Archive pour août, 2010

une dizaine d’arrestations de familles de disparus à Alger

disparus11300x224.jpgCe 30 août 2010, à l’occasion de la journée internationale des disparus, les familles de disparus en Algérie, à l’image de celles de tous les continents, sont sorties dans la rue. La répression  vécue à Alger ces dernières semaines ne les a pas dissuadées d’organiser un rassemblement pour leurs disparus devant la Grande Poste en plein centre ville. Dans les autres villes du pays, à Oran et à Constantine, des rassemblements ont été organisés respectivement devant le tribunal et la wilaya. A Oran, les familles se sont immédiatement vues confisquer leur banderole et leurs panneaux où étaient revendiquées « Vérité et Justice ».

(Lire la suite)

Le consul de France se dit « attentif à l’état de santé de M. Hamidi »

rabah.jpgPour le quatrième dimanche de suite, Rabbah Hamidi a pointé à la maison de justice de Bou Saada. Isolé, perdu et sans autre moyen de communication qu’un coup de fil de son épouse ou de ses deux fils, ou à un avocat local, il ignore sans doute que le consul général de France à Alger suit son dossier. Nous avons pu joindre Michel De Jaegher dans la soirée, lequel nous a affirmé œuvrer dans la discrétion pour une résolution de la situation. « Nous suivons l’affaire de très près avec l’avocat de notre ressortissant dans le souci de trouver une solution rapide au vu de son état de santé ».

(Lire la suite)

A 78 ans, il est retenu en Algérie après avoir vendu sa maison

rabah.jpgLe Franco-Algérien demeurant à Satolas devait rentrer au début du mois. Pour un problème douanier, son passeport a été confisqué et ce cardiaque vit dans le dénuement le plus complet. Il y a urgence à le rapatrier

 

Ils sont à bout. Au bord de l’épuisement physique et psychologique. Elle, Raymonde, dans la maison de famille de Satolas et lui, Rabbah, recueilli dans la famille d’un neveu à Bou Saada dans le Sud Algérien. Une vingtaine de personnes vivent là dans des conditions précaires sous une chaleur étouffante et en pleine période de ramadan.

(Lire la suite)

Respects colonel

sam1.jpgFoi-disant pour « Algérie Politique » 

A tout seigneur tout horreur…

Ils ne vous lâcheront pas. Pas pour vous harceler, pas pour vous faire la peau, mais pour l’exemple, pour dissuader les suivants. C’est important l’exemple. Ça marque les esprits. Et puis ils mordent et ils mordent à défaut de vous abattre… La haine des assassins se sent à mille lieux à la ronde. Déjà on peut remarquer à quel point ils ont élever le niveau du “harcèlement”. Tout est mobilisé pour la mission; « Le matindz » s’y est mis de la partie, les commentaires chez TSA vont dans un seul sens… Ils ne finiront jamais. Ça marche comme ça chez-eux. C’est une poignée qui tient un pays de cette façon, en frappant les esprits d’abord.

Malgré cette terreur. La liste des “félons” qui retrouvent leur conscience s’allonge dangereusement.
Ça pète de partout dans la boîte de l’enfer.. au point qu’ils mobilisent les ex-terroristes pour les aider à s’en sortir. Layada a droit aux honneurs maintenant. Il est sollicité par les journaux pour répondre officiellement aux insinuations françaises…Ils s’entendent comme des larrons dans une foire. Quelle misère ! Montrer ses jockers et ses atouts d’hiers… Quel misère !
Ils tremblent à l’idée qu’El Para fasse l’objet d’une demande d’extradition par la France, dans l’affaire des moines de Tibhirine. Que de drames, ils ont sur la conscience et que de graves problèmes, ils ont fait peser sur l’Algérie.

Que vous vous êtes trompé sur Hasseni (c’est humain), que vous vous êtes rétracté en cédant à une menace imminente (c’est humain aussi), cela n’entame rien à votre droiture. Car ceux qui ont abattu maître Mecili, sont ceux qui ont fait disparaître 10 000 Algériens, ils n’en ont pas laissé la moindre trace paraît-il, même pas un crâne… Ce sont ce genre de patriotes qu’affectionnent particulièrement ceux qui courent après vous en lâchant leurs sbires à vos trousses.

Votre âme de grand patriote, impregne votre livre et dans votre combat. Il est inutile qe vous conseiller de ne pas prêtez l’oreille à ceux qui vous dénigrent. A force d’occuper les espaces et de défrayer la chronique, ils se confendent avec le décor et le bruit de fond.

Saha Ftourek et bon Ramadan

Liberté au secours de Hasseni !

libert.jpg« Affaire Hasseni : vers un non-lieu sans surprise », a titré Liberté dans son édition d’aujourd’hui. Piétinant l’éthique, l’auteur de l’article, Ameur Ouali, devenu porte-parole de Hasseni et de la diplomatie algérienne à l’étranger, s’est attaqué à la journaliste de RUE 89 José Garçon. Selon ce journaliste de Liberté,  « très dépendant du DRS », « José Garçon, ancienne journaliste de Libération et « très indépendante du FFS ». El Mouhtarem

Tizi-Ouzou: Une vingtaine d’ »émirs » tués depuis 2008

qaidataljihad.jpgDepuis 2008 et pour uniquement la wilaya de Tizi Ouzou, plus d’une centaine de terroristes, dont une vingtaine d’émirs et hauts responsables, ont été mis hors d’état de nuire, ce qui a considérablement affaibli l’organisation de Droukdel,  rapporte Infosoir.

Ils ont fermé ce matin le siège de l’APC de Frikat: Imezgharen ont soif

frikat.jpgKarim Aimeur pour « Algérie Politique »

Les habitants du village Imezgharen ont procédé, hier matin, à la fermeture du siège de l’APC de Frikat, daïra de Draâ-El-Mizan, à 45 kilomètres au sud de la wilaya de Tizi-Ouzou.

Ils étaient environ 300 personnes à investir le siège de l’APC dès les premières heures du matin empêchant dans une action pacifique le personnel de rejoindre leur poste de travail.

Les deux revendications principales exposées par les protestataires ont trait à l’alimentation en eau potable et le raccordement de leurs foyers en gaz de ville.

(Lire la suite)

Conférence-débat à la section FFS de Tazmalt

logo.jpgLa section du Front des Forces Socialistes (FFS) de Tazmalt dans la wilaya de Béjaia organise une conférence-débat demain lundi 30 août 2010 à 22h00 au siège local du parti. La conférence ayant pour thème « Les défis de la philosophie et des résolutions du congrès de la Soummam aujourd’hui », sera animée par M. Mohamed Iouanoughene, analyste et journaliste au quotidien El Khabar. El Mouhtarem  

Qui veut stigmatiser la Kabylie ?

Selon un site web extrémiste, une marche avec des casse-croûtes en période de jeûne serait prévue à Ain El-Hammam (Tizi-Ouzou) dans le but d’exprimer le soutien de la population à Hocine Hocini et Salem Fallek, interpellés par la police le 13 août 2010 pour non-observation du jeûne. Une telle information qui en réalité s’inscrit dans cette volonté de stigmatiser la Kabylie, une région qu’on veut désigner à la vindicte nationale. El Mouhtarem

La radiothérapie en Algérie

radiotherapie.jpgDjabri El Hadi pour « Algérie Politique »

La radiothérapie constitue une arme thérapeutique majeure dans le traitement du cancer, tous les pays ont investi pour acquérir des accélérateurs linéaires y compris les pays voisins de l’Algérie, apparemment des efforts ont été faits pour équiper les centres anti cancéreux du pays d’ accélérateurs de dernière génération mais qui tardent apparemment à fonctionner pour des raisons que  j’ignore. En ma qualité de médecin radiothérapeute exerçant en France, je reçois beaucoup d’appels de malades et de proches demandant conseils et exprimant leur désarroi devant le retard de prise en charge, retard impliquant une perte de chance de guérir. Pire encore, j’ai appris dernièrement qu’un ‘’investisseur’’ privé a ouvert un centre à Blida équipé d’un appareil de cobalt, investisseur qui n’a rien avoir avec la médecine, quant à l’appareil de cobalt, il n’est plus autorisé dans la majorité des pays pour raison de radioprotection et de sécurité des patients.

J’espère que les responsables de la santé en Algérie prennent conscience de l’urgence d’ouvrir des centres à travers tout le pays pour répondre aux besoins des malades cancéreux de plus en plus nombreux, l’ouverture de centres ne suffit pas pour assurer une prise en charge de qualité, il faudrait des textes qui définissent  le droit du patient à une médecine de qualité et les voies de recours pour inciter tous les intervenants à plus de rigueur et du sens de la responsabilité . ‘’Science sans conscience n’est que ruine de l’âme’’.

12345...21

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER