trouver l’assassin.
    vous oubliez que mecili est un grand martyr de la democratie,
    qu’en pensez vous j’aimerais savoir.

  11. Fasla dit :

    Question simple au « diplomate »: Pourquoi le régime ne remet-il pas l’assassin de Mecili à la justice française? Ou, à l’extrême limite, pourquoi ne le trauit-il pas lui même devant la justice? Dans un procès public.

  12. balak dit :

    L’ enfer est pavé de bonnes intentions .sciences sans conscience n ‘est que ruine de l’ ame.Il n’y a pas plus pire aveugle que celui qui ne veut pas voir.Demandez à un crapaud ce qu’est la beauté,il vous repondra c ‘est sa crapaude avec ses deux gros yeux ronds sortants de sa petite tete.Interrogez le diable,il vous dira que le beau est une paire de corne,quatres griffes et une queue.Quand on sert un système genocidaire on a aucun alibi.Qui s’ assemble se ressemble.Le pauvre MECILI n est plus là pour denoncer ses bourreaux,il faut penser à lui et à sa famille.

  13. ZOUBIDA dit :

    je taime el djezair

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER