Archive pour août, 2010

Manifestation de solidarité avec les mères et proches de disparus

disparus11300x224.jpgpour la liberté de se rassembler et de revendiquer publiquement vérité et justice en Algérie

En réaction à la brutale interdiction du rassemblement hebdomadaire des familles de disparus à Alger

Chaque mercredi à Alger, les mères et les proches de disparus se rassemblent depuis 12 ans pour demander Vérité, Justice et Réparation pour les disparus des années 1990. Ce rassemblement hebdomadaire, devenu symbole de revendication et de résistance, a subitement été interdit le 4 août 2010.

Depuis, chaque semaine, les familles de disparus tentent de maintenir leur sit-in. Les rassemblements des 4, 11 et 18 août ont été dispersés, les deux premières fois dans une violence inouïe, et se sont soldés par des arrestations de proches de disparus et de militants des droits de l’Homme. Le Président de l’institution nationale des droits de l’Homme (CNCPPDH), dans ses déclarations à la presse, indique avoir lancé lui-même l’interdiction du rassemblement, affirmant que les familles de disparus ont dépassé les limites. Les familles de disparus restent ainsi sans recours face au mépris et à l’arbitraire.

(Lire la suite)

Lafarge: Procès des 7 ex agents de sécurité de la cimenterie

ciment.jpgLe  procès des ex agents de sécurité de la cimenterie Lafarge de M’sila s’est déroulé lundi au tribunal de Hammam Dalaa. Selon El Watan, l’affaire a été mise en délibéré pour la semaine prochaine, après que le procureur de la république de Hammam Dalaa ait requis contre les 07 prévenus  500 millions de centimes de dommages et intérêts, 18 mois de prison ferme et 50.000 DA d’amende.

Sidi Naâmane: La population ferme le siège de l’APC

eau1.jpgDes citoyens des deux villages Oulel Ouaret et Trafi, relevant de la localité de Sidi Naâmane, situé à une vingtaine de kilomètre à l’ouest du chef-lieu de la wilaya de Tizi Ouzou, ont procédé hier matin à la fermeture du siège de leur APC et ce, en raison d’un problème d’eau potable. Les villageois étaient privés d’eau courante depuis une semaine.

Le gouvernement cède les 48 stations-service à Naftal

naftal.jpgLe gouvernement a décidé de donner la totalité des stations-service et les aires de repos devant être installées tout le long de l’autoroute Est-ouest à Naftal. La décision a été entérinée samedi dernier à l’issue d’un Conseil interministériel restreint, présidé par le Premier ministre, et auquel ont pris part les ministres de l’Energie et des Travaux publics. Selon El Watan, pour les aires de repos, Naftal compte faire appel à des professionnels de l’hôtellerie et de la restauration, alors que dans l’immédiat deux stations-service ambulantes seront fin prêtes pour être installées, l’une du côté de Tlemcen et l’autre à Aïn Defla.

La commune d’Assi Youcef organise un forum sur le développement local

assi.jpgLa commune d’Assi-Youcef dans la wilaya de Tizi-Ouzou a organisé un forum sur le développement local les 20 et 21 août. Tous les acteurs sociaux, culturels, économiques… ont été conviés à cette événement par le Maire (FFS) Belkacem Benbelkacem. A l’issur du forum, un conseil consultatif ainsi qu’un comité des fêtes de la commune ont être installés. El Mouhtarem

Au saloon du ivre : Pan! En plein dans… le Nil

sila.jpgR.Z pour « Algérie Politique »

C’est dérisoire et à la limite du grotesque, difficile de choisir le mot, même si les deux veulent dire à peu près la même chose. Oui, dérisoire et grotesque comme feuilleton. Insipide. Aussi fade  que les navets ramadanesques de l’Unique et qui n’ont rien à envier à ceux qui continuent de nous venir du Nil, quoique… Ceux qui ont décidé ce blocus sur le livre égyptien, ne peuvent être que victimes d’une overdose d’excès de zèle et d’un nationalisme à un sou et qui pue l’allégeance. Et ma fois, les zélateurs, ce n’est pas ce dont risque de manquer le pays. Il peut manquer de pain, de lait, de démocratie, de justice, d’électricité, de tout ce que vous voulez, et il en manque, justement jusqu’à la déshydratation, mais jamais de zélateurs. On en a à en exporter. 

Pour l’instant, et sans diminuer de la valeur de nos illustres écrivains (Kateb Yacine et Assia Djebar qui était pressentie à ce prix prestigieux), le seul homme de lettres arabe à avoir inscrit son pays au Nobel de littérature, c’est Najib Mahfoud. Bon, il se trouve que c’est un Egyptien, ce n’est pas de sa faute. On ne choisit pas sa nationalité. Il le méritait. Pas pour sa nationalité mais juste pour son talent.

Le talent on l’a ou on ne l’a pas. Une ministre peut toujours se consoler d’avoir de beaux talons qui raisonnent au contact du sol marbré d’un salon où on enferme le livre. Un raisonnement de tambour qui sonne le glas de la culture.

(Lire la suite)

BBA: Un trafiquant de drogue tue deux officiers de police

boufedji.jpgDeux officiers de police ont été tués par balle dans un accrochage qui a opposé les forces de l’ordre à un dealer dans la commune de Ras El Oued, à 30 kilomètres du chef-lieu de la wilaya de Bordj Bou-Arréridj. Selon Liberté, l’échange de coups de feu s’est produit vers 19h30 devant le domicile du baron, en plein centre-ville de Ras El-Oued. Pris d’hystérie, le suspect a fait usage de son arme, tuant deux fonctionnaires de police, le commissaire, Boufedji Abdelghani, 53 ans, (voir photo) chef de service de la PJ de la sûreté de wilaya de Bordj Bou-Arréridj, et son collègue Rahmoun Khaled, 32 ans, inspecteur de police.

Mostaganem: Deux harraga condamnés à un an de prison ferme

harag.jpgDeux jeunes harraga ont été condamnés jeudi à 1 an de prison ferme chacun par le tribunal de Mostaganem. Les deux candidats à l’émigration clandestine, âgés de 28 et 22 ans, ont réussi à embarquer à partir du port de Mostaganem, dans un bateau de marchandises battant pavillon italien. Après quelques heures de navigation, le bateau a rebroussé chemin car les membres de l’équipage ont découvert, cachés dans la cale du bateau, les deux harraga.

Le maire de Hammam Dalaa dénonce la trahison de Lafarge

ciment.jpgAprès l’emprisonnement des 7 ex-agents de sécurité de la société de gardiennage SGSCO suite à une plainte de la cimenterie Lafarge, le président de l’APC de la commune de Hammam Dalaâ, Brahimi Saïd, a condamné l’arrestation, puis l’incarcération de ces agents. «Je dénonce fermement Lafarge qui a fait preuve de trahison de ses engagements du 15 juin dernier, qui s’articulaient principalement autour de l’intégration de l’ensemble des agents de sécurité originaires de la région en contrepartie de la suspension immédiate de la grève, qui a valu d’énormes pertes au groupe. Cette volte-face explique le fait que Lafarge a délibérément opté pour la confrontation avec les populations de la région de M’sila, créant une atmosphère d’hostilité dont les conséquences demeurent inconnues», a déclaré à El Watan M. Brahimi.

Hammadia: Ils demandent des logements, on leur offre des cellules

blida.jpgLe tribunal de Bordj Bou Arréridj a condamné dix-neuf personnes orginaires de la commune de Hamadia pour «troubles à l’ordre public» et «outrage à corps constitué». Selon El Watan, 6 personnes ont été condamnés à 6 mois de prison ferme et 13 autres à 6 mois avec sursis. Pour rappel, des incidents se sont produits à la suite d’un vaste mouvement de protestation après l’affichage des listes des bénéficiaires de 168 logements LSP. El Mouhtarem

 

1...34567...21

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER